Ciné Séries

Les séries d’animation pour adultes #8 : F is for Family

Rédigé par le

Les séries d’animation pour adultes #8 : F is for Family

F is for Family, mon coup de cœur du moment

 

Il y a quelques temps, Vonguru a décidé de lancer une nouvelle série d’articles, avec pour thème, les séries d’animation pour adultes. Nous vous parlons aujourd’hui en guise de huitième article de la série F is for Family, porté par Netflix et créé par Bill Burr, un humoriste qui me fait particulièrement rire, et par Michael Price, et qui se dote de l’excellente note de 8/10 sur IMDb. Avant de commencer notre analyse, retrouvez nos six précédents articles sur ces séries d’animation pour adultes avec ArcherRick and MortySouth Park, The SimpsonsBob’s Burger, BoJack Horseman, et Disenchantment.

Cette série a été dévoilée sur Netflix le 18 décembre 2015 et compte à l’heure actuelle 3 saisons avec 26 épisodes d’une grosse vingtaine de minute chacun. La saison 4 a bel et bien été signé et devrait arriver selon certaines informations d’ici fin 2019 voire début 2020.

 

F is for Family

 

F is for Family : synopsis et forces de la série

 

L’histoire de la famille Murphy se passe dans les années 1970, à une époque pas si lointaine que ça, où l’on pouvait infliger une fessée à son enfant sans qu’une loi ne l’interdise, fumer dans les endroits publics, porter une arme à feu à l’aéroport (aux USA cela va sans dire), dire à sa fille qu’elle ne pourra jamais être astronaute et à son fils qu’un homme ne pleure jamais. Présentée comme ça, la série ne vous tente peut-être pas, mais vous verrez très vite que l’humour et la dérision sont partout, même si la mélancolie est de mise et ce à travers chaque épisode. J’ai lu beaucoup d’avis très très contradictoire concernant F is for Family, et pour moi ceux qui ne l’ont pas apprécié l’ont forcément regardé en VF, où la traduction laisse comme presque toujours à désirer. Il n’y a clairement pas autant d’entrain ici en version française, ce qui est fortement dommageable. Mais ce n’est visiblement pas la seule chose qui dérange, ici.

Au final, cette série est TOUT sauf politiquement correct, et en 2019, cela fait grincer des dents les « PC » justement. J’entends crier au scandale quand Frank dit que sa femme doit rester à la maison pour s’occuper de lui et des enfants, quand Frank et Sue partent du principe que Maureen ne peut pas avoir de bons résultats scolaires sans tricher (car c’est une fille), quand Kevin, âgé de 14 ans, fume de la weed quotidiennement. J’aimerais donc rappeler aux détraqueurs de cette série que les années 70, c’était ça ! Le Vietnam, les hippies, la drogue, le sexisme et j’en passe. Et étonnamment, personne ne rechigne à regarder une série plus contemporaine, comme American Dad, que je trouve pour le coup bien plus trash et tendancieuse que F is for Family.

Ici, nous sommes dans une autre époque, un autre temps, dans une réalité peut-être un peu trop « juste » qui peut justement déplaire, car elle nous ramène à nos propres erreurs, ou à celles de nos parents, peut-être ?. Frank devait être pilote, au final il se retrouve avec un enfant non désiré. Rêve brisé, responsabilités parentales, maritales, boulot médiocre, pas de passion pour échapper au quotidien, si ce n’est ses programmes TV. Sue est devenu femme et mère au foyer, elle se voyait voyager au côté de Frank. Elle est malheureuse et a besoin de plus pour se sentir exister. Au milieu, 3 enfants loin d’être bête, observant leurs parents, comprenant que tout ne va pas si bien que cela. Cette histoire, nous l’a connaissons tous, de prêt ou de loin. Ronger par les remords, par les regrets, qui peut affirmer avec certitudes qu’il a fait les bons choix dans la vie ? C’est ce que F is for Family nous montre ici, avec humour, certes, mais parfois avec cruauté.

 

I will put you through that fucking wall!

 

F is for Family

 

 

Personnages principaux et psychologie

Parlons maintenant un peu plus en détails des personnages principaux, nous retrouvons donc Francis « Frank » Murphy (Bill Burr en VO), qui n’est autre que le patriarche de la famille Murphy. D’origine irlandaise, il est responsable de la bagagerie pour la compagnie aérienne « Mohican Airways ». Il se retrouve donc à regarder les avions décoller et atterrir tous les jours, tandis qu’il voulait les piloter. Frank a un caractère explosif, franc, que sa famille subit de plein fouet.

Susan « Sue » Murphy (Laura Dern en VO), est l’épouse de Frank et la mère de Kevin, Bill et Maureen. Mère au foyer, malheureuse et ne sachant plus qui elle est en dehors d’une mère de famille, elle décide de travailler pour « Plast-a-Ware » et fera face à un sexisme hallucinant, mais aussi à une gender traitor.

Kevin Murphy (Justin Long en VO) : est l’aîné de la fratrie qui comprend trois enfants de la famille Murphy. Fainéant, drogué, « musicien » ne faisant aucun effort à l’école, il conteste l’autorité de son père dès qu’il le peut, ce qui donne souvent les scènes les plus drôles et WTF de toute la série. C’est d’ailleurs, après Frank, mon personnage préféré tant il peut se montrer drôle, excessif et déraisonnable.

Bill Murphy (Haley Reinhart en VO) est le deuxième fils de la famille. Timide, fragile et malchanceux, ce jeune garçon est constamment angoissé. Il pleure souvent, ce qui énerve son père, qui le traite souvent de « pussy ». Il est celui dont on s’occupe le moins, entre son frère aîné qui ne fait que des bêtises, et sa petite sœur, qui est chérie par leur père.

Maureen Murphy (Debi Derryberry en VO) est la cadette de la famille Murphy. Espiègle, sournoise, Maureen se révèle être un vrai garçon manqué qui ne se laisse pas faire. Sa « condition de fille » n’est jamais un obstacle. C’est une vraie tête brûlée qui n’a peur de rien du tout et qui fera souvent vivre un enfer à son frère Bill.

 

I hate my life, but I keep on doing it!

 

F is for family

 

L’avis de Aykori

Comme beaucoup lors de la découverte de cette série, j’ai commencé par être intrigué. À mi chemin entre exactitude sociale et humour graveleux, j’ai mis du temps à accrocher. Cependant, on ne peut pas s’empêcher de regarder les épisodes encore et encore. Étant né dans les années 90, je n’ai pas eu la « joie » de vivre cette époque Rock’n’Roll. Ainsi au fil des saisons, on assiste à un défilé de clichés hilarants mais aussi nous permettant de se poser des questions sur un passé pas si lointain.

Pour ainsi dire, on va même jusqu’à voir un bar afro-américain terrorisé à l’idée d’avoir des problèmes simplement parce qu’un enfant blanc y pénètre seul et dit être perdu. En dehors des personnages principaux cités plus haut, c’est tout un panel qui s’offre à nous. Depuis le toxicomane à qui tout réussi jusqu’au militaire machiste aux attitudes tendancieuses envers sa femme « sauvée » du Vietnam, il y en aura pour tout les goûts ! De la même façon, on en vient même parfois à se poser des questions sur la conditions de la femme. Même si ce n’est qu’un dessin animé, certains passages font doucement sourire tant ils auraient presque tendance à se reproduire 40 ans plus tard.

Dans un passage plus relaxant, il faut voir au moins une fois la première saison de cette série. Il sera quasiment impossible de ne pas s’identifier à un des personnages même si ce n’est pas totalement au premier degré. Si ce n’est pas le cas, vous y passerez également un bon moment tant les situations sont on ne peut plus cocasses. Dès la saison 2 je me surprenais à penser « heureusement que ce n’est pas ma vie ! » Pour ma part, F is for Family aura su se hisser comme un excellent divertissement. Il me tarde de découvrir la saison 4 et les mésaventures qui attendent Franck et sa famille unie contre tout. Du politiquement incorrect qui saura ravir de nombreux adeptes du second degré.

 

Conclusion

C’est en reprenant un abonnement Netflix que je suis tombée sur F is for Family. J’ai plié la série en quelques soirs seulement tant elle est drôle. Beaucoup la critique, comme nous l’avons vu, estimant qu’elle n’est pas assez politiquement correcte, comme nous l’avons vu plus tôt. Sachez que c’est une série qui se regarde comme elle est. Pour ma part, c’est un sans faute !

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries