Chroniques

Road Trip in USA : compte rendu

Road Trip in USA : compte rendu

Road Trip in USA c’est terminé. Voici l’heure du bilan

 

C’est avec le cœur très lourd que j’écris ces lignes. L’heure du retour en France a sonné et ce n’est pas sans peine que je m’apprête à prendre l’avion. J’ai vécu pendant ces derniers mois le rêve américain, ou ce qui s’en rapproche le plus. J’ai rencontré des gens fantastiques, venus des quatre coins du monde. J’ai ri avec eux, partagé des moments inoubliables, fait des Road Trips, visité des villes, fait du camping, des soirées, bu des coups. Nous avons débattu, sérieusement sur les différences entre nos cultures, sur le monde. Oui, nous avons tous refait le monde. J’ai vécu, très probablement, les plus beaux moments de mon existence. Je me suis révélée à moi même : je suis une citoyenne du monde. Nous le sommes tous, dans le fond. Il faut juste le réaliser à temps.

Je vous ai raconté mes aventures un dimanche par mois pendant un long moment et j’espère que cela vous a plu autant que j’ai aimé écrire. Tel un journal intime, un journal de bord, je me suis livrée à vous, vous racontant mes aventures et mes anecdotes tout en vous délivrant des conseils et des astuces au cas où vous aussi, vous décidez de prendre le première avion direction l’Amérique.

 

Direction la Californie ! 02/04/2015

Direction la Californie ! 02/04/2015

 

Mais tout à une fin, les meilleures choses ont souvent une fin précoce. Une fin trop rapide. C’est comme si c’était hier que j’avais enfin aperçu mon copain m’attendant à l’aéroport de Los Angeles. Toute heureuse que j’étais, jamais je n’aurais cru qu’il s’agissait du voyage de toute une vie.

Journaliste de formation, de profession et de passion, je suis sortie des sentiers battus avec Road Trip in USA, envoyant un peu en l’air les codes qui régissent le métier. Bienvenue dans ce dernier article de Road Trip in USA où je vous parlerai de tout ce que je n’ai pas pu aborder dans les précédents opus.

 

Stand de tir

 

Aller dans un stand de tir était sur ma to do list US. Je tiens à préciser que je suis contre les armes à feu, mais histoire de ne pas mourir « conne » je me suis rendue dans un stand afin de vérifier par moi-même et essayer de comprendre en quoi les armes à feu peuvent être si attrayantes pour certaines personnes. Premier constat, ils laissent vraiment des armes de mort dans les mains de novices ?? Eh bien oui. Nous avons été obligés de demander comment cela fonctionnait, sinon on nous donnait nos armes et puis voilà. Première arme, un pistolet 9mm. Le bruit est assourdissant, le fait de devoir tirer sur une cible a quelque chose de déroutant. Le recul se fait ressentir et il m’a été assez difficile de viser juste.

Deuxième arme, un fusil 9mm. L’arme est lourde pour un petit modèle humain comme moi. Si le pistolet m’a fait peur, imaginez le fusil… Pourtant, le bruit est moindre, le recul inexistant et la visée bien plus simple. Pour la petite histoire, j’ai réussi à faire un headshot ET à casser le câble de notre ligne de tir. Les employés ont donc dû demander à tout le monde d’arrêter de tirer pendant 5 minutes afin de réparer mes dégâts…

 

 

Comme vous pouvez le constater sur la vidéo, je ne suis pas très sûre de moi. Je pose un regard presque paniqué sur mon copain qui analyse ce qu’il vient de voir. Résultat, on s’amuse plus en faisant un Paint Ball qu’en tirant avec une vraie arme.

 

Drive-In Cinema et cinéma

 

Mode d’emploi : prendre sa voiture, passer prendre à manger dans un fast food, prévoir du feu et des cigarettes si vous êtes fumeurs, un petit pull et direction un drive-in Cinema ! Nous sommes allés voir Jurassic World au Paramount Drive In et nous avons passé un excellent moment. Le son est sur votre radio puisque vous vous branchez sur la FM du cinéma. Phares éteints, vous appréciez un cinéma, comme dans les films. C’est une expérience à faire sans hésitation si vous vous rendez aux Etats-Unis. Nous ne l’avons fait qu’une fois et seulement sur la fin. Nous le regrettons un peu car c’était vraiment sympa.

Pour le cinéma, nous y allions en moyenne une fois par semaine, le mardi, jour où les places étaient moins chères. Si vous aimez la VO et que vous êtes incapables de regarder des films en français, le cinéma américain vous ravira !

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_drive_in

 

Découvrir la culture US en long, en large et en travers

 

Quand vous voyagez, il faut adapter vos activités en fonction du temps que vous avez devant vous. Avec 3 mois devant moi, je n’ai eu que l’embarras du choix pour découvrir la culture US, à commencer par les balades en voiture. Conduire aux Etats-Unis a été une très bonne expérience. Déjà, les voitures automatiques ne me plaisaient pas du tout alors même que je n’avais jamais essayé. Ah les préjugés… Aujourd’hui je tuerais pour en avoir une en France. La conduite est également très effrayante au départ, surtout quand vous débarquez sur l’autoroute aux abords de Los Angeles et que vous vous retrouvez sur du deux fois 10 voies. Oui. Et pourtant, cela m’a permis de prendre bien plus confiance en moi et en ma conduite. Si vous avez la possibilité de le faire, foncez !

Être en voiture, c’est également écouter la radio. Ah la radio américaine. Il y a de tout, et surtout de la Country.

 

cleek_image_chronique_road_trip_in_usa_buick

Buick Century Gold 2000

 

Faire du camping et des randonnées

 

Les Etats-Unis, c’est tout simplement gigantesque. Ce n’est donc pas les forêts et les points de vue qui manquent. La diversité des paysages est impressionnante et souvent pour voir de belles choses, il faut grimper. Malheureusement je n’ai pu faire qu’une seule fois du camping à Yosémite National Park et à Sequoia Nation Park. Mais il y a énormément d’autres endroits où vous pouvez camper. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas. C’est une vraie expérience. Mais vous n’êtes pas obligé de camper pour voir des paysages sensationnels. Vous pouvez aussi faire des randonnées et ça nous en avons fait pas mal.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_hollywood_sign

 

La dernière a été celle du Hollywood Sign. Il faut compter une bonne heure et demie pour arriver au niveau de l’antenne, juste au dessus des lettres et croyez moi, ça grimpe ! L’effort est bel et bien là surtout que la chaleur et le soleil ne vous épargnent pas. 40°C. Mais la récompense en vaut bien la peine. Une fois en haut, vous avez une vue magnifique sur Los Angeles et sa banlieue, sur Griffin Park et son observatoire ainsi que sur le lac d’Hollywood. La descente est bien plus courte, environ une demie heure pour regagner votre voiture qui se trouve dans une rue avant le début de la randonnée.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_vue_hollywood_sign

 

Anecdotes en vrac

 

Lors de notre camping à Yosémite et Sequoia National Park,je pense que j’ai été une vraie horreur. Dès la nuit tombée, j’étais une boule de stress tant j’avais peur de tomber nez à nez avec un animal. J’obligeais même mon copain à m’accompagner aux toilettes et les larmes me sont montées aux yeux plus d’une fois. J’espère ne pas avoir été trop insupportable pour nos amis avec qui nous avons fait ce voyage… Il faut dire que camper au milieu des ours ET des coyotes, ce n’est pas fait pour tout le monde ! Mais encore une fois, si l’opportunité se présente à vous, n’hésitez pas une seule seconde.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_bear

 

  • Le cannabis thérapeutique est légal dans l’état de Californie… Une ordonnance du médecin et vous vous faites livrer à domicile. Je n’en dirais pas plus de peur d’avoir des problèmes. Ne sait-on jamais.
  • Lors de mon premier jour aux USA, juste après l’aéroport nous sommes allés faire des courses. Lorsque la caissière m’a dit : « Hi ! How are you ? », j’ai été tellement surprise que je l’ai regardée avec des gros yeux tout ronds, je lui ai alors répondu en français. Pour ma défense, j’avais dans les pattes une nuit blanche, le décalage horaire ainsi que les incalculables heures de vol à mon actif.
  • La première fois que j’ai vu un Walmart, j’ai pensé à South Park et j’ai crié : « South Paaaaaaaaaaaaaark ! »
  • La première fois que j’ai vu un bus scolaire jaune, comme dans les films, j’ai directement pensé à Otto des Simpsons et inconsciemment, j’ai regardé la tête du conducteur.
  • La première chose que vous voyez en descendant de l’avion à l’aéroport de Los Angeles a.k.a LAX, c’est une photo d’Obama.
  • L’essence ne coûte pratiquement rien et vous verrez souvent plusieurs stations services de chaînes différentes sur le même trottoir.
  • Vous devez vous balader constamment avec votre passeport sur vous. Pour faire des courses, acheter de l’alcool, des cigarettes, aller dans un bar. Pratique, un livre dans la poche, non ?
  • Les américains sont vraiment amicaux. Au début c’est étrange, voire flippant. Puis on s’habitue et on a des « short talk » avec tout le monde.
  • Les américains aiment l’accent français, oh oui croyez moi ils adorent ça à tel point qu’ils vous questionnent sur la France ensuite, d’où la plupart des short talk.
  • Les américains ne savent pas mixer en soirée, désolée. Pour avoir fait pas mal de soirées et des « Party Bus » je peux vous dire que la musique y est étrange et les transitions prêtent vraiment à confusion … : « Are you readyyyyyyyyyy ????? » Plus rien pendant 10 secondes. Normal.

 

Drai's Beach Club, Las Vegas

Drai’s Beach Club, Las Vegas

 

  • Les armes à feu sont un vrai problème. Un soir, nous nous sommes retrouvés à quelques mètres d’une personne ayant tiré un coup de feu sur un parking. S’en sont suivis des pompiers, des ambulances et des policiers. Nous n’avons pas fait les fiers et avons pris la voiture directement pour partir.
  • Les américains aiment leur voiture, ils font tout dedans, littéralement. Tout là-bas est pensé pour les voitures. Lorsque vous allez au drive in d’un fast food, on vous demande si c’est pour emporter ou pour manger dans votre voiture. Auquel cas on vous donne un plateau pour manger sur le parking. Véridique.
  • Les américains aiment la cannelle ! Ils en mettent dans tous leurs desserts et à force, vous en serez vite dégoûtés. Un constat très triste pour moi qui adorait ça. RIP la cannelle…

 

C’est la fin…

 

Road Trip in USA s’achève ici, mais j’espère de tout cœur repartir sur la route du monde très prochainement et partager ça avec vous. Même si l’on est casanier, qu’on n’aime pas sortir de chez soi et que notre PC est notre meilleur ami, sachez que « les voyages forment la jeunesse » et c’est grâce à ces derniers que nous faisons le plein de souvenirs pour la vie. Partez, voyagez, découvrez, essayez car au final, c’est peut-être ça, le secret du bonheur.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_last

Chroniques
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Chroniques