Ciné Séries

Le récap’ cinéma de la semaine #16

Le récap’ cinéma de la semaine #16

Les sorties cinéma de la semaine

 

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sorties cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passeAu programme : « The Revenant » , « Pattaya », « La fabuleuse Gilly Hopkins », « Cosmos », « The Finest Hours », « Je ne suis pas un salaud » et « Merci Patron ! ».

 

Mercredi 24 février 2016

The Revenant

The Revenant – Réalisé par Alejandro Gonzalez Iñarritu – Avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy / Genre : western, aventure 

Durée : 2h36

Synopsis : Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir.

 

 

L’avis de Cleek : Dernier film en date du très renommé réalisateur mexicain Alejandro González Iñarritu (21 Grammes, Babel) après le très singulier Birdman, The Revenant a déjà fait beaucoup parler de lui, notamment pour la performance d’un certain Leonardo DiCaprio, en lice pour l’Oscar du Meilleur acteur cette année. Retrouvez dès à présent la critique complète du film par Cleek ici.

 

Pattaya

Pattaya – Réalisé par Franck Gastambide – Avec Franck Gastambide, Malik Bentahla / Genre : comédie

Durée : 1h37

Synopsis : Franky et Krimo rêvent de quitter la grisaille de leur quartier pour partir en voyage dans la célèbre et sulfureuse station balnéaire thaïlandaise de Pattaya. Pour pouvoir s’y rendre à moindre coût, les deux amis ont la folle idée d’inscrire à son insu le nain de leur quartier au championnat du monde de Boxe Thaï des Nains. 

 

 

L’avis de Cleek : Pattaya pourrait bien être une sort de Very Bad Trip à la française, et son humour très premier degré n’est donc pas susceptible de plaire à tous les publics. Vous voilà prévenus.

 

La fabuleuse Gilly Hopkins

La fabuleuse Gilly Hopkins – Réalisé par Stephen Herek – Avec Sophie Nélisse, Kathy Bates, Glenn Close / Genre : comédie, famille

Durée : 1h39

Synopsis : Depuis qu’elle a été abandonnée bébé par sa mère, Gilly Hopkins, 12 ans et au caractère bien trempé a épuisé une à une ses familles d’accueil. Assistant social, institutrice, copine de classe, familles d’accueil : Gilly n’a besoin de personne et elle le fait savoir.

 

 

L’avis de Cleek : L’histoire d’une adolescente fermée au monde qui l’entoure et aux autres, qui s’ouvre peu à peu dans le cadre de sa nouvelle vie. L’histoire n’a rien de très original mais avec une interprétation suffisamment subtile et touchante, le film pourrait bien vous faire passer un bon moment.

 

Cosmos

Cosmos – Réalisé par Andrzej Zulawski – Avec Sabine Azéma, Jean-François Balmer, Jonathan Genet / Genre : comédie dramatique, policier

Durée : 1h42

Synopsis : Witold a raté ses examens de droit et Fuchs vient de quitter son emploi dans une boite de mode parisienne. Ils vont passer quelques jours près de la mer et des montagnes, dans une pension dite de famille…

 

 

L’avis de Cleek : Un film qui s’annonce très littéraire, aux forts accents de théâtre et aux émotions flamboyantes. Un objet de cinéma rare, à condition que le scénario et ses turpitudes n’égarent pas le spectateur plus terre-à-terre en chemin.

 

The Finest Hours

The Finest Hours – Réalisé par Craig Gillespie – Avec Chris Pine, Casey Affleck, Ben Foster / Genre : historique, drame, action 

Durée : 1h57

Synopsis : En 1952, suite au naufrage de deux pétroliers sur une côte américaine, des garde-côtes lancent une périlleuse opération de sauvetage…

 

 

L’avis de Cleek : Un film de catastrophe à suspense de facture très classique, regorgeant d’action et de moments périlleux, où tout l’enjeu dramatique du film repose sur la capacité du spectateur à s’identifier aux héros et à trembler pour leur survie. Il n’est pas garanti que le film propose quelque chose de « plus » que ça.

 

Je ne suis pas un salaud

Je ne suis pas un salaud – Réalisé par Emmanuel Finkiel – Avec Nicolas Duvauchelle, Mélanie Thierry, Maryne Canyon / Genre : drame

Durée : 1h51

Synopsis : Lorsqu’il est violemment agressé dans la rue, Eddie désigne à tort Ahmed, coupable idéal qu’il avait aperçu quelques jours avant son agression. Alors que la machine judiciaire s’emballe pour Ahmed, Eddie tente de se relever auprès de sa femme et de son fils et grâce à un nouveau travail.

 

 

L’avis de Cleek : Une agression violente mais banale, une plainte à la police, une séance d’identification, une condamnation. Le récit paraît simple mais le parti pris du film de semer le doute sur la culpabilité du coupable désigné et d’enfoncer le héros dans un cycle vicieux de violence pourrait faire de ce film une œuvre dense, intéressante, empreinte de réalisme et porteuse d’une certaine vision des rapports humains aujourd’hui en France.

 

Merci Patron !

Merci Patron ! – Réalisé par François Ruffin / Genre : documentaire

Durée : 1h24

Synopsis : Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison.

 

 

L’avis de Cleek : Merci Patron ! est probablement un des plus importants documentaires de cette année, et sa sortie en plein débat sur la Loi-travail pourrait bien attiser l’intérêt du public pour ce film engagé pour les droits des travailleurs.

 

 

Source synopsis – Allociné

Ciné Séries
Plus Ciné Séries