Electronique grand public

BlackBerry aussi se lance dans l’industrie naissante des voitures autonomes

BlackBerry aussi se lance dans l’industrie naissante des voitures autonomes

BlackBerry ne veut pas être en marge de la prochaine révolution des voitures intelligentes. La firme canadienne a ainsi décidé d’accentuer son investissement dans le domaine en ouvrant un nouveau centre de recherche pour la conduite autonome à Ottawa, rapporte Reuters.

BlackBerry est l’une des trois premières organisations à obtenir l’autorisation du gouvernement de l’Ontario pour tester des véhicules autonomes sur les routes publiques de la province. Le pari de BlackBerry dans la conduite autonome repose principalement sur QNX, la société qu’il a rachetée en 2010, et dont le logiciel est devenu plus tard la base pour son système d’exploitation mobile BlackBerry 10.

Pour ses premiers essais, l’ancienne star du mobile va utiliser des véhicules Ford Lincoln équipés de matériel et de logiciels d’autopilotage pour véhicules. L’ancien fabricant de smartphones a également conclu un accord avec Ford pour travailler directement avec le constructeur. Le contrat inclut non seulement l’infotainment mais aussi des logiciels de sécurité et probablement aussi des fonctionnalités de conduite autonomes, bien que BB et Ford restent pour l’heure discrets sur les détails de leur collaboration.

Il faut espérer pour BlackBerry que cette incursion sur ce secteur ne se fasse pas un peu trop tard alors que les cadors du marché semblent déjà installés.

Microsoft semble lui aussi vouloir prendre position en nouant beaucoup d’alliances avec des marques : du coup que reste t-il comme espace pour la marque ?

Electronique grand public

Overclocker et joueur, il m'arrive de taquiner l'azote et divers potions magiques du refroidissement.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Electronique grand public