Jeux Vidéo

Speedrun #4 : La communauté de la run

Speedrun #4 : La communauté de la run

Speedrun #4 : La communauté de la run

 

Bien souvent, les speedruns ne sont pas des œuvres personnelles, mais un travail collectif de plusieurs speedrunners du monde entier qui partagent leur savoir et leurs techniques dans un but commun. La communauté est en effet une part importante du domaine du speedrun, et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

 

Histoire du speedrun

 

Avant de s’attaquer à ce qu’est la communauté actuelle, nous allons parler un peu de l’histoire du speedrun : comment est-il apparu ? comment a-t-il évolué ?

L’histoire du speedrun commence en 1993 avec la sortie du jeu DOOM sur PC, un des premiers jeux disposant d’un système d’enregistrement des séquences de jeu. Plusieurs sites internet voient alors le jour, sur lesquels les joueurs peuvent partager leurs performances avec le monde entier. On pourra souligner, entre autres, le site DOOM Honorific Titles (abrégé DHT), fondé en 1994 par Frank Stajano, comme étant le premier à introduire une compétition sérieuse entre joueurs. DHT en vient également à permettre le speedrun par catégories, comme le Tyson mode, en référence au boxeur Mike Tyson, dans lequel le joueur doit finir le jeu en n’utilisant que ses poings et le pistolet de début de partie. DOOM devient alors le premier jeu à être speedrunné.

 

Speedrun_DOOM

Rencontre avec une sympathique araignée dans DOOM, premier du nom

 

Suite au succès des speedruns de DOOM, la communauté de Quake, sorti en 1996, s’y met et le site Quake Done Quick est fondé en 1997 par Nolan « Radix »  Pflug. La discipline attire alors l’attention des magazines de jeux vidéo, qui popularisent la pratique et le speedrun s’étend alors aux autres jeux vidéo. En 1998, Quake Done Quick fusionne avec un autre site pour devenir Speed Demo Archives (abrégé SDA) et commence à accueillir les speedruns d’autres jeux vidéo à partir de 2004, après le succès d’un speedrun de Metroid Prime en 100% par Radix.

Par ailleurs, le speedrun doit également beaucoup à la communauté de Metroid. En effet, Metroid, sorti en 1984 sur NES, est un des premiers jeux à récompenser le joueur pour la vitesse à laquelle il parvient à terminer le jeu. De plus, la structure non-linéaire du titre permet aux joueurs de chercher différentes routes afin de finir le jeu. On découvre alors la possibilité de terminer le jeu sans récupérer tous les objets, ce qui donnera plus tard leurs noms aux catégories « % », évoquées dans l’article sur les différentes catégories de speedrun. Mais le premier jeu à devenir vraiment populaire auprès du public de speedrun est Super Metroid, sorti en 1994 sur SNES.

Enfin, le dernier pic de popularité pour le speedrun arrive en 2011 avec le lancement de Twitch. La plateforme de streaming & VOD a en effet permis à de nombreux speedrunners d’enregistrer facilement leurs performances et de faciliter également leurs vérifications puisque le speedrun est réalisé en direct. Le côté live a aussi ajouté un aspect attrayant au speedrun pour le spectateur.

 

La communauté actuelle & les lieux incourtables

 

Après DOOM et Quake, de nombreux jeux ont commencé à être speedrunné et les communautés se sont construites de la même façon que pour DOOM ou Metroid, c’est-à-dire bien souvent sur la base d’un site internet permettant de publier ses performances en ligne. Ces sites ont par la suite évolué pour n’être plus seulement des tableaux des scores mais pour permettre aux speedrunners de partager leurs techniques, des glitchs qu’ils auraient trouvés, la route qu’ils empruntent, etc. Cela a permis au speedrun d’évoluer grandement, puisque aujourd’hui, un speedrun est souvent le fruit de ces éléments apportés par plusieurs joueurs de la communauté mis ensemble.

Parmi ces sites internet, certains apparaissent comme des lieux immanquables pour toute personne s’intéressant au speedrun, aussi bien en tant que spectateur ou speedrunner. Je vais ici évoquer quatre d’entre eux : Speed Demo Archives, Speedrun.com, SpeedRunsLive et Reddit.

Speed Demo Archives, comme je le mentionnais plus haut, était à l’origine un site dédié aux speedruns de Quake mais qui a évolué pour accueillir une myriade d’autres jeux vidéo. Le jeu contient aujourd’hui des speedruns de plus de 1000 jeux sur une trentaine de plateformes allant de l’Atari à la Wii U en passant par la Megadrive. La plupart des speedruns sont également agrémentés de commentaires du speedrunner expliquant les méthodes employées pour réaliser le speedrun. Speed Demo Archives est aussi organisateur des évènements « Games Done Quick » sur lesquels je reviendrai plus tard.

SpeedRunsLive, fondé en 2009, est un site spécialisé dans la retransmission en direct de speedruns, notamment par l’intermédiaire de Twitch. Le spectateur peut ainsi y trouver des streams en direct de speedruns de ses jeux préférés et le speedrunner y profite d’une meilleure visibilité : que demander de plus ?  Le site encourage également le côté compétitif de la discipline en permettant des courses en temps réel entre les joueurs : on peut alors regarder non pas un speedrun, mais parfois quatre simultanément et par des speedrunners différents, comme on regarderait des coureurs olympiques sur une piste.

 

Speedrun_SRL

Speedrun de Dark Souls II en direct sur SpeedRunsLive

 

Speedrun.com est le site de référence pour qui souhaite consulter le classement des meilleures performances. Le site est mis à jour très régulièrement afin de rester au jus concernant les performances les plus récentes publiées sur le site et les classer tout en permettant à n’importe qui de les consulter. Un autre intérêt du site est la section « Ressources » dans laquelle on peut trouver divers outils utiles au speedrun comme des logiciels d’enregistrement ou de chronométrage taillés pour la discipline.

Il va sans dire que ces trois sites disposent de forums dédiés au speedrun, mais si l’on souhaite discuter avec la communauté, un lieu de choix reste la section « Speedrun » de Reddit. De par sa structure semblable à un forum et brassant une communauté large et diversifiée d’amateurs de speedrun, on peut facilement y trouver des informations et partager les siennes avec des internautes du monde entier. C’est aussi un endroit intéressant pour se tenir au courant des dernières actualités, aussi bien à propos des performances que des nouvelles techniques.

 

Les Games Done Quick

 

Deux fois par ans ont lieu les événements Games Done Quick (abrégé GDQ) : l’Awesome Games Done Quick (= AGDQ) en janvier et la Summer Games Done Quick (= SGDQ), ayant lieu généralement en juillet ou août. Ayant débutés en janvier 2010, ce sont maintenant les événements de référence concernant le speedrun, et ce pour deux raisons majeures. Premièrement de par leur nature : ce sont des marathons de speedrun sur une semaine complète, sans interruption et en direct sur Twitch. Deuxièmement, ce sont des événements à but caritatif dont tous les dons sont reversés à des associations telles que Médecins San Frontières ou la Prevent Cancer Foundation. C’est le moment pour de nombreux speedrunners de se retrouver dans la joie et la bonne humeur pour partager leurs performances en live, le tout commenté par d’autres runners, ce qui est aussi l’occasion d’en apprendre plus quand on est simple spectateur.

 

Speedrun_AGDQ2016

Speedrun de Battletoads à l’AGDQ 2016

 

Voilà pour la communauté du speedrun (dont j’espère vous faites déjà ou ferez bientôt partie !), une communauté bien sympathique dont le seul défaut reste d’être très majoritairement anglophone, ce qui n’est pas toujours facile pour nous, petites grenouilles françaises. Sur ce, on se retrouve au prochain article où je vous expliquerai comment réaliser votre propre speedrun. Ciao !

 

Jeux Vidéo
Plus Jeux Vidéo