Gadgets

Drone Polaroid BlackBird : test et unboxing

Drone Polaroid BlackBird : test et unboxing

Que vaut le BlackBird Drone de Polaroid ?

 

Les drones sont en pleine démocratisation et envahissent petit à petit nos foyers. En janvier dernier, je vous parlais du Drone Syma X5S-1 qui depuis l’article, a été perdu, puis retrouvé. Il a également fait une chute de 10 mètres, a passé une nuit dehors sous la pluie picarde et est toujours en vie sans un pet ! Comme quoi le plastique, c’est plus que résistant.

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un nouveau drone, le BlackBird de la marque Polaroid. Plus petit que le Syma à titre de comparaison, le Black Bird rentre dans la catégorie mini drone et est équipé d’une caméra HD 1280 x 720 pixels. De quoi filmer vos exploits et revoir vos meilleures prises de vues. Il dispose de plusieurs positions de vol vraiment sympathiques, ce qui lui donne un attrait différent et accroît votre excitation à le tester si vous êtes fan de ces objets volants. Place maintenant à l’unboxing et au test du Black Bird, ce mini drone qui en surprendra plus d’un.

 

Unboxing

 

Je ne sais pas pour vous, mais quand je reçois un colis, j’ai toujours l’impression que c’est Noël. Ouvrons donc ensemble ce BlackBird à l’allure d’insecte tout mignon. Armée de mon OnePlus One, c’est parti pour la séance photo.

 

cleek_images_hightech_polaroide_drone_1

Il n’y a que moi qui trouve qu’on dirait un insecte ?

 

La face B avec les caractéristiques techniques

La face B avec les caractéristiques techniques

 

Le Black Bird et tous ses accessoires

Le BlackBird et tous ses accessoires

 

Le Black Bird dans une de ses positions (car il en a plusieurs)

Le BlackBird dans une de ses positions (car il en a plusieurs)

 

La télécommande

La télécommande

 

La boîte du drone est assez grande, je ne vous parle même pas de la taille du carton dans lequel elle était. Petit surprise alors en voyant les dimensions du BlackBird, tout petit mais vraiment joli et esthétique. En bon Nerd que vous êtes, vous allez le retourner dans tous les sens, regarder tous les accessoires, puis jeter un œil au mode d’emploi.

 

Test

 

Ce drone est fourni avec une tonne d’accessoires. Le drone Polaroid BackBird, sa télécommande radio, 4 roues de piste, 2 roues de vol, une carte SD de 4Go, un lecteur de carte USB, la batterie ainsi qu’un câble USB afin de recharger cette dernière. Pour information, vous retrouverez ce drone sur le site megacitiz.com au prix de 99,00€. Avant de vous parler du test en lui-même, voici les caractéristiques techniques :

 

Caractéristiques techniques :

  • Drone télécommandé
  • Radio-commande ergonomique pour pilotage intuitif
  • Fréquence radio 2.4GHz
  • Camera HD 1280 x 720 pixels
  • Stabilisation grâce au gyroscope 4 axes
  • Rotation 360°
  • 3 vitesses de vol
  • Hauteur Max 25 m
  • Batterie Lithium 3.7 V 450mah Li-po battery
  • Autonomie en vol : 5-7 min
  • Dimensions : 15 x 15 x 3,5 cm

 

Contenu du produit :

  • 1 Drone Polaroid BlackBird HD
  • 1 Radio commande
  • 1 Set 2 Roues de vol
  • 1 Set 4 Roues de Piste
  • 1 Câble USB
  • 1 Carte SD 4Go

 

Après déballage, branchez la batterie. Comptez une petite heure pour que cette dernière soit pleine. Utilisez ce temps pour lire la notice car non, vous ne partez pas à l’aventure sans connaître un minimum la théorie de ce drone. Contrairement au Syma, la notice du BlackBird est également en français, bien plus pratique donc, surtout au vu des différentes positions que ce drone peut prendre. Néanmoins, la traduction laisse vraiment à désirer. Si vous comprenez l’anglais, foncez vers cette version. Je me répète, lisez bien la notice. Ce n’est qu’une fois que vous aurez bien assimilé la théorie que vous pourrez passer à la pratique, même si vous avez déjà un drone. En effet, les commandes sont souvent différentes d’un objet à un autre, alors pas de bêtises, même si vous êtes impatients.

Pour tester le drone, direction le jardin qui, comme la dernière fois, donne directement sur la gendarmerie nationale. Tournons donc le dos à ce bâtiment officiel et filmons la maison ! Je vous rappelle ici qu’il faut faire très attention avec les drones et vous invite à lire la législation en vigueur sur le site du ministère de l’environnement. Après environ une heure de temps de recharge, nous voilà partis pour une petite dizaine de minutes de vol. Impossible de tester toutes les positions différentes du BlackBird pendant ce laps de temps. Néanmoins une première prise en main vraiment sympa. Nous vous montrerons d’ailleurs des vidéos pour illustrer nos propos. Une vidéo du drone en pleine action mais aussi lorsque le drone filme avec sa propre caméra.

 

 

Le BlackBird est très intuitif et simple à utiliser. On comprend rapidement comment le diriger et l’amener où on le désire. Petit bémol cependant concernant la prise au vent. En effet, une petite rafale et on perd très vite le contrôle. Je vous rappelle que ce drone est extrêmement léger. Ceci explique cela. Si le BlackBird a un avantage certain, ce sont ses possibilités de positions. En effet pour votre première utilisation, je vous conseille d’utiliser les deux grosses roues. Si vous paniquez ou que vous perdez le contrôle, votre drone aura moins de risque de tomber face contre terre dans cette position. De plus, elle lui donne un aspect de TIE/SF, un vaisseau monospace utilisé par les Forces Spéciales du Premier Ordre dans Star Wars. Enfin, le son du BlabkBird fait étonnamment penser aux cris des Mandragores dans Harry Potter, vous ne trouvez pas ? Jugez par vous-même.

 

 

Pour information, lorsque le BlackBird est en position Star Wars, oui nous allons l’appeler ainsi maintenant, il ne peut pas faire de backflip. Mais lorsque vous êtes seulement avec vos quatre hélices, vos hélices et les protections, ou bien avec vos hélices et les quatre petites roues, les backflip sont faciles à réaliser. Il vous suffit de pousser le levier de lacet vers le bas quand votre drone est en vol. La télécommande va alors émettre un petit « di di di » qui vous indiquera que votre BlackBird est prêt à faire son 360. Poussez alors le levier de droite au maximum vers l’arrière ou vers l’avant, et le levier de gauche au maximum vers la droite ou la gauche puis relâchez. Vous ne pouvez pas en faire plusieurs à la suite car le mode flip se désactive juste après. Pour recommencer, il vous faut suivre à nouveau les indications ci-dessus. Selon la notice, on vous conseille de ne pas utiliser ce mode lorsque la batterie est faible. En clair, testez le backflip dès que vous utilisez votre drone. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus, le BlackBird a du mal à compenser après son backflip. Je m’explique. Normalement, une fois son backflip effectué, le drone est censé compenser, c’est-à-dire rééquilibrer son poids afin de se stabiliser. Malheureusement il peine grandement à le faire.

 

 

En ce qui concerne la vidéo et la photo, le BlackBird a une caméra embarquée contrairement au Syma X5s-1, qui vous donne la possibilité de la mettre ou non. Bien que légère, la caméra consomme un peu plus de batterie sur le Syma que sur le BlackBird. Le bouton gauche de la télécommande est dédié à la vidéo. Appuyez une fois pour lancer l’enregistrement et appuyez à nouveau pour arrêter de filmer. Le bouton droit quant à lui permet de prendre des photos. Un clic suffit pour immortaliser le moment. Je n’ai pu vous réaliser qu’une seule vidéo potable avec le drone. Je m’explique, en intérieur presque aucun souci mais en extérieur, l’image se fige tout le temps, tandis que le son continue. C’est sans doute à cause du vent qui en plus de vous enlever une grande partie de la malléabilité du drone tant il est léger, vous pénalise également au niveau de la prise d’image.

 

 

Et voilà pour ce test et cet unboxing sur le BlackBird de Polaroid ! N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions, et aussi à nous parler de vos drones ! Répondez à notre sondage et dites-nous en commentaire quels drones vous aimeriez voir en test chez Cleek !

 

 

Conclusion

 

Gadgets
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir commentaires (4)
4 Comments
  1. speeker05

    2017-08-09 at 12 h 14 min

    bonjour
    sympa ce petit test pour ce drone, je viens d’en avoir un d’occasion mais malheureusement je ne possède pas le manuel d’utilisation, ou puis-je la trouver?

    • Lucile « Macky » Herman

      2017-08-09 at 12 h 16 min

      Vous pouvez toujours essayer de contacter Polaroid afin de leur demander le guide d’utilisation si vous ne trouvez pas sur internet 🙂

  2. marc

    2018-08-09 at 4 h 24 min

    Il m’a l’air vraiment fun ce petit drone ! Je ne savais meme pas que Polaroid faisait des drones entre nous…Les backflips ont l’air vraiment sympa en tout cas

    • Lucile « Macky » Herman

      2018-08-09 at 10 h 14 min

      Oui il est très sympa et à petit prix maintenant 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Gadgets