Brèves

Apple dépasse Fitbit sur le marché des objets connectés

Apple dépasse Fitbit sur le marché des objets connectés

 

Fitbit perd sa première place sur les objets connectés au profit de Apple

 

Jusque là-leader du marché des objets connectés, Fitbit perd sa première place selon un rapport de Strategy Analytics. Et ce n’est pas seulement Apple qui lui passe devant, mais également Xiaomi !

La sortie de son Flex 2 n’aura pas suffi à empêcher ses rivaux de fondre sur Fitbit. Alors que l’entreprise n’avait pas de réelle concurrence il y a deux ans, Apple et Xiaomi ont donc réussi à combler leur retard sur la firme américaine. Ce n’est pas tout, puisque le rapport précise également que d’autres marques récupèrent davantage de parts de marché comme Garmin ou Samsung.

 

 

C’est donc un réel coup d’arrêt pour Fitbit qui ne voit pas seulement ses parts de marché rétrécir mais aussi son nombre total de ventes diminuer. Dans un marché où la saturation menace de plus en plus, seul Apple parvient à augmenter son nombre d’objets connectés vendus au premier trimestre 2017. D’ailleurs, on remarque que le marché continue de bien se porter puisque la croissance de ses ventes est toujours de 21% (à comparer aux 74% du dernier trimestre 2016 néanmoins) avec 22 millions de « wearables » vendus.

 

Fitbit paye ses choix marketing

 

Fitbit semble payer son implication sur les marchés émergents et ne peut lutter face au Mi Band 2 de Xiaomi vendu pour 23$. La société chinoise a quant à elle réussi à sortir de son marché asiatique pour commencer à rayonner en dehors avec des prix très agressifs. La Flex 2 (60€) et la Charge 2 (130€) ne sont pas parvenus non plus à tenir la distance face à la Smart Watch de Apple qui parvient à capter le marché aux Etats-Unis, mais également en Europe de l’ouest et en Asie. Apple se félicite donc de cette réussite avec un prix pour la Apple Watch Series 2 de plus de 400€.

 

Apple Watch Series 2

 

En conclusion, il est donc temps pour Fitbit de se renouveler si l’entreprise veut espérer freiner sa chute et récupérer les parts de marché perdues au profit de la concurrence d’ici la fin de l’année.

Brèves
@Niksounet

Rédacteur couteau-Suisse, cynique dans l'âme et fanboy sporadique.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Brèves