Mobilité et Téléphonie

BlackBerry replonge dans le rouge

BlackBerry replonge dans le rouge

BlackBerry vient de publier ses résultats financiers pour le 3ème trimestre 2015

BlackBerry Reports 43 Percent Year-over-Year Organic Growth in Software License Revenue for the Fiscal 2016 Third Quarter

Voilà comment BlackBerry a intitulé son communiqué de presse pour les résultats du 3ème trimestre de 2015.

Optimisme un brin méthode Coué : BlackBerry n’est pas tiré d’affaire.  Commercialement d’abord, la révélation du prix assez exorbitant du dernier appareil de la firme le BlackBerry Priv, sous Android (!), a refroidi les ardeurs des aficionados de la marque et assombri l’avenir commercial du Priv. Or c’était un peu la dernière chance de BlackBerry pour remonter la pente. Notons cependant que ce nouveau smartphone est pourvu de très bonnes spécifications et que les premières critiques sont bonnes. Le défi n’est pas impossible mais il s’annonce compliqué.

Financièrement même si le top management de la firme souligne les progrès de la division Logiciels, BlackBerry connaît un trimestre sombre en termes de chiffre d’affaires. Il chute de près de 40% par rapport à l’année dernière et le taux de marge brute recule de 51.7% à 43.1%. Cependant, petite lueur d’espoir, malgré ces mauvaises nouvelles le résultat opérationnel s’améliore un tout petit peu par rapport au même trimestre l’année dernière tout en restant négatif.

Petite remarque cependant : le chiffre d’affaire connaît une progression de plus de 10% par rapport au trimestre dernier. Redécollage ? Amélioration passagère ?

Les résultats annuels permettront de faire un bilan exhaustif de l’année 2015, avec le Priv dans les chiffres du dernier trimestre : ce qui est sûr c’est que 2015 va rester une année difficile pour BlackBerry du point de vue du chiffre d’affaires. Notons cependant que, pour le moment, le résultat opérationnel est positif sur les 9 premiers mois de 2015.

BlackBerry peut-il remonter la pente ? BlackBerry est dans un contexte de concurrence accrue mais avec un produit Android, ouvert au Google Play, différencié (dans la tradition de sécurité de BlackBerry), qualitatif… BlackBerry peut essayer de reconquérir sa clientèle historique : les professionnels.

Mobilité et Téléphonie
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Mobilité et Téléphonie