Chroniques

Road Trip in USA : San Francisco

Road Trip in USA : San Francisco

San Francisco, California

Bonjour et bienvenue à tous ceux qui me lisent. Comme promis lors de ma précédente chronique, je vais vous parler aujourd’hui de la ville de San Francisco, en Californie. Road Trip in USA est un peu comme un journal de bord où je vais essayer de vous aider au mieux, de vous conseiller si vous décidez vous aussi de partir en voyage dans cette région. N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à la première chronique : préparer son voyage.

San Francisco, une ville qui nous fait rêver ou tout du moins voyager depuis notre plus tendre enfance. On peut noter par exemple la série Charmed, où l’histoire s’y déroule, mais aussi le film La Planète des Singes : les Origines pour n’en citer que deux. Nous avons tous vu à la télévision le Golden Gate Bridge, mais aussi les Cable Cars, toutes ces choses qui nous font voyager et qui nous donnent envie de les voir de nos propres yeux. Alors, une fois sur place, déception ? Réalité différente ? Ou bien totalement cool ? Pour être tout à fait honnête, je suis retournée à Long Beach, une ville proche de Los Angeles, il y a quelques jours, et j’ai encore des étoiles pleins les yeux de mon voyage à San Francisco.

Je vais vous parler des choses à voir, à faire, de comment s’y prendre afin d’optimiser au mieux votre voyage car votre temps est limité, il faut essayer de faire le plus de choses possible sans dépenser des mille et des cent parce qu’aux États-Unis votre compte en banque en prend souvent un coup !

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_san_francisco

Transamerica Pyramid Center et Bay Bridge

 

Welcome to SF !

 

Réveil à 5 heures du matin heure locale pour prendre l’avion direction San Francisco au départ de LAX, l’aéroport international de Los Angeles, tout en sachant que j’avais déjà 15 heures de vol dans les pattes de la vieille pour faire Nice – Los Angeles, sans oublier le fameux décalage horaire, bien sûr. Passeport en poche, c’est parti pour San Francisco ! Je dirais souvent « nous » dans cet article puisque je suis partie avec mon copain. Nous avons pris la compagnie United Airlines, on est loin de Easy Jet and co, croyez moi, pas besoin de payer pour un verre d’eau ! Moins d’une heure de vol après, nous voilà enfin à SF.

Sachez qu’aux USA, au même titre qu’en France, bien que moins démocratisé dans notre pays natal, si vous devez vous déplacer il existe des compagnies de taxi comme Über ou Lift qui proposent des prix vraiment attractifs et défiant toute concurrence. Votre application vous dit dans combien de temps un chauffeur peut passer vous prendre, vous choisissez votre modèle de voiture, où vous voulez être récupéré et surtout où vous voulez être déposé. C’est vraiment ultra simple à utiliser et extrêmement pratique !

Le Über nous a donc déposé à notre hôtel, dans le quartier de SOMA, South of Market et là je me suis rendu compte que tout ce que j’avais pu lire en commentaires sur Internet était vrai : la ville regorge de personnes sans abri, handicapées et invalides. C’est extrêmement choquant, révoltant et alarmant. Personne ne semble leur prêter attention. Ils sont livrés à eux-mêmes et c’est un fait aux USA : ils sont seuls et ne reçoivent pas d’aide.

Les rues de la ville sentent le cannabis car eh oui, c’est légal en Californie; il faut s’y habituer. Le street art y est également très présent et embellit les murs. Vous trouverez des œuvres d’art pratiquement à chaque coin de rue.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_san_francisco

Street Art dans le quartier de SOMA

 

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_san_francisco

Street Art dans le quartier de China Town

 

 

Il y a deux moyens de profiter complètement et de visiter San Francisco : à pied et à vélo ! Alors oui, vous allez souffrir, avoir des courbatures, être essoufflé, souffrir, mais vous serez tellement ravi d’avoir cette ville et les paysages qu’elle propose à vos pieds que vous ne regretterez pas vos efforts. Nous avons grimpés Russian Hill, une des plus hautes collines du centre-ville et nous n’avons pas été déçus du spectacle. Nous avons eu une vue sur Bay Bridge, Alcatraz et sur toute la baie de San Francisco. Les maisons de ce quartier sont tout simplement splendides ! La ville regorge de petits parcs tous aménagés pour les chiens. Car oui, SF est la ville qui enregistre plus de recensements de chiens que d’enfants chaque année ! Des quartiers entiers sont consacrés au meilleur ami de l’homme avec des cliniques vétérinaires, des animaleries, des magasins de vêtements, etc. Bref, cette petite parenthèse étant terminée, sachez que si vous allez à SF, il faut que vous marchiez ! Marchez et vous ne serez pas déçus, grimpez et vous aurez toujours une vue magnifique !

 

Quand je vous dis que ça grimpe... je ne rigole pas !

Quand je vous dis que ça grimpe… je ne rigole pas !

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_san_francisco_alcatraz

Alcatraz

 

Après avoir marché toute la première journée, profitant ainsi du très beau temps et des paysages, nous avons décidé d’aller au Golden Gate Park le lendemain en bus. Une fois sur place, nous avons vu un parc magnifique, fleuri et bien entretenu. Et puisqu’on ne peut pas aller à San Francisco sans voir le fameux Golden Gate Bridge, nous avons décidé de louer des vélos. La ville est pleine de magasins de location, un petit tour sur internet et votre réservation est faite. Si nous étions déjà fatigués de la veille, ce n’était rien comparé à notre journée à vélo ! Prévoyez un bon coupe-vent si vous désirez aller sur le pont car ça souffle vraiment !

Qu’importe l’endroit où vous vous trouvez, la vue est toujours magnifique. Mais il faut souffrir, je vous l’ai dit. Vous pouvez également louer une voiture, mais la sensation d’avoir accompli quelque chose et d’en être récompensé est bien plus intéressante lorsque vous avez fait des efforts.

 

cleek_image_chroniques_road_trip_in_usa_ggb1

Le Golden Gate Bridge avant la traversée

 

Le Golden Gate Bridge après la traversée et San Francisco

Le Golden Gate Bridge après la traversée et San Francisco

 

Nous avons passé 4 jours et 3 nuits à San Francisco. Le troisième jour nous avons pris un Big Bus Tour afin de visiter plus tranquillement la ville, mais aussi et surtout parce que la fenêtre météo était beaucoup moins clémente. Il faisait froid, il pleuvait et le vent était glacial. Mais hors de question de rester à l’hôtel ! Moyennant 90 dollars pour deux, nous avons pris un passe pour 24 heures. Le bus nous a baladé à travers toute la ville et même jusqu’au-delà du pont, jusqu’à la petite ville de Sausalito. Nous avons ainsi pu en apprendre un peu plus sur San Francisco et son histoire.

Le Golden Gate Park se situe prêt de Haight Street, une rue haute en couleurs très prisée lors des années Hippies, où vous pourrez notamment apercevoir des gens totalement nus. Oui oui. Cette rue est jonchée de magasins psychés et les devantures de magasins sont très originales. Malheureusement, le quartier est réputé pour ses « junkies »…

Un autre endroit à ne pas rater, c’est Fisherman Wharf, un long ponton très touristique, certes, mais aux magasins là aussi vraiment surprenants et originaux. À la fin de cette jetée, vous tomberez nez-à-nez avec plein de « Sea Lions », comprenez des otaries, tranquillement posées au bord de l’eau. Pour la petite histoire, il y a quelques années de cela la ville a tout essayé pour les faire partir, toutes leurs tentatives ont échoué, si bien qu’une d’entre elles a même poussé les otaries à se reproduire ! Du coup, elles sont toujours présentes et ne semblent pas prêtes de partir de Fisherman Wharf…

 

cleek_images_chroniques_road_trip_in_usa_sea_lyons

C’est l’heure de la sieste !

 

Dans un prochain article, je vous parlerai de la nourriture aux USA. Sachez cependant qu’on a trouvé de très bonnes adresses à San Francisco, adresses que je partagerai avec vous dans les chroniques à venir. J’aurais adoré vous parler d’Alcatraz, mais malheureusement plus aucune place n’était disponible lorsque nous avons préparé notre voyage. Le quatrième et dernier jour, nous avons rendu notre chambre et sommes partis à pied jusqu’à Union Square, les Champs-Elysées made in SF avec toutes les plus grandes marques qui puissent exister. C’est à voir dans le sens où leurs complexes commerciaux sont tout simplement gigantesques, surtout Westfield sur Market Street.

 

Eh bien voilà, cette chronique sur San Francisco s’achève. Je compte bien vous faire découvrir d’autres horizons au travers de Road Trip in USA et j’espère sincèrement vous donner envie à vous aussi de partir à l’aventure !

Chroniques
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir commentaires (4)
4 Comments
  1. Pingback: Road Trip in USA : Los Angeles - Cleek

  2. Pingback: La boîte à musique : Game of Thrones - Cleek

  3. Pingback: Road Trip in USA : San Diego - Cleek

  4. Pingback: Une annonce à venir pour Hearthstone - Cleek

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Chroniques