Culture Geek

Les Interviews de la Cleek : Megacitiz

Les Interviews de la Cleek : Megacitiz

Les Interviews de la Cleek – Megacitiz, site e-commerce spécialiste des objets connectés

 

Après vous avoir fait partager l’expérience extra-ordinaire d’un orchestre de musique geek (premier numéro et second numéro), exploré les terres du jeu vidéo Shiness (premier numéro et second numéro), Cleek vous présente aujourd’hui une nouvelle interview, cette fois consacrée au site Megacitiz, un site e-commerce spécialisé dans la vente d’objets connectés en tout genre. Nous vous en avions d’ailleurs un peu parlé à l’occasion de notre test unboxing du drone polaroid Black Bird. En ce qui concerne le site, et de manière plus générale, maison, sport & santé, multimédia ou encore animaux sont autant de domaines qui sont fournis en produits : aucune catégorie ne manque à l’appel, et c’est aujourd’hui auprès de Carl Prevost que nous nous sommes tournés aujourd’hui pour en apprendre plus sur ce site en plein essor. Partez avec nous à la découverte de Megacitiz.

 

Cleek_image_culturegeek_megacitiz

 

Caduce :  Bonjour, et merci d’avoir accepté cette interview pour notre site Cleek.fr ! Pouvez-vous présenter à nos lecteurs, pour ce qui est de votre fonction au sein du site, mais aussi un peu plus personnellement ?

Carl : Bonjour, et merci pour l’invitation à cette interview.

En ce qui concerne ma fonction au sein du site, je suis responsable marketing et partenariats de Megacitiz. Mon rôle, en lien avec Maureen (responsable communication), est de tout mettre en œuvre pour cerner les attentes des utilisateurs de notre site et leur faire connaître de nouveaux objets connectés ainsi que notre fonctionnement… Mon rôle est également de créer des partenariats pour construire un écosystème cohérent et pertinent autour de Megacitiz.

En ce qui me concerne, je travaille chez Megacitiz depuis sa création, et depuis la fin de mes études.

 

Caduce : Présentez-nous le site Megacitiz. Quand est-il né, de quelle volonté ? Pourquoi le choix d’un site e-commerce à la fois si actuel et si difficile à défendre du fait de la concurrence ?

Carl : Megacitiz est né en 2015 et est un site e-commerce d’objets connectés et d’accessoires high tech.

Le fondateur de Megacitiz, Armand, en a eu l’idée alors qu’il recherchait une station météo connectée. Il s’est alors rendu sur les sites des géants du e-commerce et était alors confrontés à un choix restreint de produits, noyés au milieu de milliers de références, n’ayant aucun rapport avec le produit recherché. La confrontation à ce vide de site e-commerce dédié aux objets connectés dans un milieu pourtant si développé l’a donc amené à créer Megacitiz, avec l’aide d’une équipe de quatre autres passionnés de nouvelles technologies.

Le site a donc été créé pour combler ce vide. Mais pas seulement. L’idée était aussi de proposer un site e-commerce différent de ce que l’on connaît actuellement. C’est dans cet esprit que nous avons créé notre charte de déontologie, qui reprend les quatre grands engagements du site :

  • Respect des données personnelles (cryptage des données, suppression de compte et de données facilité…)
  • Pas de relance commerciale ni de publicité ciblée. Cet engagement nous tient particulièrement à cœur, parce que dans l’équipe, nous sommes tous fatigués par le côté très intrusif des sites e-commerce classiques.
  • Mise en avant des start-ups françaises : nous sommes à ce titre partenaire de plus en plus d’entreprises de la French Tech, à l’image de Bidul et KiwiBox, avec qui nous travaillons étroitement, mais également Idosens, De Rigueur, 42Tea, Jagger&Lewis… Nous tenons ainsi à disposer d’un catalogue le plus large et cohérent possible. Cela passe notamment par une place toute particulière qui est offerte à ces entreprises françaises face aux produits des plus grandes entreprises mondiales.
  • Proximité avec les clients. Hotline non-surtaxée et gérée directement par l’équipe à Lyon, au même titre que la logistique.

 

Caduce : De combien de membres est composée l’équipe du site et comment fonctionnez-vous ? Avez-vous une volonté quant au rythme de lancement de nouveaux produits sur le site ?

Carl : Megacitiz est composé de six personnes : Armand, le fondateur et responsable du site, Maureen, responsable communication, Jérôme, responsable technique back office, Stéphane, responsable technique front office, Pascal, responsable logistique et moi, responsable marketing et partenariats.

Dès le départ, nous avons eu la volonté de séparer le travail de chacun de manière à créer de véritables synergies entre nos compétences. Quant au lancement de nouveaux produits, nous essayons de le faire chaque semaine sur des produits qui attirent notre attention.

 

Cleek_image_culturegeek_megacitiz3

 

Caduce : Êtes-vous, vous-même, particulièrement friand d’accessoires et d’objets connectés ? Quel est votre avis sur l’évolution de cette technologie dans notre quotidien ?

Carl : Ma première acquisition d’un objet connecté était une montre Tomtom pour le running. Je voyais cette montre comme le moyen de peaufiner mes entraînements, d’analyser mes résultats et donc de trouver de nouvelles sources de motivations. À partir de là, j’ai vite accroché avec les objets connectés de tous types, et dès qu’un objet connecté attisait ma curiosité, je voulais l’essayer. C’est également le cas du casque bluetooth BeeWi que j’ai voulu tester, en voyant son prix accessible et je n’ai pas été déçu.

Pour moi, les objets connectés doivent être accueillis favorablement tant qu’ils remplissent une condition : nous faciliter la vie. Un objet connecté ne doit en aucun cas devenir un parasite dans notre quotidien. Les objets connectés prennent de plus en plus de place dans ce quotidien, et il faut donc bien avoir conscience de cette évolution et bien cerner ceux qui conviennent à l’utilisation que nous voulons en faire.

 

Caduce : Si vous aviez un accessoire à recommander à tout prix, et à emporter sur une île déserte, ce serait ?

Carl : Sur une île déserte j’emporterais clairement une caméra d’action 4K Bandit de Tomtom, pour enregistrer tous mes souvenirs en qualité ultra HD. C’est sans doute l’objet connecté que j’aimerais le plus acquérir en ce moment.

 

Caduce : Si certains de nos lecteurs sont intéressés, Megacitiz est-il ouvert en termes de recrutement ?

Carl : L’équipe de Megacitiz est bien en place aujourd’hui et nous ne cherchons personne. Mais le site se développe rapidement et peut-être que dans quelques mois nous ne pourrons plus assumer à nous seuls ce développement.

 

Caduce : Avez-vous beaucoup de retours encourageants concernant le site ? Cela a-t-il été difficile de vous faire une place parmi « les grands » ?

Carl : Jusqu’à présent, les clients ont tous été satisfaits d’avoir commandé sur notre site. Les rares fois où nous avons connu des difficultés lors de la livraison, nos clients étaient finalement satisfaits de la prestation qui s’est faite avec un maximum de transparence.

Nous ne cherchons pas à concurrencer de manière frontale les « grands », puisque nous n’adhérons pas à ce type de e-commerce très intrusif et que nous nous positionnons sur un segment particulier qui est celui des objets connectés. Nous ne connaissons donc pas de difficultés à ce niveau-là.

 

Caduce : Quels sont vos plans pour l’avenir ? (events, tests très attendus, partenariats ou autre…)

Carl : Pour l’avenir nous comptons ouvrir le site à la Belgique et au Luxembourg dans un premier temps. Puis, nous avons pour ambition de l’élargir aux autres grandes nations européennes : Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie et Royaume-Uni.

En termes de références présentes sur le site, nous en avons aujourd’hui 300 et nous en voulons 600 à 1000 à terme avec une priorité donnée à la cohérence du catalogue dans son ensemble et à une présence accrue d’entreprises de la French Tech.

Au niveau de la création de contenu pour notre blog et notre chaîne YouTube, nous comptons diffuser des vidéos de tests, d’unboxing… afin d’apporter une critique qualitative des produits présents sur le site.

 

Caduce : Le mot de la fin ?

Carl : Ce fut un plaisir d’échanger avec vous. J’espère que vos lecteurs seront sensibles à la politique de Megacitiz. Je les invite d’ailleurs à nous rejoindre sur Twitter et Facebook pour mieux nous connaître et suivre l’actualité des objets connectés.

 

 

Cleek_image_culturegeek_megacitiz2

 

Culture Geek
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Culture Geek