L’Alpha à l’usage

L’Alpha est une console, elle est donc livrée uniquement avec un contrôleur Xbox 360 sans fil et doit par conséquent se brancher et se mettre en fonction aussi simplement et facilement que ses consœurs Sony ou Microsoft.

Sans SteamOS, Alienware a du composer avec Windows 8.1 tout en fournissant une surcouche capable de simplifier et prendre en charge un utilisateur « consoleux » ne souhaitant absolument pas se lancer dans les acrobaties d’une installation windows.

Ce qui aurait pu se révéler un immonde bricolage est en fait une vraie révélation. La surcouche AlphaUI fonctionne parfaitement bien.

Si l’interface est actuellement uniquement disponible en anglais, force est de constater que tout se passe vraiment merveilleusement bien et que l’installation est aussi rapide / simple que pour une console « classique »…difficile de croire que le cœur de tout ça est Windows.

alpha-UI start-2

 

Si quelques petites « lourdeurs » dans la navigation apparaissent immédiatement, le passage de la console à 8Go redonne immédiatement du souffle à l’ensemble.

La surcouche Alpha UI étant là uniquement pour rendre facile l’utilisation exclusive d’un Windows 8.1 à la manette, une fois que nous rentrons dans le mode Steam, Alienware passe la main et ne cherche pas  à réinventer la roue : c’est le mode « Big Picture » de Steam qui prend le relai sans aucune autre modification.

Il faut bien reconnaître que l’agrégation de tous ces éléments fonctionne très bien et que l’Alpha se fait adopter vraiment comme console et non comme un PC bricolé, le tout presque « naturellement ».

Reste maintenant les performances globales dans les jeux, et là encore, si on se borne à comparer avec le monde des consoles, on est clairement bluffé par les capacités de cet Alpha.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Ampoule LED connectée couleur E27 de Innr

alienware_alpha_farcry4

 

Les quelques tests menés sur l’Alpha dans mes mains me laissent penser que la GTX 860M est d’ailleurs O/C d’origine car son comportement est tout simplement excellent. ( NB : tous les softs de tests reconnaissant le GPU comme une 750Ti desktop…ce qu’elle n’est pas )

Par contre, le bios maison de ce GPU m’empèche d’accéder aux derniers drivers Nvidia…le site du chameléon refusant tout simplement de reconnaître l’un des siens avec un quelconque driver. Problème en voie de règlement chez Alienware et heureusement car le driver custom semble se comporter de manière aléatoire avec les derniers jeux.

Reste que si on ne se trompe pas de cible, l’Alpha fait le métier.

FarCry 4 se retrouve ainsi plus beau et aussi fluide que sur une Xbox One…si on se met sur du jeu plus « classique » au monde PC, par exemple Batman: Arkham Origins s’affiche en 40FPS en 1080P. Evidemment, ma tour explose facilement ce score avec une GTX 770…mais cette dernière, à elle seule, pèse plus de 60% du prix de l’Alpha !

Et c’est bien là toute la question, comme simple « console », alimentée en large majorité par Steam, l’Alpha est remarquable et dispose d’un rapport Jeux/Prix très favorable par rapport à ses concurrentes NextGen.

Reste que l’Alpha se comporte admirablement bien comme PC, acceptant une multitudes de manettes, classiques ou sans fils, mais aussi des claviers , souris…le tout en même temps !

Il est donc tout a fait possible de mixer une manette sans fil Xbox 360 pour jouer à Call Of Duty et de repartir avec du clavier / souris filaires pour enchaîner sur du LoL…

Alpha017

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.