Ciné Séries

Le récap’ cinéma de la semaine #1

Le récap’ cinéma de la semaine #1

Les sorties cinéma de la semaine

 

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sortie cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer. Cette semaine, beaucoup de drames, et une part belle faites aux films historiques, avec l’adaptation du célèbre roman de Flaubert, « Madame Bovary », mais aussi le très attendu « Le Fils de Saul », grand prix du festival de Cannes, salué par la critique comme étant une fiction poignante au cœur de la Shoah. Enfin, et dans un tout autre registre, « Avril et le monde truqué » puisera dans la magie du film d’animation pour ravir les petits comme les grands.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passe. Au programme : « À vif » , « Nous Trois ou rien » , « En mai fais ce qu’il te plaît » , « Madame Bovary » , « Le fils de Saul » , « Avril et le monde truqué » , « La dernière leçon » , et « Dope ».

 

Mercredi 4 novembre 2015

 

À vif

À vif – Réalisé par John Wells – Avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy / Genre : comédie, drame

Durée : 1h40

Synopsis : Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue. Quelques années plus tard, il a retrouvé la voie de la sobriété.

L’avis de Cleek : À vif semble vouloir prendre deux ingrédients très en vogue en ce moment sur le grand et le petit écran – l’aspect compétitif de la grande gastronomie (vous avez dit Top Chef ?) et l’incontournable Bradley Cooper – pour nous concocter un film nerveux. Le film réussira-t-il à créer une authentique tension dramatique autour d’un sujet aussi pragmatique que celui d’ouvrir un restaurant étoilé ?

 

 

Nous trois ou rien

Réalisé par Kheiron – Avec Kheiron, Leïla Bethki / Genre : comédie dramatique

Durée : 1h42

Synopsis : D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.

L’avis de Cleek : Difficile de se prononcer sur ce film tant la bande-annonce semble déborder de bons sentiments. En espérant que le film parvienne à éviter l’écueil du mélodrame à grands renforts de musique, ce qui nous paraît relativement mal parti.

 

 

En mai fais ce qu’il te plaît

Réalisé par Christian Carion – Avec Mathilde Seigner, August Diehl, Olivier Gourmet / Genre : drame, guerre

Durée : 1h54

Synopsis : En Mai 1940, la France s’effondre, des millions de gens se ruent sur les routes, effrayés par l’armée allemande qui avance. Parmi eux, un allemand ayant fui le nazisme, part à la recherche de son petit garçon, emmené par l’institutrice d’un village à qui il avait été confié.

L’avis de Cleek : Après Joyeux Noël, sorti en 2005, Christian Carion remet le couvert en s’attaquant cette fois-ci à l’exode de la population française durant la Seconde Guerre mondiale. On parie qu’on va pleurer à chaudes larmes devant cette reconstitution propice aux bons sentiments, sur fond de drame historique.

 

 

Madame Bovary 

Réalisé par Sophie Barthes – Avec Mia Wasikowska, Henry Lloyd-Hugues / Genre : historique, drame

Durée : 1h59

Synopsis : Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs.

L’avis de Cleek: Décidément, le chef-d’œuvre de Flaubert a le vent en poupe au cinéma. Après Gemma Bovery, en 2014, avec Gemma Aterton et le sémillant Fabrice Luchini, c’est cette fois-ci Mia Wasikowska que l’on retrouve dans le rôle-titre de cette adaptation, qui semble vouloir effacer l’ironie mordante du style de Flaubert pour n’en conserver que le contenu et la trame narrative, propice au romantisme et à la tragédie. On espère que Mia Wasikowska, qui avait déjà incarné Jane Eyre en 2011,  profite cette fois-ci d’une adaptation plus ambitieuse – et vibrante.

 

 

Le fils de Saul

Réalisé par Lazlo Nemes – Avec Geza Rohrig, Levente Molnar / Genre : drame

Durée : 1h47

Synopsis : Auschwitz, 1944 : un prisonnier contraint à brûler les corps de ses congénères trouve le salut en préservant des flammes le corps d’un enfant qu’il prend pour son fils.

L’avis de Cleek : Difficile d’échapper au phénomène Le Fils de Saul, qui semble avoir d’ores et déjà largement conquis la critique, ce qui n’est jamais chose aisée avec le délicat sujet d’un énième film sur la Shoah. La bande-annonce, d’une efficacité redoutable, promet de faire de ce film la sortie la plus intéressante de la semaine.

 

 

Avril et le monde truqué

Réalisé par Franck Ekinci, Christian Desmares – Avec Maria Cotillard, Philippe Katerine/ Genre : animation

Durée : 1h45

Synopsis : 1941. Napoléon V règne sur la France, où, comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus.

L’avis de Cleek : Cristal du long-métrage 2015 au Festival international du film d’animation d’Annecy, la bande-annonce d’Avril et le Monde truqué donne une furieuse envie de voir ce qui pourrait bien être une nouvelle pépite du film d’animation. Mention spéciale pour le chat qui parle, nous sommes déjà fans.

 

 

La dernière leçon

Réalisé par Pascale Pouzadoux – Avec Sandrine Bonnaire, Marthe Villalonga/ Genre : drame

Durée : 1h45

Synopsis : Madeleine, 92 ans, décide de fixer la date et les conditions de sa disparition. En l’annonçant à ses enfants et petits-enfants, elle veut les préparer aussi doucement que possible, à sa future absence. Mais pour eux, c’est le choc, et les conflits s’enflamment.

L’avis de Cleek : À l’heure où le débat sur la légalisation de l’euthanasie en France, nous serions curieux de voir la fin de ce film, qui sera interprétée comme un manifeste politique pour ou contre ce sujet assez sensible.

 

 

Dope

Réalisé par Rick Famuyiwa – Avec Shameik Moore, Kiersey Clemons/ Genre : comédie

Durée : 1h43

Synopsis : Malcolm, jeune geek fan de hip-hop des années 90 vit à Inglewood, un quartier chaud de Los Angeles. Avec ses deux amis Diggy et Jibs, ils jonglent entre musique, lycée et entretiens pour entrer à l’université.

L’avis de Cleek : retrouvez la critique de Cleek ici.

 

 

Source Synopsis – Allociné

 

Ciné Séries
Plus Ciné Séries