Hardware

Les Lectures Geek de l’été : Agatha Christie

Les Lectures Geek de l’été : Agatha Christie

Les lectures geek de l’été : Agatha Christie

 

Cet été, Cleek se faufile dans vos bagages et vous conseille les meilleures lectures pour vous évader corps et esprit loin de la routine quotidienne. La lecture d’été, c’est celle qui vous passionne et vous tient en haleine jusqu’au dénouement final, pour faire de votre séance de bouquinage un véritable moment de plaisir. Reine incontestée du genre du polar (art littéraire définitivement britannique s’il en est), Agatha Christie a marqué le tournant du roman policier depuis Wilkie Collins et sa Pierre de lune (paru en 1868 et considéré comme le premier roman policier) jusqu’aux œuvres plus récentes des regrettées Ruth Rendell et P. D James respectivement. Hercule Poirot et Jane Marple ont démasqué maints meurtriers au fil d’enquêtes désormais entrées au panthéon de ce qui s’est fait de mieux dans le genre du roman policier.

 

La Reine du crime : son héritage

 

AgathaChristieBanner

 

Sa présence dans cette rubrique peut cependant étonner. Décliner l’univers geek dans l’art de la littérature nous fait, en effet, systématiquement achopper sur les genres de la science-fiction et de la Fantasy, pas du roman policier. Mais dans cette acception finalement assez stricte du mot, nous nous fermons à de nombreux éléments que la culture geek aurait tort de ne pas revendiquer. Le roman policier est un sinon LE genre littéraire qui a marqué de son empreinte l’art de la structuration narrative, ou en d’autres termes, notre façon de raconter une histoire. Les codes et valeurs hérités du roman policier ont donné naissance, entre autres, à Harry Potter et la Chambre des Secrets, la série Sherlock, au manga Détective Conan, à la technique narrative du plot twist en général et au recours du whodunnit dans la construction du suspense en particulier. Ces deux procédés littéraires emblématiques de l’univers du roman policier touchent des œuvres de Fantasy ou de science-fiction telles que la saga Game Of Thrones, le film Minority Report ou encore le recueil de nouvelles Les Robots, d’Isaac Asimov, ou le roman Le Prestige, deux chefs-d’œuvre de science-fiction ayant donné naissance à leurs films respectifs. Côté hommages plus concrets à la Reine du crime, la (seconde) série de science-fiction culte Doctor Who a consacré rien de moins qu’un épisode entier à la Reine du crime, « Agatha Christie mène l’enquête », ou, plus récemment, le scénario même de Gone Girl, de Gillian Flynn, est à rapprocher d’un épisode de la vie de la célèbre romancière.

D’une manière générale, tout passionné de littérature ou de cinéma devrait être familier de l’œuvre  de la Reine du crime, car nombre de ses trouvailles et éléments de son style ont été repris ou adaptés par la suite. Agatha Christie est la reine des fausses pistes et des indices cachés, et la rigueur et la cohérence de sa construction narrative sont à ériger en modèle pour qui veut apprendre à structurer ou à décrypter une histoire. En cela, le genre du roman policier est sous-estimé : la construction d’un polar se doit d’être à la fois cohérente, rigoureuse, mais aussi crédible, et nous irons en fait encore plus loin. À la fin d’un polar réussi, le lecteur doit pouvoir se dire qu’au vu des éléments de l’enquête, nulle autre fin que celle-ci n’était possible, et toute la difficulté réside bien entendu dans le fait que parallèlement, il ne doit en aucun cas ne l’avoir devinée ni sentie venir. À la manière d’un tour de passe-passe, le roman policier manipule votre attention tout en respectant la règle sine qua non suivante : celle de vous donner tous les éléments nécessaires à la résolution de l’énigme. La chose n’est pas aisée, et une bonne connaissance des meilleurs romans policiers de notre temps est nécessaire pour qui veut naviguer au sein d’un monde pétri de scénarii, dont les règles régissent les arts de la littérature, du cinéma et des séries.

Roger Acroyd

Nous prenons donc aujourd’hui le qualificatif de geek dans son sens le plus large et le plus noble en faisant de vous des lecteurs et (télé)spectateurs plus sages et avisés, au moyen d’un top 6 des meilleurs romans policiers écrits par Agatha Christie, dans une œuvre gargantuesque qui en compte plus d’une soixantaine. Bouclez vos valises et faites de vos vacances un moment de lecture plein de plaisir et de suspense, en commençant ce top 6 par ordre décroissant, et sans spoilers.

 

Dix Petits Nègres

 

And Then There Were None

 

Titre original : And Then There Were None
Année de parution : 1939

Pourquoi ce roman est culte : Peut-être l’un des titres les plus célèbres (avec notre numéro 5) de la bibliographie de Christie, Dix Petits Nègres est une de ces lectures dont vous vous souviendrez longtemps après l’avoir achevée. Génial, glaçant et machiavélique tout à la fois, et pas loin d’être le plus amoral de tous, Dix Petits Nègres ressemble au synopsis d’un film d’horreur. Dix personnes sont invitées sur une île inhabitée et loin de tout par un mystérieux hôte. Elles ne se connaissent pas entre elles et constatent dès leur arrivée que leur hôte leur a fait faux bond. Rapidement, et alors que les invités sont coupés du monde extérieur dans un parfait huis clos, un meurtre éclate. Classé 19e de la liste des cents meilleurs romans policiers de tous les temps, les Dix Petits Nègres est une lecture aussi incontournable que nécessaire. Et si culte que le titre original And Then There Were None a donné lieu à de nombreux jeux de mots qui sont passés dans la culture populaire de nombreux films et séries. Vous reprendrez bien un peu de chair de poule par ce temps de canicule ?

 

Le Crime de l’Orient-Express

 

Titre original : Murder On The Orient Express
Année de parution : 1934
Enquêteur : Hercule Poirot

Pourquoi ce roman est culte : Le Crime de l’Orient-Express est devenu, avec notre numéro 6, un roman mythique. Inspiré d’une des plus grandes affaires criminelles du XXe siècle, celle de l’enlèvement du bébé Lindberg, l’action de ce roman se déroule à bord de l’Orient-Express, un train de luxe reliant Paris à Istanbul via Vienne. Le lieu de l’action a sans aucun doute influé sur le succès du roman : l’Orient-Express fut un train aussi romanesque que fascinant, propre aux fantasmes et naturellement prompt à susciter le mystère. On retrouve dans ce roman la notion de huis-clos car les passagers sont bloqués à bord quand un meurtre est découvert. Et à l’instar des Dix Petits Nègres, la révélation finale a fait du Crime de l’Orient-Express un roman magistral et d’un génie absolument saisissant. Si vous prenez le train cet été, évadez-vous avec Le Crime de l’Orient-Express pour une lecture dont le dénouement final est depuis passé à la postérité.

 

Murder Orient Express

 

Un Meurtre Sera Commis le…

 

Titre original : A Murder Is Announced
Année de parution : 1950
Enquêteur : Miss Marple

Pourquoi ce roman est culte : Au coeur d’un petit village comme Agatha Christie les affectionnait tant, un beau matin, une annonce dans le journal attire l’œil des villageois. Elle n’annonce rien de moins qu’un meurtre, dont elle fournit également le lieu et l’heure. Bientôt, les voisins vont défiler sur le lieu annoncé du crime sous prétexte de rendre visite à une chère voisine, dans un début de roman très drôle et mettant en scène le talent de Christie pour les dialogues pleins de dérision et d’humour aux dépens de ses personnages. Mais on aurait tort de résumer Un Meurtre Sera Commis le… à son humour et à son ouverture, car son intrigue solide et le déroulement de l’enquête sont riches d’idées et de rebondissements. Si le roman n’est pas le plus connu de la romancière, il est sans conteste l’un de ses meilleurs, dans une orchestration sans faille du suspense et de l’intrigue. Idéal pour une excursion à la campagne.

 

Le Meurtre de Roger Acroyd

 

Titre original : The Murder of Roger Acroyd
Année de parution : 1926
Enquêteur : Hercule Poirot

Pourquoi ce roman est culte : Dès les premières pages, quelque chose étonne dans Le Meurtre de Roger Acroyd. Fait suffisamment rare pour être mentionné et à la manière d’un Sherlock Holmes, l’histoire est racontée du point de vue du Docteur Sheppard, son narrateur, et non de celui de Poirot. Si le roman est une des premières œuvres d’Agatha Christie, il est sans nul doute le plus techniquement habile et le plus subtil quant aux éléments de l’enquête, se rapprochant d’un tour de prestidigitation mené d’une main de maître. Dans un petit village, Roger Acroyd est mystérieusement assassiné dans son bureau, dans un meurtre où le modus operandi est aussi obscur que les motivations de l’acte, annonçant un défi de taille pour les célèbres petites cellules grises de notre détective belge préféré. Si votre idée de bonnes vacances ne rime pas nécessairement avec repos des neurones, nous vous invitons à vous prêter à cette énigme qui vous fera délaisser à coup sûr 2048 et Sudoku.

 

Les Vacances d’Hercule Poirot

 

Evil Under the Sun 2

 

Titre original : Evil Under The Sun
Année de parution : 1941
Enquêteur : Hercule Poirot

Pourquoi ce roman est culte : Sur la côte du Devon en plein cœur de l’été se joue un drame amoureux dans un grand hôtel. La tension est à son comble quand un des personnages est retrouvé assassiné sur une plage isolée. L’intérêt de l’intrigue réside moins dans son originalité que dans l’atmosphère mystérieuse et fascinante mise en place au fil des pages. Classique « whodunnit », Les Vacances d’Hercule Poirot mélange habilement nombre de suspects potentiels, jeu d’apparences trompeuses et apparente impossibilité du crime, pour une énigme qui vous tiendra en haleine. Sur la plage, confortablement installé au soleil, Les Vacances d’Hercule Poirot est une lecture tout indiquée pour des vacanciers amateurs de mystère.

 

L’Heure Zéro

 

“When you read the account of a murder – or, say, a fiction story based on murder – you usually begin with the murder itself. That’s all wrong. The murder begins a long time beforehand. A murder is the culmination of a lot of different circumstances, all converging at a given moment at a given point. People are brought into it from different parts of the globe and for unforeseen reasons. The murder itself is the end of the story. It’s Zero Hour.”

He paused.

“It’s Zero Hour now.”

 

Titre original : Towards Zero
Année de parution : 1944

Pourquoi ce roman est culte : Le champion de tennis Neville Strange rassemble pour les vacances son ex-femme, Audrey, et sa nouvelle compagne, Kay, malgré la haine évidente que se vouent ces deux femmes et le déplaisir évident de leur hôte, Lady Tressillian. Les vacances se passent tant bien que mal jusqu’au soir où un invité, Edward Latimer, raconte une bien étrange histoire… et est retrouvé mort le lendemain. Coïncidence ? Simple accident ? L’Heure Zéro n’est rien de moins que la quintessence même de l’âme de l’œuvre d’Agatha Christie, tout en finesse et en procédés narratifs qui révolutionnent l’art de concevoir et de mettre en place une intrigue policière aussi cohérente que fascinante. L’Heure Zéro, en plus de comporter ce qui est probablement la citation la plus cool de l’histoire du polar, rassemble en un seul roman l’atmosphère inquiétante de Dix Petits Nègres, l’idée géniale derrière le dispositif des Vacances d’Hercule Poirot, et la maîtrise de l’écriture du Meurtre de Roger Acroyd. Prenez garde à L’Heure Zéro, qui se dévore et se déguste, et passez des vacances…  en toute sécurité.

 

C’est tout pour notre top 6 et notre tentative – que nous espérons couronnée de succès ! – de vous faire découvrir ou redécouvrir le meilleur d’Agatha Christie, dont les romans peuvent s’avérer être les meilleurs compagnons de voyage qui soient. On se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle découverte de littérature, et une nouvelle suggestion de lecture pour les vacances !

Hardware
Plus Hardware