Culture Geek

S’informer autrement : les médias alternatifs

S’informer autrement : les médias alternatifs

« Un geek informé est un geek heureux ».

 

Depuis le lancement de Cleek en novembre 2014, toute l’équipe du site a eu à cœur de vous apporter un point de vue alternatif sur l’actualité et l’univers geek qui est le nôtre. Mais parce qu’à Cleek, on aime vous tenir au fait et vous faire profiter de toutes les petites pépites du monde de l’information, nous avons mis au point une petite sélection de titres qui, avec l’avènement d’Internet et l’évolution des médias, offrent un regard différent sur l’actualité.

Cette différence peut être une différence de ton, de style, de perspective, de finalité, ou même être une différence culturelle. Armés de notre sélection assez hétéroclite et totalement personnelle de médias plus ou moins traditionnels, qui seront au nombre de dix (avec huit titres francophones et deux anglophones), faisons ensemble un tour d’horizon de ce que propose le Net, la radio, les journaux, et même, une fois n’est pas coutume, la télévision ! Regroupés de façon thématique autour de l’actualité du Web, de la science, du cinéma et du monde en général, petite sélection des titres qui vont vous changer l’actualité.

 

Médias Une

 

L’actualité du Web

 

Avec deux blogs dans la section « Web » de notre sélection, Le Monde tire son épingle du jeu et signe une refonte réussie de sa formule numérique. Autour du site d’actualité gravitent, en effet, toute une série de blogs spécialisés, portant sur l’environnement, l’éducation, le cinéma ou la vie de banlieue. Nous avons choisi de vous présenter aujourd’hui BigBrowser et Pixels.

BigBrowser : sous-titré « Le Monde.fr surveille le Web pour vous », BigBrowser offre une sélection de tout ce qui agite la Toile, que ce soit trivial, sérieux, inattendu ou même loufoque. Publiant plusieurs articles de format assez court par jour, le blog fait se côtoyer un ensemble assez éclectique de titres, de « Les héroïnes de Disney ont toutes le même visage » aux bienfaits supposés de l’allaitement, en passant par le dernier clip des Enfoirés, « Pourquoi la bière se renverse-t-elle moins facilement que le café ? » ou la mort de Biddy, le hérisson voyageur d’Instagram.

Sorte de miroir sans concession ni filtrage des médias, BigBrowser étonne par sa ligne éditoriale très large et sa capacité à traiter n’importe quelle information. Tweets et extraits de Tumblr sont monnaie courante dans ce blog, qui a la capacité assez unique de coller à l’information tout en ayant l’aptitude sans cesse démontrée de nous surprendre grâce à des articles au thème parfois surprenant. À la manière d’un lecteur mp3 en mode « Shuffle » branché sur la plus grande base de données musicales du monde, on ne sait jamais trop ce qui peut sortir de ce grand touche-à-tout de BigBrowser.

 

Biddy Médias

Pixels : sous-titré « Chroniques des (r)évolutions numériques », Pixels est un peu le pendant geek du journal Le Monde. Axé sur l’actualité vidéo-ludique, Pixels est un esprit curieux, qui vous tiendra au courant des actualités technologiques, des dernières nouveautés des réseaux sociaux, mais aussi de la « culture web », acception très large qui englobe manga, littérature, et cinéma.

Doté d’un grand confort de lecture du fait de sa présentation élégante et assez épurée, Pixels présente des articles plus longs qui n’hésitent pas à analyser et décortiquer les tendances de fond qui agitent le monde de la culture numérique. Un must pour se tenir au courant, avec une ligne éditoriale parfois plus généraliste qu’on ne le soupçonnerait au premier abord avec, par exemple, des articles tels que « Le mot de passe, une espèce en voie de disparition » ou encore « Internet Explorer n’est pas encore tout à fait mort. »

 

La Science, cette grande inconnue

 

Deux émissions de radio et un blog : la science est un sujet idéal de chroniques riches en informations pour un grand public souvent avide de savoir scientifique.

Science Médias

Le Passeur de Sciences : on continue notre série de blogs du Monde, avec ce blog du journaliste Pierre Barthélémy, sous-titré « Petites et grandes nouvelles de l’actualité des sciences et de l’environnement ». Nous indiquions récemment son blog à l’occasion de notre numéro de La Dvdthèque et, force est de constater que Le Passeur de sciences est une réussite, qui s’est récemment transformée en livre, avec la publication en septembre dernier d’un recueil de billets de son blog, dont voici l’extrait du prélude.

 

« Longtemps je me suis levé de bonne heure pour aller, dans mon journal préféré, Le Monde, prêcher la bonne parole de la science, de la médecine et de l’environnement, défendre mes bouts de colonnes, quelque globule ou quelque télescope. Remonter tous les matins le tas de sable pour faire comprendre que la science, tout comme la politique, l’économie, la diplomatie, etc., a son actualité, ses belles histoires, et qu’elle doit faire partie de la culture de l’honnête homme et de l’honnête femme du troisième millénaire. Mettre, comme un représentant de commerce, le pied dans la porte éditoriale pour qu’on ne me la claque pas au nez (que j’ai grand), afin de vendre ma sauce, à laquelle je croyais, à laquelle je crois toujours. Expliquer que «mes» chercheurs aident au décryptage du monde dans lequel nous vivons. Commencer ma journée en râlant. »

 

Nous vous recommandons tout particulièrement « La sélection scientifique de la semaine », qui rassemble à peu près tout ce qui a marqué l’actualité scientifique hebdomadaire et qui est un bon moyen de se tenir informé de façon régulière et synthétique.

La Tête au carré : diffusée quotidiennement du lundi au vendredi de 14h à 15h sur France Inter, l’émission de Mathieu Vidard, démarrée en 2006, rassemble chaque jour plus de 600 000 auditeurs. Une émission de vulgarisation scientifique donc, qui aborde des sujets aussi variés que le zéro absolu, la biodiversité ou la mémoire, et invite régulièrement des acteurs de la science, dont, récemment, Bruce Benamran, auteur d’e-penser, auquel Cleek avait notamment consacré cet article. La pertinence des questions de Mathieu Vidard et l’effort d’accessibilité et de reformulation de l’information diffusée font de Latac (pour les intimes) une émission hybride qui ravira les plus calés et les grands néophytes.

More or Less : Nous sommes très heureux, à Cleek, de vous présenter More or Less, une émission de la BBC qui s’est faite une spécialité d’invalider (ou non) les statistiques. Menée par Tim Harford et son équipe de statisticiens, chaque émission recueille les suggestions de ses lecteurs, qui, comme nous tous, tombent parfois sur des chiffres à l’aspect pour le moins déroutant, et les soumettent donc pour vérification à More or Less.

Pleine d’humour et d’ironie, l’émission démystifie les méthodes d’élaboration des statistiques et, à la manière d’un enquêteur, cherche les preuves derrière les chiffres. Armée de ses connaissances en statistique et en mathématiques, l’émission n’épargne aucun domaine, tant qu’elle a un chiffre à se mettre sous la dent, et présente des questions aussi variées que : utilise-t-on réellement 10% de notre cerveau ? Londres est-elle réellement « la deuxième plus grande ville française » ? Ou encore : après la disparition de l’avion de la Malaysia Airlines, comment recherche-t-on un avion disparu des radars ?

 

Du grand au (plus petit) écran

 

Odieux connard médias

Dans cette section dédiée au cinéma, nous allons vous présenter deux émissions, l’une, plutôt classique, et l’autre… moins.

Le Cercle : animée par Frédéric Beigbeder et sa compagnie de fidèles chroniqueurs cinéma, Le Cercle est une émission de Canal +, néanmoins disponible sur la Toile pour ceux qui n’auraient pas la chance d’être abonnés. Le Cercle analyse chaque semaine les sorties cinéma, qu’elles soient grand public ou plutôt d’un cinéma d’auteur.

Si vous regardez quelques émissions, vous vous apercevrez rapidement que tout son intérêt réside autant dans la qualité de la critique (tous les chroniqueurs sont des journalistes spécialisés en cinéma) que dans le plaisir de voir les invités débattre et livrer leur interprétation du film. Chaque chroniqueur apporte sa touche personnelle et sa vision du cinéma, et le consensus autour d’un film n’est jamais acquis, bien au contraire. Mention spéciale, au passage, à Marie Sauvion et Philippe Rouyer, pour leur passion contagieuse du septième art et leur verve rafraîchissante. À regarder autant pour se renseigner avant un film (mais gare aux spoilers) que pour s’enquérir de l’analyse de celui-ci, après visionnage.

Odieux connard : Serait-il content de figurer en deuxième position, derrière Frédéric Beigbeder ? Rien n’est moins sûr. L’Odieux connard est un blog, mais avant d’être un blog, c’est un personnage, à la plume caustique et acérée, qui ne respecte rien, et c’est même à ça qu’on le reconnaît. Si vous aimez l’ironie, le sixième degré et l’humour noir, et que vous ne connaissez pas encore l’Odieux connard, Cleek vous somme de vous repentir de vos péchés et d’aller fissa vous refaire les muscles zygomatiques auprès de son blog.

Le cinéma, l’Odieux connard l’aime d’un amour plutôt vache, et ce, pour notre plus grand bonheur. Dans sa rubrique « Spoiler dans la bonne humeur » (car non, l’Odieux connard ne s’attaque pas qu’au cinéma), Odieux aime à souligner les clichés, dialogues aberrants, lacunes scénaristiques, voire les non-sens ou flagrantes contradictions qui peuplent gaiement les productions cinématographiques actuelles. Doté d’une écriture délicieuse et d’un talent sans faille pour le jeu de mots, l’Odieux vous fera rire, de ce rire auquel on s’abandonne avec un certain effroi devant tant de génie… machiavélique. Parmi ses dernières victimes : Divergente et Cinquantes nuances de Grey.

 

Un autre regard sur le monde

 

Le Dessous des Cartes : Émission hebdomadaire diffusée tous les samedis à 19h30 sur Arte, Le Dessous des Cartes apporte un contenu éducatif et ludique sous forme d’infographies et de cartes animées pour mieux expliquer les tendances de fond et les évolutions du monde géopolitique. Le Dessous des Cartes est une de ces émissions rares qui vous aident à comprendre les sujets de l’actualité, l’histoire, la géographie et les relations internationales, dans la lignée de l’Atlas annuel du Monde diplomatique. Sorte d’e-penser géopolitique, l’émission vaut le détour et est accessible à tous sur une chaîne de service public gratuite.

 

https://www.youtube.com/watch?v=dDm_m4IFWoQ

 

Courrier international : Recueil d’articles traduits ou commentées venant de l’étranger, Courrier international est un peu la conscience étrangère de la grande famille des journaux français. Ses articles traduits sont autant l’occasion de s’informer sur l’actualité à l’étranger que de découvrir le point de vue d’un autre pays sur un sujet particulier. Éditos, billets, revue de presse, commentaires d’article ou articles d’analyse, Courrier international est une fenêtre ouverte sur l’actualité partout dans le monde, sélectionnée, commentée ou traduite pour vous. Que du bonheur.

Last Week Tonight : Last Week Tonight with John Oliver est un « Late night show » satirique américain diffusé sur HBO, présenté par l’humoriste britannique John Oliver.

Farida « Maeby » Derrar, étudiante en deuxième année de Master de recherche en Études anglophones à l’université de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle et éternelle aficionada des « Late Night Show » satiriques, nous présente l’émission en ces termes :

 

« Après la fin du Colbert Report en décembre dernier et l’annonce récente du départ de Jon Stewart à la tête du Daily Show plus tard cette année, Last Week Tonight with John Oliver représente aujourd’hui un mélange parfait entre le ton didactique de Stewart et l’interactivité et la forte présence en ligne de Stephen Colbert. L’émission étant hebdomadaire, il est également libre de faire de longs segments sur des sujets qui sont très peu (voire pas du tout) traités sur les chaînes d’informations, mais qui suscitent clairement un intérêt puisqu’ils accumulent plusieurs millions de vues sur le compte Youtube de l’émission. Avec les nombreux changements récents et à venir dans le monde des « Late Night Show », Oliver s’impose de plus en plus comme une source sûre de comédie et d’informations sur laquelle il faut désormais compter. »

 

Last Week Tonight with John Oliver est une émission d’actualité engagée qui présente un réel point de vue sur des sujets parfois très centrés sur ce qui se passe aux États-Unis, mais qui peuvent aussi nous toucher et nous intéresser. On peut ainsi notamment retrouver des sujets tels que l’indépendance écossaise, Ferguson, le tabac, ou la neutralité du Net. John Oliver n’hésite pas à présenter son point de vue sur l’actualité, mais toujours avec humour et second degré, dans un format que les habitués du Petit Journal de Canal + reconnaîtront sans peine : les segments se succèdent de façon fluide, animés par un John Oliver qui fait tout le sel de l’épisode. Si vous voulez avoir un aperçu de l’humour et de l’esprit parfois irrévérencieux qui anime les médias outre-Atlantique, nous vous recommandons chaudement l’émission.

 

Bonus

 

Cleek aime vous dorloter et vous quitte avec non pas un, mais deux bonus pour cet article sur les médias alternatifs. Notre premier bonus, c’est « Clueless Gamer », où Conan O’Brien, noob auto-proclamé et humoriste américain dans des « Late Night Show » à ses heures perdues, teste des jeux vidéos à la demande des grands éditeurs de ce monde. Savoureux.

 

 

Notre second bonus est un peu plus studieux et se propose de vous faire découvrir la série « Dessine-moi l’éco », vidéos ludiques et parrainées par Le Monde pour vous apprendre les mécanismes de l’économie de façon pédagogique et synthétisée, et tout en dessins. Indispensable.

Culture Geek
Plus Culture Geek