Jeux Vidéo

Enigami : un départ en trombe avec Shiness

Enigami : un départ en trombe avec Shiness

Enigami : quid de son avenir avec Shiness ?

Vous ne connaissez peut-être pas ce nouveau studio de jeux vidéo français, et pourtant vous avez probablement entendu parler il y a un peu plus d’un an d’un des jeux les plus financés via la plateforme de financement participatif Kickstarter. C’est ce même jeu que développe Enigami, à savoir Shiness. L’équipe a réuni pas moins de 139 865 $ sur les 100 000 $ nécessaires à la finition du jeu, et c’est ainsi que le Shiness se jouera non seulement sur PC, Max et Linux, mais aussi en versus et en plus sur les dernières consoles, PS4 et XBox One.

 

Shiness, un JRPG à la française

 

Shiness, le premier jeu du studio Enigami, présente un univers riche et haut en couleur où des humanoïdes luttent pour survivre. La plupart sont ce que l’on peut appeler des Garous, tout en sachant que des humains existent également.

Pourquoi dit-on que Shiness est un JRPG ? Voici plusieurs éléments de réponse. Shiness présente un character design entre le Chibi, le manga traditionnel, et le dessin européen, ce qui n’est pas sans rappeler les Final Fantasy Tactics, et ce ne sera pas une comparaison à tord.

 

image_cleek_jeux_video_shiness_character

Irys et Chado

 

Car, en effet, dans le gameplay dévoilé, Shiness n’est pas un RPG de l’ouest classique, il ajoute beaucoup d’énigme, un peu à la Okami, ou Zelda, tout en donnant l’illusion d’une progression à la Final Fantasy. Le jeu va vous permettre d’incarner beaucoup de personnages, chacun ayant une capacité spéciale bien définie, et utile pour résoudre un puzzle en particulier. Au cours de nombreux niveaux tortueux, qui semblerait-il vient d’un esprit dérangé, vous pourrez découvrir la richesse de l’univers imaginé par le studio français. Shiness est plus qu’un simple RPG au vu des tests, des vidéos, etc, c’est une histoire racontée par le biais du jeu-vidéo. En cela, tous les critères d’un JRPG sont respectés.

Mais avant d’être une histoire racontée, Shiness est une histoire vécue !

 

Shiness, du manga au jeu vidéo

 

Shiness est né de l’esprit de Samir Rebib et de sa rencontre avec Hazem Hawash. Le premier, dessinateur original du manga, et maintenant directeur créatif, s’est associé avec Hazem Hawash, développeur, mais surtout visionnaire pour commencer un jeu vidéo. Au fil du temps les intéressés se sont greffés au projet, et le jeu a grandi dans les cœurs. Et c’est là que Kickstarter est arrivé. La plateforme a été le coup de pouce final aux deux associés pour créer une véritable entreprise de jeu vidéo et continuer la production. Aujourd’hui Enigami compte plus de membres que de doigts aux quatre mains réunies des deux fondateurs. Et toutes ces personnes ont réussi à réaliser un produit dont ils peuvent être fier. Un aperçu ? Bon la vidéo dure longtemps, c’est le dernier live Twitch en date.

 

 

Si vous avez regardé jusqu’au bout, vous avez pu apercevoir beaucoup des corps de métiers travaillant sur Shiness. Développeurs, graphistes, designers, 3D Artist, musiciens, doubleurs, etc. Shiness est un melting pot de talents différents au seul but de créer un jeu vidéo digne de ce nom. Vous me direz que c’est pareil dans toutes les entreprises qui en font, je me trompe ? Et bien vous auriez partiellement tord. Chez Enigami, c’est non seulement un rassemblement de talents, mais une coopération telle que l’équipe a gagné deux prix à la dernière Paris Games Week.

Du coup, quels sont ces talents ?

 

Shiness, plus qu’un jeu

 

Beaucoup d’artistes sont présents sur la création de Shiness, et tous prennent leur travail au sérieux. Il est donc possible de retrouver des dessinateurs plutôt doués, mais aussi des musiciens qui ont compris l’essence de l’univers, puisque la musique s’adapte aux environnements traversés. Mais Shiness transcende encore ces simples arts. En effet, l’équipe de création s’est démenée pour en plus imaginer un langage propre à l’univers. Et oui, ce sont les nouveaux Tolkien, enfin dans une moindre mesure, pas de philologie derrière. Vous retrouverez tout ceci dans la vidéo précédente, mais là j’ai envie de vous faire découvrir les deux talents combinés avec un speed drawing, un dessin d’un personnage accéléré sur de la musique originale. Vous voilà servi.

 

 

Pour ma part, j’ai été agréablement surpris par l’univers graphiste et le background de Shiness. Tant par la profondeur des univers 3D que par la richesse développée par une si petite équipe. J’ai également eu l’occasion de voir les dernières démos à la PGW 2014, et je peux vous assurer que le gameplay est novateur. Je n’avais encore jamais joué à un RPG de cette manière. C’est entre un Pokemon et un Tekken à trois degrés de liberté. J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer les membres de l’équipe et de voir à quel point ils sont passionnés de jeu eux aussi. Il n’y a plus qu’à attendre que le jeu soit disponible !

Alors si vous êtes vous aussi emballé par Shiness, retrouvez les sur Facebook, Twitter et Youtube et leur propre site.

Jeux Vidéo
Plus Jeux Vidéo