Ciné Séries

Récap’ cinéma de la semaine #18

Récap’ cinéma de la semaine #18

Les sorties cinéma de la semaine

 

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sorties cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passeAu programme : « Divergente 3 : Au-delà du Mur » , « Room », « Seul contre tous », « Brooklyn », « DieuMerci ! », « The Assassin » et « Pseudonym  ».

 

Mercredi 9 mars 2016

Divergente 3 : Au-delà du Mur

Divergente 3 – Au-delà du Mur – Réalisé par Robert Schwentke – Avec Shailene Woodley, Theo James, Jeff Daniels / Genre : science-fiction, aventure, action

Durée : 2h01

Synopsis : Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater…

 

 

L’Avis de Cleek : Le troisième volet de la saga Divergente a fait l’objet de beaucoup de hype au sein de la rédaction, et nous l’avions même nominé dans notre Des Cleek et des Claques consacré aux films les plus attendus de 2016. Pour les gens qui ne connaîtraient pas encore la saga, cette sortie ne constitue aucun enjeu cinématographique en soi, mais pour les fans de Tris, ce nouveau volet de Divergente sera synonyme de belles promesses pour la suite de l’intrigue. La réponse dans les quelques jours à venir donc, dans une critique que Cleek vous livrera très prochainement.

 

Room

Room – Réalisé par Lenny Abrahamson – Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen / Genre : drame, thriller

Durée : 1h58

Synopsis : Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu.

 

 

L’Avis de Cleek : Un sujet aussi osé qu’ambitieux pour le nouveau film de Lenny Abrahamson. Brie Larson et Jacob Tremblay nous promettent un duo à l’écran des plus touchant, dans le rôle d’une mère et de son fils séquestrés depuis des années. Le fil rouge sur l’éducation, la notion de réel et du dehors semble intéressante, et l’on ne peut qu’être impatients en découvrant les images d’une bande-annonce qui en dévoile peut-être trop. Espérons néanmoins que Room ne tombera pas dans un cliché mélo-dramatique trop facile sur le thème de l’enfance et de « l’innocence » qu’on y rattache.

 

Seul contre tous

Seul contre tous – Réalisé par Peter Landesman – Avec Will Smith, Alec Baldwin, Albert Brooks  / Genre : drame

Durée : 2h03

Synopsis : L’histoire du docteur qui diagnostiqua le premier l’encéphalopathie traumatique chronique chez un joueur de football américain.

 

 

L’Avis de Cleek : Un film sur la vie de Bennet Omalu, sur sa découverte de l’encéphalopathie traumatique et sur le combat qu’il mena pour faire reconnaître son diagnostic. Un biopic dramatique qui intrigue, sur un sujet plutôt méconnu. Il reste donc à voir si l’interprétation de Will Smith saura convaincre dans cette narration tirée d’une histoire vraie.

 

Brooklyn

Brooklyn – Réalisé par John Crowley – Avec Saloirse Ronan, Domhnall Gleeson, Emory Cohen / Genre : drame, romance

Durée : 1h53

Synopsis : Dans les années 50, une jeune Irlandaise part à New-York en espérant y trouver du travail. Elle s’éprend d’un plombier italien, qu’elle épouse en secret. De retour dans son pays d’origine à l’occasion de l’enterrement de sa sœur, elle se retrouve à l’heure des choix : quelle vie veut-elle mener ?

 

 

L’Avis de Cleek : Adapté du roman éponyme de Colm Toibin, Brooklyn nous livre une histoire faite de romance et de drames, oscillant entre immigration, amour et choc des cultures. Un sujet  maintes fois utilisé et transposé à diverses époques, dans divers pays. Si ici le cadre demeure assez original, on compte néanmois sur le jeu des acteurs pour ne pas tomber dans  des clichés trop souvent vus au cours de ces dernières années. À tester donc.

 

DieuMerci !

DieuMerci ! – Réalisé par Lucien Jean-Baptiste – Avec Lucien Jean-Baptiste, Baptiste Lecaplain, Delphine Théodore / Genre : comédie

Durée : 1h35

Synopsis : À sa sortie de prison, Dieumerci, 44 ans, décide de changer de vie et de suivre son rêve : devenir comédien. Pour y arriver, il s’inscrit à des cours de théâtre qu’il finance par des missions d’intérim.

 

 

L’Avis de Cleek : Cela fait quelques semaines maintenant que l’on constate avec lassitude que les bandes-annonces de comédies françaises navrent au lieu d’amuser. L’aspect légèrement dramatique se fait toutefois sentir ici, mais les quelques traits d’humour sont vite oubliés, et l’on peine à sourire et à s’enthousiasmer de la sortie de ce film. DieuMerci ! semble fade et facile dans son humour et l’expérience ne tente pas le spectateur.

 

The Assassin

The Assassin – Réalisé par Hou Hsiao-Hsien – Avec Shu Qi, Chang Chen, Yun Zhou / Genre : action

Durée : 1h45

Synopsis : Sous la dynastie Tang, la loyauté d’une meurtrière est mise à mal lorsqu’elle est chargée d’assassiner l’homme qu’elle aime.

 

 

L’Avis de Cleek : Un film à l’ambiance particulière, dont la beauté graphique et le parti-pris réaliste et grandiose des décors saura sans doute convaincre. Si l’histoire ne fait preuve d’aucune originalité, son traitement quant à lui pourrait bien surprendre, entre action, combats chorégraphiés et mélodrame à l’asiatique. Un film d’ores et déjà jugé comme très esthétique mais un pari sur la longueur, qui pourrait peut-être lasser. De belles promesses quoiqu’il en soit.

 

Pseudonym

Pseudonym – Réalisé par Thierry Sebban – Avec Perrine Tourneux, Igor Skreblin, Thierry Sebban / Genre : thriller

Durée : 1h14

Synopsis : Alex est un père divorcé, un cadre stressé. Ce soir, il a un rendez-vous avec une jeune inconnue… sur Internet. Mais cette rencontre va le plonger dans une spirale infernale et bouleverser à jamais le cours de sa vie. 

 

 

L’Avis de Cleek : Un thème plutôt d’actualité sur les rencontres en ligne, l’anonymat sur Internet, et l’immersion dans la vie privée par le biais de la webcam. Pseudonym flirte entre le sexy, la violence et le thriller pour nous livrer une intrigue somme toute assez basique, mais dont les rebondissements pourraient pourtant bien tenir le spectateur en haleine, si le suspense tient ses promesses.

 

Source synopsis – Allociné

 

Ciné Séries
Plus Ciné Séries