Hardware

Google+ vrai succès ou buzz artificiel ?

Google+ vrai succès ou buzz artificiel ?

Google + fait l’objet d’analyses très contradictoires. D’un côté la communauté geek qui semble s’extasier devant un produit représentant l’évolution ultime des réseaux sociaux, une sorte de synthèse des qualités de Facebook, Twitter et les autres, de l’autres les "experts" de la communauté médiatique qui prédisent à G+ un bide à retardement.

C’est aujourd’hui 20 Minutes qui publie déjà la rubrique nécrologique de G+  en annonçant tout simplement l’échec inévitable de ce projet :

Un nouveau joujou qui aura sans doute du mal à devenir le chouchou du public…

L’effet de mode est passé

Mais l’effet de nouveauté étant passé, il semblerait que l’intérêt des internautes pour le nouveau réseau social s’estompe progressivement.

L’argument principal est effectivement le temps : nous n’en avons pas assez pour gérer notre présence sur X réseaux sociaux. C’est tout à fait vrai et il faut reconnaitre qu’aujourd’hui, le contenu qui est mis en ligne par les utilisateurs de G+ n’est qu’un simple copier/coller de leurs comptes Twitter/Facebook. Cela ne représente donc pas une grosse valeur ajoutée pour l’utilisateur final qui a déjà des habitudes et des contacts bien ancrés sur Facebook par exemple…

Cependant, cette objection, si elle est pertinente, ne tient que parce que aujourd’hui, l’utilisateur type de G+ est encore un mec comme moi, un "pro" et/ou un geek qui a profité d’une invitation pour utiliser ce qui n’est qu’une BETA au moment ou nous nous parlons.

 

Mais comme l’annonce Fred sur son blog: le meilleur est à venir

Tout d’abord, il convient de ne pas oublier que Google est le premier moteur de recherche et de très loin. C’est lui la première source de visites sur les sites web. Si google modifie sa recette en injectant une sauce G+ à sa méthode de référencement, beaucoup de sites vont devoir s’intéresser à son réseau et ils entraineront inévitablement du monde derrière eux.

Ensuite, Google c’est aussi une trousse à outils de plus en plus importante : Picassa, Blogger, Chrome, Android ( qui est maintenant l’OS majoritaire des smartphones ). Il est évident qu’en créant une osmose entre tous ces éléments, Google va donner vie à un ecosystème extrêmement vaste et puissant. L’horizon est même encore plus excitant quand on pense au trésor de guerre de google : Youtube évidemment, Google Docs, Gmail…

Enfin, d’un point de vue pratique, l’utilisation de G+ est beaucoup plus simple et agréable. Le concept de cercles permets aussi de bien différencier les niveaux d’accès à votre profil; la gestion des photos est aussi beaucoup plus souple et puissante.

Reste maintenant à Google à se battre contre la force de l’habitude. Facebook dispose d’une base installée conséquente et je ne pense pas que le réseau de Marc Zuckerberg soit menacé par l’émergence de G+. Par contre je suis plus dubitatif sur l’espérance de vie de Twitter car G+ dispose de vrais arguments pour le tuer à moyen terme; sans compter que sa place devient plus étroite entre FB et G+…la réactivité et la simplicité des messages courts de Twitter pouvant rapidement être supplantées par la force de la plateforme Android sur téléphone et tablette.

Google a pris le temps d’analyser les forces et les faiblesses de ses concurrents; il a aussi essuyé des échecs dans ses tentatives d’imposer un réseau social. Il peut profiter maintenant de sa situation pour imposer son produit : en le généralisant sur les plateformes Android, en l’intégrant à son navigateur qui prend chaque jour des parts de marché, en le glissant dans Gmail…qui a dit de google était plus méchant que Microsoft ?

 

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Voir commentaires (3)
3 Comments
  1. Bimdgsdg

    2011-08-04 at 14 h 42 min

    Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’on ne peut pas passer son temps entre tous les différents réseaux sociaux. C’est pour cela que même si Google+ est encore en beta, j’ai complètement délaissé facebook.
    J’imagine très bien dans les prochaines versions d’androïd une intégration poussée de Google+ qui va amener de plus en plus d’utilisateurs sur le service. Sans parler de Youtube…

  2. Paganel

    2011-08-05 at 5 h 37 min

    Google lance beaucoup de ballons d’essai (c’est vital pour assurer sa pérennité). Parmi eux certains sont de superbes réussites et c’est tant mieux pour tout le mode. D’autres échouent (Google Questions, Google Wave, etc.).

    Cela fait partie d’une stratégie normale de progrès : avancer sur le plus de fronts possibles, et garder ce qui marche en ne perdant pas de temps sur ce qui ne décolle pas.

    Google+ va-t-il être u succès comme Gmail ou un flop comme Google Wave ? Même Google ne le sait pas, et c’est bien pour le savoir qu’ils l’ont lancé

  3. Djey

    2011-08-05 at 7 h 50 min

    @PAGANEL : d’accord avec toi sur les ballons d’essais de Google ( Orkut en était déjà un ) mais compte tenu des moyens déployés mais aussi de la connectivité théorique de tous les « services » google à G+, je pense que l’ambition est très grande.

    @BIMDGSDG, je fais comme toi et effectivement, je délaisse FB au profit de G+; j’attends quand même un plugin de synchro genre seesmic pour ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware