Affichage, Image et Télévision

Pénurie de disques durs : on se fout de nous !

Pénurie de disques durs : on se fout de nous !

Depuis la semaine dernière un certain stress gagne les assembleurs, les grossistes et les petits revendeurs d’informatique : une pénurie de disques durs est annoncée et, miracle du monde moderne, elle se répercute en France avant même que l’on ait fini de l’annoncer…

Chez les grossistes, on appel, on met en garde amicalement le client : "prends tout, c’est un conseil, demain le prix va exploser".

Les inondations en Thaïlande est l’explication donnée par tout le monde. En effet, le pays est le 2e producteur mondial de disques durs et Western Digital qui dispose de grosses capacités de productions là-bas, a du fermer des usines.

Bon on ne va pas s’étendre sur le drame qui frappe ce pays, les inondations en question étant les pires que le pays ait connues depuis 50 ans.

Ce qui est choquant, si on considère uniquement notre vision égoïste du marché, c’est la vitesse avec laquelle cette catastrophe a eu des répercussions sur les prix des HD en France. La Thaïlande de part les usines sur son sol, représente 20 à 25% de la capacité mondiale…Seagate qui tenait il y a quelques jours une conférence de presse pour présenter ses résultats financiers, annonçait qu’il n’était pas impacté par les pénuries.

Pourtant en France, dès les premières infos sur ces inondations, le niveau de l’eau semblait déjà monter chez les grossistes. Dans la journée même, les prix des HD Sata 500 prenait par exemple une augmentation de 25% !

On connait tous le caractère spéculatif de ce marché : nouvel an chinois, fêtes juives….toutes les explications nous sont servies depuis des années. Que certains grossistes essayent de sauver leurs marges en jouant là dessus, c’est une chose par contre que les grossistes officielles fassent disparaitre la visibilité sur leur stock en HD et double le prix en moins d’une semaine là c’est vraiment du foutage de gueule.

On nous dit que la situation va durer et qu’un retour à la normale prendra 6 mois : comment peut-on annoncer une telle chose si seulement 25% des ressources mondiales sont impactées ? Même les prix du pétrole ne subissent pas des spéculations aussi délirantes ( c’est un comble ).

Dans les semaines qui viennent, l’évolution de la disponibilité des disques durs sera un indicateur sérieux de la sincérité que l’on doit accorder à nos interlocuteurs commerciaux chez les grossistes.

Par contre, les usines de HD et de SSD ne sont pas les mêmes ? alors pourquoi ces derniers augmentent aussi ?

 —— MISE A JOUR 10/10 2011 ——-

les disques durs flottent

 

 Le dernier article de Marc Prieur confirme mes premières impressions sur la situation des prix sur le marché français:

La hausse des prix constatée depuis 10 jours est totalement démesurée. Si une hausse de la marge brute des constructeurs de HD est bien constatée en rapport avec le début de pénurie, cette hausse n’est équivalente qu’à quelques $ à la sortie des usines ( en gros, on constate un + 6% en moyenne ). Rien à voir donc avec ce que l’on retrouve sur les tarifs pratiqués en magasins avec un prix public multiplié par 3 ou 4 en deux semaines !

Il semble cependant qu’un facteur amplifiant de la situation soit le tarissement des sources OEM pour le Grey Market.

En effet, avec des volumes livrés en baisse pour les OEM, ces derniers conservent l’intégralité de leurs stocks pour la production et non pour livrer le marché gris s qui alimente les sous-grossistes.

Un retour à la normal rapide semble cependant s’éloigner et on voit maintenant les principaux constructeurs de PC et Notebooks tirer la sonnette d’alarme concernant les prix de fin d’année. Si une migration plus rapide vers le SSD est à envisager par transfert des volumes ( et donc baisse du prix moyen du SSD ), la situation sur les machines "Entrée de Gamme" va sans doute être bouleversée pour Noël.

 

 

Voir commentaires (3)
3 Comments

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.