Business

Qualcomm au bord de la scission

Qualcomm au bord de la scission

Le géant américain des processeurs mobiles encaisse depuis fin 2014 des coups durs à répétition. En cause, la perte de certains clients comme Samsung ou Huawei sur les smartphones hauts de gamme, le plantage complet du Snapdragon 810 octo-core, la concurrence croissante des puces de chez Mediatek et Hilisilicon (les SoC Kirins).

Tout cela amène à une chute des bénéfices de près de 46% alors que 2013 et 2014 avait été des années fastes. De plus, Qualcomm subit à présent la pression des investisseurs de Jana Partners LLC, fond qui a injecté plus de 2 milliards de dollars dans le groupe.

Cerise sur le gâteau, Qualcomm est sous enquète de la Commission Européenne pour abus de position dominante sur la vente de puces 3G et 4G aux opérateurs et aux constructeurs. En enfreignant la libre concurrence en pratiquant des prix inférieurs à ceux du marché, Qualcomm se serait assuré une position de monopole quasi exclusif sur le marché occidental.

Qualcomm-at-CTIA-Logo

Pour pallier à ces nuages noirs, Qualcomm envisage de se séparer de 10% de ses salariés, avant de procéder à une scission de l’entreprise afin de créer deux entités distinctes. La première concernerait la division chargée de collecter gérer et créer la propriété intellectuelle de Qualcomm (ses brevets), et serait valorisée à hauteur de 87 milliards de dollars. La deuxième représente l’activité conception et production des puces Snapdragon et Atheros à destination du marché grand public réalisant 26 milliards de chiffre d’affaire par an. Cette division serait valorisée à hauteur de 74 milliards de dollars sur les 107 milliards que représente le groupe Qualcomm dans son ensemble.

L’avenir nous dira si les mesures qui seront prises dans les semaines à venir réussiront à sauver Qualcomm d’une situation compliquée et peu enviable.

 

Business

Etudiant mais passionné, fan de hardware et joueur PC, je suis dévoué à la cause des CPU, au combat des GPU et à la guerre du périphérique. Moi, c'est Kphaël

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Business