La France est le second pays après les USA où Google va déployer un bouquet de chaînes en ligne.

Pour se faire, Google met de l’argent sur la table en finançant ces chaînes. L’enveloppe pourra aller de 500 000 à 1M€ par chaîne, sous forme d’une avance annuelle de revenus publicitaires.

Pas de place donc ( en tout cas pour le moment ) pour les chaînes persos et autres, pour ça, suivez la voie classique de YouTube. Pour ses propres chaînes Google s’adresse à Endemol, Capa….des poids lours du monde "réel".

L’enjeux est évidemment capital pour Google : toucher encore plus de consommateurs avec ses publicités ciblées; d’ou l’intérêt d’une thématique ultra spécialisée des chaînes en projets ( famille, culture, cuisine…)

Aux USA, les chaînes lancées par Google remportent un franc succès. En termes d’audience les plus belles chaînes YouTube peuvent espérer toucher trois fois plus de consommateurs potentiels qu’une série diffusée sur un poste de TV "classique".

L’exemple le plus frappant à ce sujet est la chaîne DanceOn qui réalise des audiences de 26 millions de "spectateurs" quand les derniers épisodes de la série Desperate Housewifes sur la chaîne classique ABS, touchent 8 millions de personnes…

On comprend avec ces simples chiffres tout l’enjeu de la TV connectée et de la future guerre entre Apple, Google et Microsoft pour investir notre salon…mais cela fera l’objet d’un prochain article…

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Clavier Corsair K70 RGB TKL Champion Series

 

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.