MSI présente trois nouveaux laptops pour créateurs

Des besoins précis et particuliers bien compris par MSI

Les créateurs, qu’ils soient monteurs vidéos, graphistes, ou bien d’autres ont des besoins très particuliers avec leur matériel. Ils nécessitent de la puissance dû aux logiciels gourmands qu’ils utilisent, une certaine portabilité pour pouvoir maquetter devant leurs clients par exemple. Ainsi, MSI a cherché à comprendre leurs besoins précis et à leur dédier une gamme rien que pour eux.

Avec cet objectif en tête, MSI a dévoilé trois nouveaux notebooks nommés simplement Prestige 14,15 et Modern 14. La puissance étant le critère principal de cette cible principalement professionnelle, la marque a équipé ses notebooks de processeurs Intel de 10e génération (ce seront d’ailleurs les premiers). Ces processeurs comporteront 6 cœurs physiques et ont été annoncés avec presque 50% de performances supplémentaires par rapport à la génération précédente. Côté graphique, on pourra s’attendre à des Geforce GTX 16… pas de RTX donc. Néanmoins côté RAM, on peut espérer avoir minimum 16 Go de RAM et monter à 32 pour un multitâche fluide.

Maintenant parlons écran, qui doit être le plus fidèle à la réalité pour des graphismes voués à l’impression par exemple (ou du montage vidéo). Les MSI Prestige seront équipés de la technologie propriétaire True Pixel Display. Spécialement développée pour l’occasion, elle promet des couleurs fidèles à la réalité et sera compatible avec l’UHD et la calibration True Color. De même, elle permettra la reproduction de 100% du profil de couleurs Adobe RGB. Enfin, l’écran recouvrira 90% de la face avant du châssis.

Concernant le châssis maintenant, les nouveaux notebooks MSI se voudront très léger avec 1.2 et 1.6 kg pour les modèles 14 et 15 pouces assurant donc un grande portabilité. La charnière permettra à l’écran de pivoter à près de 180° et le clavier a été travaillé spécialement pour l’occasion. La couleur sera dans un premier temps unique : gris carbone, avant d’accueillir au bout de quelques temps une version blanche.

Etienne « YsarocK » Moureton: