Esport

Apprendre à regarder : Hearthstone

Apprendre à regarder : Hearthstone

Cleek propose aux néophytes et à ceux qui ne suivent pas tous les jeux eSport de découvrir et d’apprendre à regarder ces jeux vidéo compétitifs. De la même manière qu’il faut parfois expliquer à votre copine ou votre mère en quoi consiste un match de rugby, nous vous initierons au spectacle que sont les jeux eSport, et dans ce deuxième numéro nous vous parlerons de Hearthstone : Heroes of Warcraft.

De très nombreux tournois de Hearthstone seront diffusés cette année et bien qu’il soit très différent des jeux compétitifs comme les MOBA ou les FPS, le jeu de carte virtuel de Blizzard est très populaire et donc regardé.

Hearthstone : Qu’est-ce que c’est?

Hearthstone : Heroes of Warcraft, abrégé par tout le monde Hearthstone est un CCG (Collectible Card Game) ou jeu de cartes à collectionner développé par Blizzard, à l’origine de l’univers de Warcraft. Ce jeu de carte virtuel est donc basé sur l’univers Warcraft et on y retrouve des cartes à l’effigie de différents personnages, créatures ou armes de ce monde. Le jeu se joue en un contre un, où chacun des deux joueurs doit réduire les points de vie de son adversaire à zéro, les deux joueurs commençant à trente.

En plus de choisir leur deck de trente cartes, les joueurs doivent choisir un héros (ou classe) parmi neuf, chaque héros disposant d’un « pouvoir héroïque » particulier et de cartes exclusives à sa classe. Vous l’aurez donc compris, le choix du héros est important puisque chacun dispose de cartes uniques à ajouter aux cartes communes à tous les héros, appelées « neutres ». Pour des raisons de clarté, je ne rentrerai pas dans le détail des cartes ou des héros.

cleek_hearthstone_heros

Les neuf classes jouables de Hearthstone. Ouais, ils ont pas l’air commodes…

Le principe du jeu est sur le papier très simple : les deux joueurs ont trente points de vie, le premier à zéro a perdu.

Plongeons-nous à présent un peu plus dans les règles… Comme dans beaucoup d’autres jeux de cartes, l’un des deux joueurs a l’avantage de commencer et donc de prendre l’initiative. Pour contrer l’inconvénient qu’est de jouer en deuxième, le joueur à pouvoir agir en second obtient une carte supplémentaire dans sa main de départ ainsi qu’une carte bonus, ajoutée à sa main, appelée « La Pièce ».

cleek_hearthstone_piece

Mais qu’est-ce donc qu’un cristal de mana?

Les cristaux de mana sont tout simplement la ressource dont disposent les joueurs pour effectuer leurs actions. Chaque carte a un coût en mana à dépenser pour pouvoir être jouée. Les cristaux de mana sont au nombre de un par joueur au premier tour, et augmentent d’un par tour jusqu’au dixième pour un maximum logique de dix. Les tours suivants sont toujours joués avec dix cristaux de mana. Ces cristaux dépensés sont rechargés au prochain tour du joueur qui les utilise. Disons que si lors de mon tour six j’utilise deux cartes, une dont le coût est de trois cristaux et l’autre de deux, il me restera un cristal de mana non-utilisé. Le tour suivant, je recouvrerai tous mes cristaux de mana et en aurai un supplémentaire.

Que trouve-t-on sur une carte?

Avant de décrire détail par détail une carte de Hearthstone, il est important de signaler qu’il existe trois types de cartes : les créatures, les armes et les sorts. Les créatures sont jouées et posées sur le plateau, et disposent de points de vie et de points d’attaque. Certaines créatures ont également un effet bonus, indique sur la carte. Les armes donnent à votre héros des points d’attaque, ce qui lui permet d’attaquer, et pour la plupart un effet bonus, comme les créatures. Les sorts sont joués depuis la main, consommés et appliquent leur effet immédiatement. Un certain type de sort est appelé « secret » et rentre en jeu sans que votre adversaire ne sache de quel secret il s’agit. Il a un effet qui est provoqué par une condition remplie par votre adversaire lors de son tour.

Je rappelle que toutes ces cartes sont soit des cartes neutres jouables par tous les héros, soit des cartes de classe jouées uniquement par le héros de cette classe.

Attaquons-nous à présent à la description d’une carte de créature :

cleek_hearthstone_kodo

Autant d’informations sur un si petit rectangle…

Les points d’attaque d’une carte sont le nombre de dégâts que cette carte va infliger à sa cible lorsqu’elle attaque, ou à son assaillant lorsqu’elle se fait attaquer. Les points de vie représentent, de même que pour le héros, le nombre de points de dégâts qu’une carte peut subir avant d’être détruite. Une carte détruite ne peut être récupérée plus tard dans la partie, sauf par les effets exceptionnels de quelques cartes.

Il existe également différents effets de base comme le « Cri de guerre » de ce Kodo déchaîné. Ces mots clés signifient aux joueurs l’interaction particulière de la carte sans avoir besoin de tout avoir d’écrit dessus. Par exemple, le mot « Charge » signifie que la carte qui possède cet effet peut attaquer dès le tour de sa pose, alors que les autres doivent attendre un tour. « Râle d’agonie » signifie que l’effet suivant cette appellation intervient lors de la destruction de la carte. Il existe bien d’autres mots clés, qui permettent de raccourcir la longueur d’un texte sur une carte.

Passons à présent à la description d’une carte d’arme :

cleek_hearthstone_deathbite

Les armes sont représentées de la même façon que les créatures… À deux trois détails près

Vous l’aurez compris, s’équiper d’une arme n’a pas que des avantages ! À trop l’utiliser, l’arme finit par se détruire et si votre héros attaque une créature avec son arme, il subira autant de points de dégâts à ses propres points de vie que la cible n’en a en attaque. À utiliser donc, mais avec précaution.

Pour finir, les sorts ! Et vous verrez, ce sont les plus simples à comprendre :

cleek_hearthstone_fireball

Voilà, vous savez à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur les bases des cartes de Hearthstone. Et si on passait au spectacle maintenant?

À regarder, à quoi cela ressemble?

Hearthstone dispose d’un mode spectateur depuis très récemment seulement, et permet d’avoir accès au jeu des deux joueurs en même temps, comme si on était au-dessus du plateau de jeu avec vue sur les deux mains des joueurs. Ce mode ayant quelques défauts (et d’autres avantages), il reste très peu utilisé et généralement les organisateurs des tournois préfèrent utiliser des « screen regions » et les superposer pour avoir accès à toutes les informations. Il n’y a donc aucune différence à l’écran entre ce que vous verriez en jouant à Hearthstone sur voter ordinateur et ce qui est retransmis en compétition, à part le fait que vous voyez la main de l’adversaire.

Chaque organisateur a également ses propres visuels et façons d’organiser les caméras sur les joueurs, les informations telles que le score, les sponsors, etc. Voici une capture d’écran expliquée par mes soins d’un tournoi récemment disputé, le « Battle of the Best Invitational », il vous donnera une bonne idée de ce à quoi un tournoi de Hearthstone ressemble :

cleek_hearthstone_plateau

Non, on n’est malheureusement pas sponsorisé par Mad Catz…

La difficulté pour un novice pour suivre un match de Hearthstone est qu’il est préférable de connaître les cartes. Les mains ne montrent pas distinctement les effets des cartes de chaque joueur, et il en est de même pour le plateau. Il faut donc à l’observateur ou au joueur passer sa souris pour que cela zoome sur la carte et indique ses effets. Hearthstone est un jeu très simple en comparaison d’autres jeux de cartes, mais il n’en faut pas moins connaître les subtilités pour pouvoir l’apprécier dans son intégralité. Moins spectaculaire à regarder que les autres genres d’eSport, Hearthstone n’en est pas moins intéressant. Mélange de calculs, de probabilité et évidemment de chance, le jeu de Blizzard est en ce moment le troisième jeu eSport le plus regardé sur Twitch, la plate-forme de streaming.

Liens utiles

Cet article passe en revue les règles de base de Hearthstone explique ce que signifie ce qu’apparaît à l’écran. Cependant, si vous voulez vous plonger un peu plus dans sa complexité et que vous êtes intéressés par le jeu de Blizzard, voici quelques liens qui devraient vous être utiles :

  • Le site officiel de Hearthstone contient de très nombreuses informations sur le jeu ainsi que ses cartes. C’est également là que vous pourrez le télécharger gratuitement !
  • Le site Hearthstone-Decks a une base de donnée de toutes les cartes du jeu, que vous pouvez trier avec tous les critères possibles. Idéal pour trouver une carte qu’on ne connaît pas avec quelques informations et ainsi mieux comprendre le jeu.
  • La section Hearthstone sur Twitch est un excellent moyen d’apprendre le jeu, ses cartes et ses subtilités en regardant des streamers jouer. Beaucoup de nouveaux joueurs apprennent à reconnaître les cartes et leurs effets en regardant plus qu’en jouant, alors n’hésitez pas à jeter un oeil !
  • Le subreddit consacré à Hearthstone et celui à sa scène compétitive et son haut niveau de jeu sont d’immenses forums ou tous sujets sont évoqués, discutés et débattus.
  • Le subreddit Hearthstone VODs regroupe toutes les rediffusions des matchs compétitifs diffusés. Excellent moyen de revoir ou de découvrir des parties d’exception.
  • Les sites Liquipedia et Liquidhearth du groupe Team Liquid regroupe des tonnes d’informations sur des tournois passés, à venir ou en cours, ainsi que des articles sur le jeu et ses cartes. Une mine d’or pour tous ceux qui suivent la scène de près.
  • Si vous souhaitez approfondir votre jeu et apprendre à constituer de meilleurs decks ou à jouer ceux que vous voyez joués en compétition, de nombreux sites comme celui de Tempostorm ou Hearthpwn sont mis à jour régulièrement par la communauté et de nombreux joueurs de haut niveau.
Esport
Plus Esport