Chroniques

Speed Cooking : les bolognaises adaptatives

Speed Cooking : les bolognaises adaptatives

Speed Cooking : les bolognaises adaptatives

C’est dimanche, et, ce dimanche, Speed Cooking est de retour avec une recette de pâtes bolognaises plutôt rapide. Alors, aujourd’hui, je vais vous apprendre à faire des bolos sans sauce tomates ni concentré. Mais comment faire alors ? Eh bien, je vais utiliser des tomates, c’est moins cher et ça se conserve mieux ! Mais pourquoi adaptatives, me demandez-vous ? Tout simplement car la recette peut s’adapter à plusieurs types de soirée. Que vous fassiez une réunion jeu de rôle, ou que vous ayez un entraînement en équipe dans 30 minutes, ces spaghettis bolos seront faciles à faire dans les temps. Alors sans plus attendre voici la recette, mais avant tout, un bref aperçu du résultat :

cleek_image_speed_cooking_bolo_result

Miam !

Les ingrédients incroyablement adaptatifs !

Pour cette recette de spaghetti bolognaises il vous faudra des spaghettis, bien entendu, mais aussi des tomates, de l’oignon, du steak haché, et enfin une herbe pour les plus courageux : pour moi, ça a été l’origan. Mais pourquoi ne pas prendre de la viande spéciale pâtes bolognaises, me direz vous ? Tout simplement parce que ce que la plupart des gens achètent régulièrement est du steak haché, et c’est donc pourquoi j’utiliserai cet ingrédient. Dès lors, vous vous demandez sûrement pourquoi je n’utilise pas de la sauce tomate, car presque tous les geeks en ont pour leurs pâtes. Tout simplement car j’ai envie de vous faire découvrir comment utiliser des tomates entières pour cette recette. Donc voilà, avec tout cela nous sommes parés pour commencer la recette, enfin presque ! Comme la dernière fois, j’introduirai un ingrédient secret au cours de la recette. Attention ce n’est ni l’huile de cuisson, ni l’eau des pâtes !

cleek_image_speed_cooking_bolo_ingredients

Ingrédients !

La recette qui s’adapte

Tout d’abord, pour que tout soit prêt en même temps je vous conseille de mettre l’eau des pâtes à chauffer dès le début de la recette, vous savez sûrement comment faire, pas besoin de vous l’expliquer. Maintenant que ceci est fait vous pouvez attaquer la découpe de l’oignon. Comme la fois précédente vous pouvez en faire des lamelles, mais vous pouvez également en faire de petits morceaux, ne sachant pas quoi vous conseiller, j’ai mis un peu de chaque. N’oubliez pas de tirer la langue et d’avoir un verre d’eau lors de la découpe pour éviter que cela ne vous pique les yeux. Les oignons partent ensuite à la cuisson dans la poêle.

cleek_image_speed_cooking_bolo_cuisson

Les oignons cuisent

cleek_image_speed_cooking_bolo_oignon

Ca coupe

 

 

 

 

 

 

 

Passons maintenant à la préparation de la viande. Ce n’est pas très dur. Vous mettez vos steaks dans un saladier avec l’herbe, du sel et du poivre, et vous malaxez le tout jusqu’à obtenir une boule de viande. Pro tips du cuisinier ? Découpez de fines lamelles de tomates que vous mettez au cœur de la viande, ainsi cette dernière prendra le goût du fruit.

cleek_image_speed_cooking_bolo_retirage

On enlève

cleek_image_speed_cooking_bolo_assaisonnement

La viande est préparée

 

 

 

 

 

 

 

Réservez maintenant la viande sur le côté pour vous attaquer à la préparation des tomates. Attention, n’oubliez pas de remuer régulièrement les oignons, afin qu’ils ne noircissent pas, surtout sur une cuisinière à gaz. Découpez vos tomates, pour moi ce sera trois, en petits dés et saupoudrez de sel, cela va permettre aux tomates de commencer à dégorger l’eau dont elles sont remplies. Il ne vous reste qu’à ajouter les tomates aux oignons pour qu’elle réduisent et transforment leur eau en sauce. Tout au long de cette recette, vérifiez si l’eau des pâtes bout, afin de préparer les spaghettis.

cleek_image_speed_cooking_bolo_tomates

Tomates dans la poêle

cleek_image_speed_cooking_bolo_découpe

Découpe des tomates

cleek_image_speed_cooking_bolo__cube

Cube de tomates

 

Vient maintenant l’étape la plus difficile, enfin, façon de parler. Prenez votre boule de viande et faites en des petites noisettes que vous disposez au fur et à mesure dans votre poêle. Faites surtout attention à ne pas mettre deux petites boules au même endroit histoire qu’elles ne s’agglomèrent pas. Pour mieux réussir cette étape, je vous conseille de remuer la préparation à chaque fois que les nouvelles noisettes remplissent la poêle, comme cela vous les retournez et le côté déjà cuit se présente à la réception, cela ne collera pas.

cleek_image_speed_cooking_bolo_viande

Des noisettes !

cleek_image_speed_cooking_bolo_preparation

La viande est là

 

 

 

 

 

 

 

Une fois que toute la viande est ajoutée il faut que vous ré-assaisonniez, l’eau des tomates aura rendu la préparation un peu fade, puis couvrez le tout et mettez-la sur un feu faible. Pendant ce temps, nous allons préparer le reste de la sauce. Prenez un cube de bouillon, de bœuf de préférence, et mettez-le dans une casserole avec un fond d’eau. Faites-le se dissoudre avant d’ajouter la préparation couverte à l’intérieur. Cela va révéler le goût de la viande et des tomates.

cleek_image_speed_cooking_bolo_versage

On verse la préparation

Pendant que le cube se dissout, l’eau des pâtes devrait bouillir, et, dès lors, il y a une manière très simple de doser. Prenez vos spaghettis et faites en sorte que, lorsque vous serrez le ballot de pâtes (pas trop fort pour ne pas les casser), vos doigts rejoignent votre poignet. Mettez ensuite les pâtes à l’eau en poussant tout doucement avec le plat de votre main, cela va les faire rentrer dans l’eau sans les casser. Lorsque vous vous approchez trop du bord de la casserole il est temps d’utiliser une cuillère ou spatule, comme cela vous sied.

cleek_image_speed_cooking_bolo_pousse

Ça rentre dans l’eau

cleek_image_speed_cooking_bolo_pates

Une poignée, une !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, vous devriez avoir ajouté la préparation dans la casserole de bouillon, il ne vous reste qu’à touiller et à continuer d’assaisonner jusqu’à que cela vous convienne. En attendant que les pâtes soient cuites, mettez la préparation sur le feu le plus faible, au thermostat le plus petit possible et couvrez-la. Cela va permettre à la sauce de mieux prendre le goût des ingrédients.

cleek_image_speed_cooking_bolo_feu

A feu doux

Pour savoir quand les pâtes sont prêtes, c’est très facile. Attendez huit à neuf minutes et prenez une spaghetti avec une fourchette. Dès qu’elle n’est plus trop chaude pour vos doigts, prenez-la en main et jetez-la sur le carrelage de votre cuisine. Si elle reste collée au mur, c’est que les pâtes sont cuites, sinon, replongez-la dans l’eau et attendez trente secondes de plus avant de réitérer l’expérience. Bon, bien sûr, si le carrelage est sale vous ne replongez pas la spaghetti.

cleek_image_speed_cooking_bolo_colle

C’est collé !

Quand les pâtes sont cuites, vous les égouttez et vous versez la sauce dedans. Cela va permettre aux pâte de bien en prendre le goût. Et voilà, vos pâtes bolognaises sont prêtes, et ce normalement en 25 minutes. Il ne vous restez qu’à les déguster.

cleek_image_speed_cooking_bolo_melange

Mélangé !

Avant de clôre cette recette, je tiens à vous rappeler que la sauce et les pâtes peuvent être préparées séparément, tout dépend du temps que vous avez pour préparer l’une et l’autre. Si vous ne faites que la sauce par manque de temps, et que vous faites les pâtes après une brève réunion ou autre, ne mettez pas la sauce sur le feu faible. Attendez que les pâtes soient presque cuites pour le faire, comment ça la sauce sera à température pour manger vos pâtes.

La fin d’une adaptation

Eh oui, Speed Cooking c’est terminé pour cette fois, et j’espère avoir l’idée d’une autre recette facile et rapide pour vous l’enseigner la prochaine fois. Alors, si vous avez envie d’un plat en particulier, signalez-le en commentaire et je tâcherai de trouver une recette adéquate. Vous aviez manqué la dernière recette ? C’est par ici qu’il faut cliquer pour les carbos du streamer. Alors à la prochaine et BONAP !

Chroniques
Plus Chroniques