Test – Noctua NH-U12A, le meilleur ventirad en 120 mm ?

Noctua NH-U12A : 7 caloducs pour un tarif juste sous la barre des 100 €

Commençons directement par la remarque qui revient le plus souvent dans les commentaires et sur les forums : « Est-ce intéressant d’avoir un ventirad qui coûte autant que les systèmes de refroidissement liquide de type AIO d’entrée de gamme ? ». Effectivement, mettre près de cent euros pour un ventirad, ce n’est pas quelque chose d’habituelle. Pourquoi un tel prix ? Il est dû tout simplement aux deux ventilateurs. Lorsque l’on regarde sur le site de Noctua, le prix d’un NF-A12x25 PWM s’élève à près de 38 € ! Faites le compte, rien que les deux ventilateurs représentent 70% du prix du NH-U12A. Espérons que les performances soient au rendez-vous face à du dissipateur double tour, comme le Noctua NH-D15 ou face à un AIO de 240 mm.

Le NOCTUA NH-U12A en détails

Cela faisait un petit moment que je n’avais plus eu entre les mains un système de refroidissement de chez Noctua. C’est donc la septième version, révision, de leur dissipateur de 120 mm depuis le lancement de la marque. Malgré le temps qui passe, Noctua reste fidèle à ses choix et demeure toujours identifiable au premier coup d’œil, notamment par le choix de cette couleur si particulière. On aurait pu croire que cela aurait pu pénaliser la marque mais c’était sans compter sur les performances affichées de chacun de leurs produits ! Le sample nous est arrivé dans un carton prévu aux dimensions de la boite du NH-U12A. Cela confirme que Noctua est attentif aux moindres détails et même jusque dans l’emballage à destination des journalistes.

Noctua s’est forgé une excellente réputation sur la qualité de finition mais aussi sur le packaging de ces produits. Et avec le NH-U12A, c’est encore un sans faute. On retrouve au niveau du bundle : deux adaptateurs « faible bruit (L.N.A.) », un câble en Y, de la pâte thermique NT-H1, le système de fixation SecuFirm2 ainsi qu’un badge en métal reprenant le logo de la marque.

Attardons-nous d’abord sur ce qui frappe au premier regard : les deux ventilateurs. Il s’agit des modèles portant la référence NF-A12x25 PWM en 120 mm. Au niveau des caractéristiques, on a droit à une vitesse variant de 450 à 2000 RPM pour un débit d’air de 102,1 m3/h et une pression statique de 2,34 mmAq. Sachez que vous retrouverez dans le bundle deux résistances LNA pour limiter la vitesse à 1700 RPM et donc le débit d’air à 84,5 m3/h. Les nuisances sonores annoncées par le fabricant sont de 22,6 dB(A) et de 18,8 avec le système LNA.
Noctua conseille de placer les les ventilateurs en mode push/pull ce qui nous semble le choix le plus judicieux lors de l’utilisation de deux ventilateurs.

Le Noctua NH-U12A affiche des dimensions de 125 x 112 mm (ventilateurs compris) pour une hauteur de 158 mm. Le radiateur pèse 760 grammes mais atteint les 1220 g une fois les deux ventilateurs fixés. La base en cuivre transfère la chaleur vers les 50 ailettes en aluminium à travers les sept caloducs en cuivre. On peut d’ailleurs facilement les identifier à la base du radiateur mais aussi sur la partie supérieure. C’est là aussi que l’on retrouve le logo gravé.

Ces deux ventilateurs viennent se placer de part et d’autre du radiateur composé de sept caloducs de 6 mm de diamètre. L’idée pour Noctua est de proposer une solution de refroidissement aussi efficace qu’une version de 140 mm. Reste toujours à voir la compatibilité d’un tel ventirad avec les emplacements mémoires de votre carte mère. Le moyen d’augmenter la compatibilité et qui a été choisi par Noctua, est d’opter pour un design asymétrique. Ce choix permet d’augmenter la distance avec le premier slots mémoire, même si on se trouve sur un format micro-ATX.

Ce NH-U12A est livré avec un kit de montage multi-socket SecuFirm 2 Intel LGA1150, LGA1151, LGA1155, LGA1156, LGA2011, LGA2066 et AMD AM4, AM3(+), AM2(+), FM1, FM2(+) excepté le TR4. Au sein du bundle, c’est une seringue de pâte thermique NT-H1 qui est fournie. On peut regretter ce choix en sachant que Noctua propose désormais de la NT-H2 plus performante. Pour rappel, le prix de ce Noctua NH-U12A est affiché à 99,90 euros avec une garantie de 6 ans.

L’installation du Noctua NH-U12A

L’installation va se faire sur une carte mère « atypique » puisqu’il s’agit de la carte mère EVGA Z390 DARK. La particularité de celle-ci est l’emplacement des slots mémoires qui se trouvent en position haute. En ce qui concerne les tests et les relevés de températures, cela ne posera bien sur aucun problème. Si l’on associe Noctua à cette couleur bien particulière, on l’associe aussi à son système de fixation : le SecuFirm2. Les derniers système de refroidissement de Noctua utilise d’ailleurs ce principe de fixation, qui a déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises. Puisqu’il s’agit d’une installation sur une carte mère disposant d’un socket LGA-1155, il faudra avoir recours à la plaque arrière fournie dans le bundle.

La première étape va donc consister à placer cette plaque à l’arrière de votre carte mère. L’étape suivante va consister à placer les 4 cylindres NM-IPS1. Attention sur les photos d’installation, j’ai installé les versions blanches mais après avoir remarqué mon erreur, ce sont les noirs qui ont été utilisé pour les tests. À ce moment, vous avez le choix de l’orientation du ventirad, cela dépendra de votre boitier et de la circulation d’air que vous souhaitez. Une fois les deux barres de fixation installées, il vous suffira de venir serrer les deux vis pré-installées sur la base de votre radiateur. La dernière étape consiste à replacer les deux ventilateurs !

Comme vous avez pu vous en rendre compte, l’installation est très facile, ne prendra pas beaucoup de temps et est à la portée d’un débutant. Le point fort de cette fixation est le serrage « auto-bloquant » ! Le pas de vis n’étant que partiel, une fois que vous avez atteint l’extrémité, il vous est impossible de continuer à serrer. Cela vous permet d’avoir l’assurance d’un maintien correcte !

LE PROTOCOLE DE TEST

Avant toutes choses, sachez que le but est de pousser les systèmes de refroidissement dans des conditions « extrêmes » qui pourraient représenter de longues périodes de jeux par exemple. C’est la raison pour laquelle notre choix s’est porté sur le i9-9900K avec ses 8 cœurs et ses 16 threads. Au repos, la tension, relevée au multimètre, est de 1,22 volts et de 1,27 volts en LOAD. Sachez aussi que la fréquence est constante et de 5000 MHz avec une utilisation de 100 % sur chacun des cœurs !

Les paramètres du bios de notre EVGA Z390 DARK sont réglés comme ci-dessous. La carte mère disposant d’un port CPU-FAN1 et CPU-FAN2, ce sont eux qui sont utilisés pour les systèmes de refroidissement utilisant plus d’un ventilateur. La vitesse des ventilateurs varient en fonction de la température de notre i9-9900K.

Pour « stresser » notre processeur, nous utilisons le logiciel powerMAX en mode SSE durant 10 minutes. Les températures du processeur sont relevées via Hardware Monitor PRO et j’opte pour celle du CPU pack. C’est celle qui me parait la plus pertinente. Pour relever la température ambiante, c’est une sonde placée à 10 cm du ventilateur qui est utilisée. Les tests sont réalisés trois fois avec un intervalle de 30 minutes. Je fais la moyenne des deltas obtenus : T° du CPU – T° de la sonde K. Le relevé des nuisances sonores se fait à l’aide d’un sonomètre qui se trouve à 10 cm du ventilateur.

Voici comme exemple deux captures du logiciel Hardware Monitor PRO où l’on peut voir la température « package » max du processeur, la fréquence constante de 5000 MHz, la consommation de 194 watts ainsi qu’une utilisation max de 100 % de l’ensemble des cœurs. Sur l’exemple ci-dessous, on peut voir une température CPU de 87 °C, ce qui donnerait avec une température ambiante de 21,7 °C, un delta de 65,3.

LES RÉSULTATS DES TESTS

Nous avons installé notre nouvelle plateforme de tests sur laquelle sont déjà repassées l’ensemble des cartes graphiques afin de remettre à jour nos graphiques. Nous réalisons actuellement la même démarche avec les systèmes de refroidissement liquide. Pour le test de ce Noctua NH-U12A, nous avons décidé aujourd’hui de le confronter à son grand frère, le Noctua NH-D15. En terme de système de refroidissement de type AIO, notre choix s’est porté sur le Corsair H100i RGB Platinum SE vu qu’il s’agit du plus petit radiateur (240 mm) que nous avons à notre disposition dans le labo. Les deux ventilateurs du radiateur seront branchés directement sur la carte mère pour conserver un protocole identique. Attention cependant, ce AIO Corsair est loin d’être un modèle d’entrée de gamme !
Voici la configuration utilisée pour ce comparatif :

  • Carte mère : EVGA Z390 DARK
  • Processeur : Intel i9 9900K à 5 GHz (50×100 MHz) 1,22 V
  • Mémoire : G.SKill Trident Z 2 x 8 GB à 4200MHz C19 (uncore 4000 MHz)
  • Carte graphique : MSI GT 710
  • Système de refroidissement : Noctua NH-U12A
  • SSD : Western Digital Black SN750 500 Go + radiateur EKWB
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Pâte thermique : Arctic MX-4
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits
  • Écran : Asus PG27UQ

N’oublions pas que l’utilisation d’un système aircooling permet une circulation d’air sur les VRM. Il s’agit d’un « handicap » pour les solutions de refroidissement de type AIO et donc pour le modèle Corsair. Je peux vous dire que j’ai passé mon week-end sur ces deux systèmes de refroidissement et que je les ai démonté, remonté afin de m’assurer d’avoir des résultats les plus pertinents possible. Si vous désirez avoir un point de comparaison entre le Noctua NH-U12A et le NH-D15, voici un tableau comparatif. Pour ce qui est du Corsair H100i RGB Platinum SE, je vous invite à jeter un œil à notre article.

Sans plus attendre, débutons notre série de tests avec dix minutes de stress avec le logiciel powerMAX ! Voici les résultats obtenus en terme de températures ( T° du CPU – T° de la sonde K) et de nuisances sonores.

Comme on peut le voir et avec trois démontages complets, le NH-U12A fait aussi bien que le NH-D15 avec des nuisances sonores inférieures ! Effectivement, cela peut surprendre, mais je suis intimement convaincu que c’est grâce aux excellents ventilateurs NF-A12x25 qui l’équipent ! L’utilisation du module L.N.A. permet de réduire les nuisances sonores mais en contre-partie lui fait prendre quelques degrés. Face au Corsair H100i RGB Platinum SE, le NH-U12A se fait larguer et c’est logique. Ce refroidissement est le seul que je possède en 240 mm mais n’est pas du tout un modèle d’entrée de gamme. Par contre, les nuisances sonores émises par le refroidissement liquide Corsair sont plus importantes à cause des deux ventilateurs moins silencieux mais aussi du léger bruit de la pompe.

J’ai ensuite décidé d’opter pour deux autres tests moins longs en terme de durée et avec une consommation moins importante. Il s’agit de Wprime 1024 et du test CPU de Time Spy Extreme.

Le delta est moins important que lors du test avec powerMAX mais c’est logique vu la consommation moins importante. En ce qui concerne l’ordre et les performances, cela reste quasiment identique. Après ces deux journées de tests, il est à présent temps de conclure et de vous donnez nos impressions sur ce Noctua NH-U12A.

LE MOT DE LA FIN

Noctua, avec ce NH-U12A, nous gratifie une fois de plus d’un excellent produit qui s’est montré très performant durant les tests ! Ce radiateur, combinant deux excellents ventilateurs de 120 mm, peut réellement concurrencer les versions 140 mm qui apportent toujours leurs lots d’incompatibilités, le plus souvent avec les modules mémoires. Ce qui est assez bluffant et qui montre l’évolution de ces dernières années, c’est le potentiel des ventilateurs. Les deux NF-A12x25 qui équipent le NH-U12A sont performants tout en étant silencieux. Il y a encore peu de temps, si vous vouliez des performances, vous deviez opter pour des turbines mais que vos oreilles ne supportaient plus après quelques heures.

Il s’agit certainement, à l’heure actuelle, d’une des meilleurs solutions pour ceux dont l’espace de refroidissement est réduit. Le Noctua NHU12A fait le job et de la meilleure des manière tout en gardant des nuisances sonores contrôlées ! Alors effectivement le prix est trop très élevé et comme je l’ai dit dans l’introduction, ce sont les deux ventilateurs qui en sont responsables, mais on est face à un produit haut de gamme. Le NH-U12A bénéficie d’une finition parfaite, d’un bundle complet et de performances excellentes pour, ne l’oublions pas, du 120 mm.

Noctua ne déroge pas à sa réputation et je dirais même, l’assied encore un peu plus avec ce NH-U12A ! Maintenant à qui recommander ce ventirad ? Très certainement et principalement à ceux qui cherchent les meilleures performances et qui redoutent le passage au refroidissement liquide de peur d’une fuite ou d’un pépin avec la pompe. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires ci-dessous et nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Noctua NH-U12A
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • les performances pour du 120 mm !
  • les ventilateurs NF-A12x25
  • la qualité du produit
  • le bundle
Contre
  • le prix
Design
Qualité de Fabrication
Performances
Nuisances sonores
Rapport qualité / prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Alexandre Cordier: Fan d'overclocking, je vais tenter au fil des brèves et des articles de vous faire découvrir ma passion.