Chroniques

Speed Cooking : le Hamburger d’avant raid !

Speed Cooking : le Hamburger d’avant raid !

Speek Cooking : le Hamburger avant de commencer le raid !

 

Aujourd’hui c’est dimanche, et le dimanche c’est chronique ! Dès maintenant, départ pour la quatrième chronique, le Speed Cooking ! La question que vous avez tous en tête est : « Mais pourquoi parle-t-on de cuisine sur un site à la thématique geek ? » , et la réponse est plus que simple. Imaginez : vous rentrez tard du boulot le soir et vous n’avez que 20 minutes pour faire à manger, manger et être disponible pour faire le dernier Raid sur WoW, ou commencer l’entraînement sur LoL, ou encore partir chez votre voisin faire un jeu de rôle ou de plateau.

Imaginez maintenant que vous connaissez une recette rapide, mais que vous n’en avez pas les ingrédients.  C’est là que Speed Cooking intervient : avec des ingrédients lambda, je vais vous montrer au travers des différents épisodes de cette chronique comment réaliser rapidement de très bonnes choses à manger, et surtout, sans se prendre la tête. Vous l’aurez sûrement compris, ce premier opus sera centré sur le hamburger, plat par excellence du geek qui se respecte. Alors sans plus attendre, voici le résultat qui sera atteint à la fin de l’article !

 

clee_image_speed_cooking_1_resultat

Hmmmmmmmmmmmmmm

 

Les ingrédients de la réussite

 

Avant toute chose, le résultat que vous pouvez voir ne nécessite pas tous les ingrédients que j’utiliserai durant la préparation, mais j’aime tellement les épices que je n’ai pas pu résister à l’idée d’en rajouter. Alors sans plus attendre, voici la liste qui transformera les ingrédients  de votre frigo en cet hamburger.

Vous aurez besoin de steaks hachés, si possible qui ne soient pas surgelés, mais comme c’est l’une des viandes les plus rapides à cuisiner, il est probable que vous en ayez tous dans votre frigo. L’ingrédient suivant sera de l’emmental, soit à trancher, soit déjà râpé. Pour donner du gout à la viande : une gousse d’ail,  un oignon, et surtout du pain ! Dernière petit chose à prendre, si vous avez, une tranche de jambon, blanc ou de pays ( bayonne ou serano sont les meilleurs pour cette préparation), ou du bacon. Un exemple ?

cleek_image_speed_cooking_1_ingredients

Les ingrédients du hamburger maison !

 

Alors oui, je n’ai pas utilisé les ingrédients les plus communs pour cette préparation, mais
lorsque j’avais été faire des courses le magasin était presque vide. Ce que vous avez sous les
yeux sera transformé en moins de vingt minutes en le hamburger que vous connaissez !

 

 

 

La recette du champion

Commençons tout de suite à cuisiner ce hamburger. La première des choses à faire est de découper l’oignon. Pour ce faire, incisez-le jusqu’à découper toutes la couche séchée et la première non séchée. Dès lors, à l’aide de vos petits doigts, retirez délicatement les couches d’épidermes incisés. En procédant ainsi vous réduirez le risque de pleurer en les coupant par la suite. Petit conseil : si vous ne pouvez pas vous empêcher de pleurer lorsque vous coupez des oignons (oui cela sent le vécu) tirez la langue et/ou remplissez un verre d’eau que vous mettrez à côté de la planche à découper, l’humidité attire ce qui fait pleurer.

Coupez ensuite votre oignon en deux et prenez la première moitié pour émincer, en jargon normal, coupez l’oignon en petit carrés de taille à peu près égale. L’autre moitié servira à couper les morceaux d’oignons en forme de croissant. Pour la deuxième moitié je recommande de garder l’oignon en main et d’appliquer doucement la lame du couteau contre les épidermes du côté que vous ne tenez pas pour la ramener lentement vers votre main, et comme par magie les croissants d’oignons se formeront tout seul. Bien entendu, les premières fois, vous n’en ferez pas de parfaits, mais avec de l’entraînement vous serez un vrai chef de l’oignon !

cleek_image_speed_cooking_1_oignon_emincé

Norage de l’émincage

cleek_image_speed_cooking_1_oignon_croissant

Des croissants tout partout !

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant que nous avons nos oignons bien en place, il ne nous reste qu’à prendre un contenant suffisamment grand pour mettre la viande hachée et les oignons émincés et malaxer longuement tout ceci, non ce n’est pas ce que vous croivez ( bâton ).  Notre but est de créer un grosse boule de viande et d’oignons, sans oublier de saler et poivrer.

J’aime tellement le persil et le cumin que je n’ai pas pu résister à en rajouter, alors si vous aussi vous avez des épices que vous adorez, faites le melting-pot qui vous convient ! Une fois que tout est mélangé, séparez en deux boules de taille équivalente si vous aviez deux steaks à la base, sinon n’en gardez qu’une. C’est la viande que nous allons faire cuire. Lorsqu’elle commence à bien dorer, séparez chacune des deux pièces en deux plus petites, ça rentrera mieux dans la baguette ! Rajoutez également les oignons-croissants pour vous faire des oignons frits, c’est délicieux.

cleek_image_speed_cooking_1_cuisson

Cuisson ? À ma guise !

cleek_image_speed_cooking_1_boules

C’est Noël !

 

 

 

 

 

 

Pendant la cuisson, nous allons faire la dernière étape, préparer le pain. Donc si vous avez de l’ail, enlevez l’épiderme séché, coupez-le en deux et enlevez le germe, c’est pas top pour les gens qui ont des problèmes de digestion, et même si vous n’en avez pas, c’est très mal digéré. Dès lors, prenez la baguette de pain, ou le pain que vous avez, il faut juste qu’il soit suffisamment  grand pour accueillir la viande.

Chaque moitié d’ail va servir à ailler le pain, pour ce faire, rien de très sorcier, il faut frotter les demi-gousses sur la mie, et le tour est joué. Pour plus de saveur, vous pouvez encore une fois rajouter des épices et autres herbes, de mon côté j’ai saupoudré les pains d’herbes de Provence, cela se marie très bien avec la viande de bœuf. Coupez ensuite le fromage en tranches ou saupoudrez avec le râpé le pain pour qu’il fonde lorsque la viande sera disposée.

 

cleek_image_speed_cooking_1_fromage

Froooomage

cleek_image_speed_cooking_1_ail

L’ail c’est bon !

 

 

 

 

 

 

Un fois cette étape terminée, vérifiez bien la cuisson de vos steaks, car lorsqu’ils sont presque comme vous les aimez, il faut mettre 20 secondes la tranche de jambon ou de bacon pour la dorer comme il faut. Il ne reste qu’à placer cette tranche sur l’un des deux pains, et les deux demi-steaks sur l’autre. Rajoutez ce que vous voulez comme sauce entre les deux et refermez le hamburger. J’ai mis du ketchup maison pour ma part.

cleek_image_speed_cooking_1_finition

On y est presque !

Il faut maintenant rajouter du sucre sur les oignons qui finissent de cuire, et lorsqu’ils sont dorés, ils sont prêts. Vous y êtes, vous avez votre repas ! Enfin, presque, je vous conseille de passer le hamburger au micro-ondes pour mieux faire fondre le fromage et chauffer le pain, et lorsque vous en aurez mangé la moitié, retirez les oignons du feu pour finir le burger avec des bons oignons fondants !

BON APPÉTIT !

Le mot de la fin

Si vous n’avez pas eu de problèmes d’ustensiles ou de cuisson, vous aurez normalement mis un peu moins de trente minutes, ou moins de vingt si vous êtes un cuisinier chevronné, et vous serez à l’heure pour votre rendez-vous du soir. Notez que, du fait que c’est un hamburger, vous pouvez le manger durant la sélection de champions sur un moba, sur le trajet du JDR, ou pendant le groupage d’un raid !

Alors sans plus attendre je raccroche le tablier pour cette semaine et je vous dit à la prochaine pour un autre Speed Cooking, qui aura peut-être, si vous êtes sages, un nouveau format de présentation !

Chroniques
Plus Chroniques