Electronique grand public

Wii U, une déception ?

Wii U, une déception ?

La Wii U est commercialisée depuis quelques jours aux USA.

6 ans après la sortie de la Wii, Nintendo tente de nouveau un pari en essayant redéfinir la manière de jouer et de prendre du plaisir. Cette fois ci, l'accessoire magique est le Gamepad qui doit apporter une nouvelle dimension dans les jeux. C'est l'accessoire central de la console, celui qui lui confère son originalité.

Nintendo arrive avec un line-up produit impressionnant : plusieurs dizaines de titres dont des productions phares comme FIFA13, MASS EFFECT 3…confirmant l'intérêt des éditeurs pour le nouveau bébé de Nintendo.

Cependant, les premiers retours US ne font que confirmer ma crainte : Nintendo rate sa cible.

En prenant le marché à contre pied avec sa Wii il y a 6 ans et en industrialisant d'une certaine manière le casual gaming, Nintendo avait déployé toute l'ADN de l'entreprise pour contourner les contraintes d'un marché où il n'avait pas les moyens de répondre à la course à la puissance imposée par Microsoft et Sony. En redéfinissant la manière de jouer, en misant tout sur le gameplay en opposition à la HD et aux gros CPU, la firme japonaise avait remporté ce pari en démontrant une nouvelle fois qu'elle était incontournable dans l'industrie du jeu.

Les promesses de la Wii U sont moins alléchantes. Son Line-up annonce aussi un changement de cible : plus élitiste, plus "gaming"…donc plus exigeant.

Son hardware permet une mise à niveau par rapport à ses concurrentes en fin de vie. Le rendu et l'aspect des titres phares n'ont rien à envier aux XBOX 360 et PS3.

Tout repose donc, en grande partie sur le Gamepad qui doit, à lui seul, être le sel de cette nouvelle Nintendo.

Si les vidéos de ZombiU permettent rapidement de découvrir de nouvelles possibilités et un certain élargissement du Gameplay, pour ma part je reste sur ma faim en sachant que ces dimensions sont déjà intégrées par Microsoft pour sa nouvelle Xbox. L'idée de la tablette comme console mobile est aussi séduisante sur le papier mais compte tenu de l'orientation de ce marché et justement de l'arrivée de Microsoft avec une Xbox Surface, on voit rapidement que Nintendo sera limité face à un acteur complet et disposant d'une puissance de feu supérieure en terme de contenu et de hardware.

Alors cela ne condamne pas pour autant la Wii U, Nintendo disposant de cette créativité légendaire que ses deux rivaux ont du mal à égaler. Les éditeurs qui semblent suivre la Wii U dès son lancement sont aussi une chance supplémentaire.

Néanmoins, les premiers retours font état aussi d'erreurs de conception et d'instabilités du produit. Les choix techniques pour le Gamepad notamment le condamne face aux dernières tablettes même si l'idée de pouvoir continuer à jouer à Mario sans monopoliser la TV familiale est excellente. En fait, comme le résume bien le premier test publié par THEVERGE, on a la sensation d'être en possession d'un prototype.

Un prototype qui laisse parfois entrevoir de larges possibilités mais qui au quotidien souffre de tous les défauts d'un produit qui n'est pas prêt. Avec le temps, Nintendo peut stabiliser et étoffer sa machine…cependant, le temps, Nintendo n'en a pas : dans 6 mois Microsoft et Sony vont dégainer. Sur ce que l'on sait de la future XBOX, il y a de quoi, à mon avis, être inquiet pour la Wii U.

 

Electronique grand public
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Electronique grand public