Test – Cookeo Connect

par Lucile « Macky » Herman

Test – Cookeo Connect

Test – Cookeo Connect

Lucile « Macky » Herman
17 avril 2017

Aujourd’hui, parlons cuisine !

 

Je vous arrête tout de suite, il ne s’agit pas d’un craquage de slip total de la part de la rédaction de Vonguru ! Les objets connectés se trouvent aussi dans nos cuisines, eh oui ! C’est pour cela qu’il ne faut pas faire preuve de discrimination à leur encontre. Il faut prendre le temps de les découvrir et de voir ce qu’ils peuvent apporter à notre quotidien. Aujourd’hui, nous allons parler cuisine donc, avec un compagnon de choix, mesdames et messieurs, le Cookeo Connect !

 

Gagnez du temps

 

Vous n’avez pas 36 000 solutions pour vous alimenter. Soit vous vous faites à manger, je veux dire pour de vrai, avec des plats plus ou moins élaborés dans l’espoir de manger équilibré ou tout du moins de façon plus ou moins saine pour votre santé, soit vous ouvrez le porte-monnaie direction le fast-food, soit vous trouvez par miracle un sachet de ramen qui traîne dans votre placard depuis une durée incertaine. Évidemment je caricature, mais vous avez saisi l’idée. Malheureusement, faire à manger ça nous prend du temps. Et cela fait parti des choses que nous faisons non pas sur le temps qu’on a, mais sur le temps qu’on prend.

Vous passez déjà en général 8 heures par jour les fesses vissées sur votre fauteuil de bureau, vous essayez peut-être de faire de l’exercice mais le gras est là. Il s’installe et vous en avez marre. Puis vous ne vous faites plus tout jeune non plus, soyons honnête. Bref, vous voulez faire à manger, mais vous êtes fatigués, et vous avez faim ! Pour cela j’ai peut-être une bride de solution pour vous, mais avant de commencer, voici quelques photos.

 

 

Le Cookeo Connect vous sera donc livré dans un carton tout simple, où y figurent quelques informations utiles et pratiques. À l’intérieur vous trouverez la notice d’utilisation et d’entretien, la garantie, le panier vapeur ainsi que la cuve, le câble d’alimentation ainsi qu’un Quick Start que vous retrouverez juste en dessous. Sur la boîte, on vous indique toutes les fonctionnalités de l’application et du Cookeo : les 100 recettes déjà programmées, comment télécharger l’application, tous les modes de cuissons etc. Bien. Maintenant que le Cookeo est sorti de sa boite, suivons le guide :

 

 

Vous êtes fin prêt

 

Si les informations tiennent sur 2 pages seulement, ce n’est pas pour rien. En effet, l’utilisation du Cookeo est tout simplement un jeu d’enfant. C’est un appareil de cuisine extrêmement intuitif qui ne vous demande pas d’avoir fait HEC. Important toutefois avant la première utilisation, jetez un œil à la section « première utilisation » et « nettoyage et entretien » que vous retrouverez sur la notice. Il est primordial de comprendre le fonctionnement de son appareil.

Reprenons. Vous avez lu la notice, appareillé votre smartphone ou tablette à votre Cookeo, vous avez enlevé les emballages se trouvant à l’intérieur de ce dernier et vous l’avez nettoyé. Il ne vous reste plus qu’à attaquer une recette ! Histoire de ne pas trop prendre de risque et de me familiariser avec la bestiole, j’ai commencé par une recette simple mais toujours succulente, j’ai nommé les petits pois carottes lardons !

 

 

Je ne vais pas vous parler des toutes les étapes de chaque recette, évidemment. N’hésitez pas à jeter un œil au catalogue de l’application Mon Cookeo que vous retrouverez sur le Google Store et iTunes. Pour faire simple, ici, il suffit de préparer ses aliments, de faire rissoler vos lardons (dés de jambon ici) et vos oignons en mode rissoler et de mélanger, comme vous le feriez dans une marmite classique. Une fois que tout est bien doré, ajoutez tous vos autres aliments, sélectionnez le mode « manuel » puis « cuisson sous pression » puis choisissez comme durée 3 minutes. Fermez ensuite le couvercle. Votre Cookeo passe ensuite en mode « préchauffage » puis « cuisson sous pression ». Il sonnera à la fin de la préparation et se mettra automatiquement en mode « maintien au chaud ».

Initialement, cette recette me prend une bonne demi heure de A à Z, la cuisson prenant évidemment le plus de temps. Ici, si l’on compte les 2 minutes de préchauffage, votre repas est prêt en 5 minutes seulement ! C’est un gain de temps considérable, d’une part, de l’autre, pas besoin de rester derrière les fourneaux et de touiller. Pour être honnête, c’est la révolution dans ma cuisine depuis que ce Cookeo Connect y trône.

Si la recette des petits pois carotte était déjà disponible dans la bibliothèque du Cookeo, ce n’était pas le cas de celle des nouilles chinoises au surimi. Pour se faire, il faut connecter votre application à votre Cookeo et lui envoyer la recette via Bluetooth. Les deux vont se synchroniser, tout simplement, vous n’avez plus qu’à suivre les instructions !

 

 

L’avantage du Cookeo Connect, c’est que vous pouvez le mettre à jour dès que de nouvelles recettes sont disponibles. Plus besoin de clé USB. Vous pouvez évidemment cuisiner vos propres recettes avec lui sans aucun souci. Il faudra évidemment faire quelques tests, mais la cuisson sous pression par exemple vous fera gagner un temps fou ! J’ai toujours aimé cuisiner, mais je n’ai pas toujours le temps de rester derrière les fourneaux. Je crois bien avoir trouver LE compagnon de cuisine idéal !

Cookeo n’embarque pas seulement des recettes, mais aussi tout un tas d’ingrédients. Prenons l’exemple des pommes de terre. Vous sélectionnez ce légume dans votre Cookeo, il vous demandera si elles sont entières ou en morceaux et combien vous voulez en mettre. À partir de là vous n’avez plus qu’à mettre dans la cuve 200 ml d’eau et à mettre vos pommes de terre dans le panier. La cuisson sous pression commence et une fois terminée, comme toujours, le Cookeo vous indique qu’il a terminé mais passe directement en maintien au chaud. Pour être honnête, nous n’avions jamais mangé aussi tôt que lors de mes premiers essais !

Jouant de malchance, le Cookeo Connect que j’ai reçu s’est cassé au bout d’une semaine environ. En effet, l’une des poignées de la cuve m’est restée entre les mains un soir alors que je le nettoyais. HEUREUSEMENT, la cuve était froide et vide. Après avoir tenté de la réparer pendant plus de 2h, il était clair qu’il s’agissait là d’un défaut de fabrication, la vis tournant dans le vide. Si cela vous arrive pas de panique, il vous suffit de contacter le SAV. Après avoir effectué quelques recherches sur internet, j’apprends que l’on peut acheter la poignée, le cache-poignée, mais en aucun cas la vis. Donc à moins de changer la cuve en entier… Néanmoins, j’ai pu continuer d’utiliser le Cookeo, en faisant bien attention de ne pas saisir la cuve par la seule poignée restante. J’ai attendu que cette dernière soit froide avant de l’enlever du Cookeo et de la nettoyer. Bref, une mésaventure bien regrettable quand on sait que cet appareil est vraiment le top du top (après le Thermomix, probablement) pour cuisiner efficacement et rapidement.

 

 

Lors de ce test, j’ai beaucoup parlé de ce compagnon autour de moi, et beaucoup m’ont dit trop aimer faire à manger pour acheter un tel appareil. J’aime cuisiner, mais comme je le disais plus haut, je n’ai parfois, souvent, plus le temps de passer 1h si ce n’est plus dans ma cuisine chaque soir. Le temps que je ne passe plus derrière les fourneaux m’est utile pour mes loisirs, mon travail, ou bien d’autres tâches. Dernier exemple pour la route, le filet mignon à la mangue. Après avoir fait dorer mon filet mignon sur toutes ses faces, et après avoir coupé tous mes légumes et fruits, il m’a suffit de mettre sous pression 9 minutes. Ce plat était tout simplement divin. Le Cookeo m’a également réconcilié avec les endives. Trouvant que ce légume rendait définitivement beaucoup trop d’eau, j’avais arrêté de le cuisiner. Ce n’est maintenant plus le cas !

 

 

J’espère que ce test vous aura fait quelque peu fait saliver ! En tout cas pour moi, tester le Cookeo c’est l’adopter. Depuis je m’en suis acheté un, il me sert au quotidien !

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *