Toshiba lance un format ultra compact pour SSD, le XFMEXPRESS

Toshiba et la Japan Aviation Electronics Industry Ltd présentent le XFMEXPRESS

 

Il y a quelques jours, se tenait à Santa Clara en Californie le Flash Memory Summit. Comme l’indique le nom, il s’agit là d’un événement centré sur la mémoire flash. C’est là que Toshiba a présenté sa dernière innovation dans le milieu. La société japonaise vient de révéler un nouveau format ultra compact pour SSD NVMe : le XFMEXPRESS.

Commençons par la force principale de ce format, la taille. Jusqu’à maintenant, les plus petits SSD disponibles faisaient 11.5 x 13 mm pour les modèles câblé en PCIe 2x et 16 x 20 mm pour ceux câblés en 4x. Tandis que du côté XFMEXPRESS, le support de fixation fait 22.2 x 17.75 mm. Certains se diront qu’il n’y a rien d’incroyable, la taille étant supérieur. Mais, les plus attentifs se seront arrêté sur les mots « support de fixation ». En effet, Toshiba propose ici une solution amovible ! La partie mémoire se présente sous la forme d’une carte qui, à 18 x 14 mm, est à peine plus grande qu’une carte SD. Quant au système de fixation, il s’agit d’un design innovant qui, contrairement au format m.2, ne requiert aucun outil.

 

 

Concernant les avantages de ce système, ils sont multiples. Premièrement, il facilite la vie aux fabricants. En effet, ces derniers peuvent plus facilement générer des itérations du même produit en ajoutant la quantité de stockage souhaité au dernier moment. Deuxièmement, il offre la possibilité à l’utilisateur final d’augmenter à la volée la capacité de stockage de son appareil. Cependant, il faut préciser une chose. Même s’il s’agit d’un format proche de la carte SD en termes de taille, il n’est pas fait pour être ouvert de la même manière. Si vous achetez, par exemple, un smartphone disposant de ce système, il vous faudra ouvrir le smartphone pour accéder à la carte XFMEXPRESS.

Pour finir, parlons vitesse. Toshiba a équipé le socket d’une interface PCIe 4.0, celle-ci ne sera donc pas un facteur limitant. En revanche, c’est du côté mémoire flash que la limitation est présente. Pour l’instant il faudra pour le moment s’attendre à 4 GB/s de bande passante maximale théorique. Cela étant Toshiba prévois déjà le futur et promet du 8 GB/s pour la prochaine génération, une affaire à suivre donc.

 

 

Ailleurs sur le web

Ailleurs sur le web

Vladek:
En relation