Culture Geek

Test du jeu Les gens qui

Rédigé par le

Test du jeu Les gens qui

Test – Les gens qui : le jeu qui fait débat

 

Les gens qui fait partie de ces jeux d’ambiance qui se jouent à toute heure et en tout lieu, tant son principe est simple (mais ô combien jouissif) et les restrictions logistiques quasi inexistantes. De 2 à 8 joueurs, entamez une partie du « jeu qui fait débat » et permettez-vous l’espace d’une partie de juger à voix haute tous ces travers qui vous énervent.

À la base financé sur Ulule, Les gens qui a vite atteint le plafond financier nécessaire à la production du jeu de Chouic, éditeur spécialisé dans les jeux de soirées. Pour un jeu aussi drôle et sans prétention aucune, on comprend que le public se soit laissé tenter par ce jeu à 24 euros 90. C’est d’ailleurs une sacrée bande qui est responsable de ce condensé d’agacement récréatif, crée par Antoine, Jim, Louna, Nicolas, Romuald et Sophie, conçu et illustré par Gwenolé et Laura. Mais avant toute chose, parlons un peu du jeu :

Les gens qui est livré dans une boîte rectangulaire qui comprend le nécessaire de base pour jouer toutes les parties de base (d’autres extensions sont ou seront d’ailleurs bientôt disponibles, nous en parlerons plus tard). Dans la boîte donc, les règles du jeu, un petit plateau aisément transportable partout avec vous (et quand bien même, une partie peut tout à fait se jouer avec les moyens du bord sans l’aide de ce dernier), les cartes « Les gens qui » ainsi que les cartes « Mains», d’ailleurs superbement illustrées et déclinées en plusieurs couleurs différentes.

 

Quel est le principe, quel est le but du jeu ? Une personne est désignée juge d’une partie (idéalement à alterner de façon équitable pour que chacun s’y retrouve !). Cette personne retourne trois cartes « Les gens qui » est énonce à haute voix leur contenu, avant de les déposer sur le plateau. Les cartes disposent de toute façon d’un énoncé que l’on peut lire dans les deux sens, très pratique ! Chaque personne aura également en main les cartes « Mains » qui représentent les sanctions (à savoir, graduellement : Cœur sur vous, Juste un doigt, Un an de goulag ou Peine de mort). Le juge applique donc aux trois cartes Les gens qui son jugement. Le but du jeu est alors très simple : il s’agit de se mettre à la place du juge et de deviner les sanctions appliquées sur chacune des cartes. Il reste donc à chaque fois une carte de sanction mise de côté (le sel étant le propre de l’Homme, la carte Cœur sur vous finit la plupart du temps isolée…). Lorsque la manœuvre est faite, le juge dévoile son verdict et les autres joueurs découvrent s’ils ont vu juste ou non. Le ou les joueurs ayant eu le maximum de réponses correctes emportent la manche et donc les points relatifs aux votes corrects (une égalité reste possible). Le premier arrivé à 10 points emporte la partie.

« Exemple : Un joueur a deux cartes en commun avec le juge et les autres n’en trouvent qu’une ou aucune. Ce joueur marque donc deux points et les autres n’en marquent pas. »

les gens qui

Règles alternatives – et cumulatives !

  • Les gens qui boivent (de l’eau)

Vous jouez normalement sauf que : celui qui remporte le tour distribue autant de gorgées que de points gagnés. Si personne n’a trouvé, le Juge boit autant de gorgées qu’il y a de joueurs. Option : les cartes rouges comptent double (et vous, vous voyez double).

  • Les gens qui embrouillent le juge (expert)

Au début de la partie, chaque joueur pioche 4 cartes « Les gens qui », qu’il garde en main. À chaque tour, les autres joueurs donnent au juge une de leurs cartes « Les Gens Qui ». Parmi ces cartes, le juge en choisit trois, qu’il posera face visible au centre du plateau. Le reste du tour se déroule normalement.

  • Les gens qui distribuent les cartons rouges (ça balance !)

Au moment de voter face cachées, le juge peut ajouter à l’un de ses votes un carton rouge, s’il estime que la carte Les Gens Qui en question concerne quelqu’un autour de la table. Les autres joueurs votent comme à leur habitude, sauf pour la carte concernée par le carton rouge : pour cette carte, ils doivent placer leur vote, face cachée, devant la personne qu’ils pensent visée par le juge. Attention aux embrouilles lors de la révélation.

 

les gens qui
Après quelques parties testées à 2, 3 et 4 joueurs, il est évident que Les gens qui est un jeu assez jouissif. Le principe de base est génial et il est amusant de se mettre à la place d’autrui pour deviner son jugement (même si au début, on a tendance à vouloir voter comme on le ferait pour soi, tant certains énoncés de cartes agacent !). Parfait petit jeu d’ambiance donc pour un petit interlude ludique (environ 30 minutes par partie, relativement tout public mais bien plus drôle et recommandé à partir de 16 ans, peu importe l’heure ou l’endroit). Les amis très complices s’amuseront bien sûr beaucoup plus qu’entre connaissances, mais après tout, dans un cas comme dans l’autre, cela rapproche et permet de connaître un peu mieux le potentiel salin de la personne désignée juge. Après un peu de temps passé sur le jeu, il en ressort néanmoins que le plus drôle, ce n’est pas cette histoire de vote, mais bien les énoncés des cartes en eux-mêmes. Il est donc terriblement tentant de les « farmer » et de simplement les lire à voix haute. Rires garantis !

À noter que la communauté peut également participer aux cartes Les Gens qui en soumettant leurs propositions sur le site. Certaines cartes portent d’ailleurs le nom de leur auteur.

Enfin, pour ceux qui attendraient de nouveaux contenus relatifs au jeu, sachez qu’une version « trash » sortira très bientôt !

 

 

Les Gens Qui - une partie

 

 

Je vous laisse avec un petit florilège des meilleures cartes :

  • Les « non-fumeurs » qui te prennent toujours au moins trois clopes en soirée.
  • Les gens qui disent « ouais » en aspirant.
  • Les gens qui te disent que le réchauffement climatique n’existe pas car il fait froid en hiver.
  • Le livreur qui laisse un avis de passage alors que tu avais pris ta journée pour réceptionner le colis.
  • Les gens qui s’instruisent sur BFM TV.

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Culture Geek