Hardware

Google arrive avec Gdrive

Google arrive avec Gdrive

 DropBox remporte un succès grandissant, ils viennent encore de lever des fonds. Le principe est génial et la startup est sur le devant de la scène depuis plusieurs mois.

Cependant, Dropbox n’est-il pas déjà mort n’ayant juste servi qu’à ouvrir la voie vers une mutation profonde de nos habitudes en matière de stockage ?

Depuis maintenant plus de 2-3 ans , la course à l’armement est déclenchée en matière de DataCenter.

Apple a ainsi, dés 2009, décidé de mettre en construction un data center de plus de 46 000M2, soit, à l’époque, l’un des plus grands du monde. 

Ce chantier énorme a déclenché de nombreuses interrogations sur sa justification, certains allant jusqu’à prévoir qu’il allait servir à héberger la VOD Itunes ou encore les contacts d’un Iphone "Light".

Dans le même temps, Google continuait lui aussi à renforcer ses infrastructures, cette année, la société annonçait un nouvel investissement de 200M$ pour la construction de 3 autres datacenters en asie. Amazon, sans faire de bruit, dispose lui aussi de capacités importantes.

Après le décès de Steve Jobs, de nombreuses personnalités ont été invitées à se prononcer sur la vie, l’histoire mais aussi le feeling qu’elles avaient eu avec le patron d’Apple. C’est ainsi qu’on a appris que les fondateurs de Dropbox ont été démarchés par Steve Jobs dès 2009. Ce dernier leur proposant à l’époque 800M$ pour racheter leur entreprise…ont comprend mieux maintenant la suite, la logique des datacenters et l’arrivée d’Icloud.

Enfin, depuis quelques mois, google explore avec Google Docs, un service de délocalisation de stockage intégré à Gmail. Ce service est visiblement un premier pas, un test qui doit mener à l’ouverture imminente de Google Drive, un autre service google dont on a commencé à parler depuis 2010.

Contrairement à Google Docs qui est relativement restrictif et lourd dans l’usage quotidien, GDrive disposerait d’un mécanisme de synchronisation inspiré de celui de Dropbox lui permettant ainsi de se greffer de manière transparente sur un Mac ou/et un PC.

Evidemment, c’est en l’intégrant totalement à Android et à Chrome OS que Google va donner toute sa puissance à ce nouvel outil.

Au-delà de ses nouveaux services, c’est à une mutation profonde de nos habitudes qu’il faut se préparer en matière de stockage du contenu électronique.

Avec Spotify, les nouvelles versions d’Itunes, iCloud mais aussi le débat sur l’évolution de la législation sur les droits en rapport avec le contenu dématérialisé, une nouvelle ère numérique est en train de s’ouvrir permettant un partage de contenu simplifié, multi-plateformes et sollicitant encore plus le réseau internet. Encore une fois Google va se placer au centre de cette bataille en disposant d’Android comme un excellent cheval de Troie. On peut le regarder sous d’autres angles, mais cette stratégie se rapproche vraiment de celle d’Apple…reste à savoir comment Microsoft va se placer.

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware