Ciné Séries

Récap’ cinéma de la semaine #14

Récap’ cinéma de la semaine #14

Les sorties cinéma de la semaine

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sorties cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passeAu programme : « Deadpool » , « La Tour 2 Contrôle Infernale », « Chair de Poule – Le Film », « Les Innocentes », « Free Love », « Joséphine s’arrondit »« El Clan », « Peur de rien » et « Alaska» .

 

Mercredi 10 février 2016

 

Deadpool

Deadpool – Réalisé par Tim Miller – Avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein / Genre : action, aventure, comédie

Durée : 1h49

Synopsis : À l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie. 

 

 

L’avis de Cleek : La sortie du très attendu Deadpool pourrait bien revitaliser le pendant cinématographique de l’empire Marvel auprès de son public. On attend de Deadpool un scénario déjanté, un humour noir savoureux, du sarcasme à tout va et des punchline à gogo. Si l’on s’attend à ce que le film soit complètement décalé, il pourrait aussi livrer une autre vision de la figure du super-héros, et la seule inconnue entourant la sortie cinéma la plus importante de la semaine sera de savoir si Deadpool aura effectivement tenu toutes ses promesses.

 

La Tour 2 Contrôle Infernale

La Tour 2 Contrôle Infernale – Réalisé par Eric Judor- Avec Eric Judor, Ramzy Bedia, Marina Fois / Genre : comédie

Durée : 1h28

Synopsis : La genèse des aventures de nos deux laveurs de carreaux de la Tour Montparnasse Infernale !

 

 

L’avis de Cleek : En parlant de film déjanté… La Tour 2 Contrôle Infernale (petit clin d’oeil au langage sms qui ravira les sourcilleux gardiens de l’orthographe dont je fais partie) signe le retour au cinéma du duo Eric et Ramzy. Pour ne pas être trop déçus et courir le risque d’être heureusement surpris, je propose solennellement d’être réaliste et de se préparer au pire.

 

Chair de Poule – Le Film

Chair de Poule – Le Film – Réalisé par Rob Letterman – Avec Jack Black, Dylan Minnette, Odeya Rush / Genre : aventure, comédie, épouvante-horreur

Durée : 1h44

Synopsis : Zach vient d’emménager dans une petite ville et découvre rapidement que la famille d’Hannah, sa jolie voisine, est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule.

 

 

L’avis de Cleek : Si la série de livres Chair de Poule a berçé votre enfance, l’adaptation de cet univers au cinéma saura certainement piquer votre curiosité. On ne s’attend pas à ce que le film esquive le double écueil de s’adresser à un public grandi et de tenter de rivaliser avec ses homologues littéraires, mais il est permis d’espérer un film « jeunesse » un tant soit peu intelligent, notamment au travers de la jolie métaphore de livres prenant vie.

 

Les Innocentes

Les Innocentes – Réalisé par Anne Fontaine – Avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne, Agata Buzek/ Genre : drame, historique

Durée : 1h55

Synopsis : Pologne, décembre 1945. Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise.D’abord réticente, Mathilde accepte de la suivre dans son couvent…

 

https://www.youtube.com/watch?v=u_B0BaM34DI

 

L’avis de Cleek : La prolifique réalisatrice Anne Fontaine revient après Gemma Bovery avec Les Innocentes (ou Agnus Dei dans son titre international), un film coup de poing, d’autant plus saisissant qu’il se base sur une histoire vraie, et qu’il comporte au générique le nom de la magnétique et très talentueuse Lou de Laâge. La Seconde Guerre Mondiale est un sujet toujours très présent sur le grand écran, mais Les Innocentes s’attaque ici à un  évènement « isolé » et pourtant ô combien représentatif des souffrances et des horreurs de la guerre. Vous ne sortirez probablement pas indemne de votre visionnage des Innocentes, et c’est principalement ça qui fera la grande force du film.

 

Free Love

Free Love – Réalisé par Peter Sollett- Avec Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell / Genre : drame, romance

Durée : 1h44

Synopsis : Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale.

 

https://www.youtube.com/watch?v=WWsi4Ii6pk0

 

L’avis de Cleek : L’annonce du coming-out de la jeune actrice Ellen Page avait, en son temps, fait couler beaucoup d’encre, et il y a fort à parier que ce qui s’annonce comme un bon mélodrame saura éveiller l’intérêt du grand public. On ira notamment voir ce film pour la performance de ses deux actrices principales, mais aussi pour le comparer au récent Carol, qui évoquait lui aussi une relation amoureuse entre deux femmes et qui avait été encensé par la critique. La transition du thème des relations amoureuses homosexuelles hors de la sphère exclusive du cinéma d’auteur pour arriver dans le cadre des films d’amour plus « classiques » signe certainement une certaine banalisation du sujet, dont il faut se féliciter et dont Free Love est sans nul doute un nouvel émissaire.

 

Joséphine s’arrondit

Joséphine s’arrondit – Réalisé par Marilou Berry – Avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Medi Sadoun / Genre : comédie

Durée : 1h34

Synopsis : Depuis deux ans, Gilles (homme-parfait-non-fumeur-bon-cuisinier-qui aime-les-chats) et Joséphine (fille-attachiante-bordélique-mais-sympathique) s’aiment. Tout est parfait. Jusqu’à une nouvelle inattendue : ils seront bientôt trois.

 

 

L’avis de Cleek : Marilou Berry récidive. Si Joséphine s’arrondit se montre à la hauteur du premier opus, il ne faut pas s’attendre à un grand film mais les esprits les plus optimistes pourraient bien trouver là matière à divertissement. Sans plus.

 

El Clan

El Clan – Réalisé par Pablo Trapero – Avec Guillermo Francella, Peter Lanzani, Lili Popovich / Genre : thriller, drame

Durée : 1h49

Synopsis : El Clan s’inspire d’une histoire vraie, celle de la famille Puccio, et se déroule dans un contexte historique particulier. Ce sont les dernières années de la dictature militaire argentine juste avant le retour de la démocratie.

 

L’avis de Cleek : Sélectionné dans la catégorie de l’Oscar du meilleur film étranger, El Clan est un polar argentino-espagnol qui raconte l’histoire vraie de la famille Puccio et de ses activités criminelles à haut risque. La famille Puccio enlevait en effet ses victimes pour les échanger contre rançon, tout en exécutant parfois en dépit du paiement ses otages. Un film dur et psychologique, qui se concentre notamment sur l’emprise du père sur son fils.

 

Peur de rien

Peur de rien – Réalisé par Danielle Arbid – Avec Manal Issa, Vincent Lacoste, Paul Hamy / Genre : comédie dramatique

Durée : 2h00

Synopsis : Les années 90. Lina, 18 ans, débarque à Paris pour ses études. Elle vient chercher ce qu’elle n’a jamais trouvé au Liban, son pays d’origine : une certaine forme de liberté. L’instinct de survie comme seul bagage, elle vogue d’un Paris à l’autre au rythme de ses rencontres amoureuses.

 

 

L’avis de Cleek : Un film qui pourrait bien interpeller le public à l’heure où la question de l’accueil des réfugiés en particulier et de l’immigration en général fait autant l’actualité. Mis à part la dimension politique de son sujet et la vision du Paris des années 90 comme cadre des amours d’une jeune femme éprise de liberté, les qualités de Peur de rien se font discrètes au visionnage de la bande-annonce.

 

Alaska

Alaska – Réalisé par Claudio Cupellini – Avec Elio Germano, Astrid Bergès-Frisbey, Valerio Binasco / Genre : drame, romance

Durée : 2h05

Synopsis : Fausto est italien, mais il vit à Paris et travaille comme serveur dans un grand hôtel. Nadine est une jeune Française de 20 ans, à la fois fragile et déterminée. Lorsque les deux jeunes gens se rencontrent par hasard sur un toit, ils se reconnaissent. Ils ne soupçonnent pas encore qu’ils vont s’aimer, se perdre, souffrir, se retrouver.

 

https://www.youtube.com/watch?v=6GdjUqDICqk

 

L’avis de Cleek : Une histoire d’amour dans le temps entre deux personnages torturés qui vont tenter de sauvegarder leur histoire en dépit de tout. Le synopsis semble vu et revu et d’une banalité affligeante et pourtant, la bande-annonce fascine et ébauche la possibilité d’une profondeur insoupçonnée et renversante. On attend beaucoup d’Alaska et du talent de ses acteurs.

 

 

Source synopsis – Allociné

 

Ciné Séries
Plus Ciné Séries