Test du casque Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake

par Laurianne « Caduce » Angeon

Test du casque Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake

Test du casque Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake

Laurianne « Caduce » Angeon
5 avril 2017

Annoncé à l’occasion du CES 2017 de Los Angeles, le casque Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake – frère quasi jumeau du casque Cronos RGB 7.1 – a fait une sortie relativement remarquée en ce tout début d’année 2017. Produit dans la gamme gaming de la marque Thermaltake, intitulée Tt eSports, le casque Cronos Riing promettait – pour une somme de 89.99 $ – un rendu optimal en terme d’immersion sonore pour le joueur. Pari réussi ? VonGuru l’a testé pour vous…

 

– Casque –

 

Haut-parleurs néodyme : 50 mm

Fréquence de réponse : 20 Hz – 20 KHz

Impédance : 32 ohms

Sensibilité : 99 dB ( +/- 3 dB)

Longueur du câble : 2 mètres

Connectivité : USB

 

– Micro –

 

Type de micro : omnidirectionnel

Suppression du bruit : oui

Impédance : 2.2 ohms

Fréquence : 100 Hz – 10 kHz

Sensibilité : -42 dB +/- 3dB

Micro rétractable : oui

Emplacement : dans l’oreillette gauche du casque

Voyant lumineux : oui

Contrôle du micro : commande sur le câble USB

 

– Fonctionnalités –

 

Éclairage RGB : 16.8 millions de couleurs

Surround virtuel 7.1

 

 

Le Cronos Riing se présente sobrement, dans un étui aux couleurs du produit : noir & rouge vif, laissant entrevoir par transparence une moitié de la bête. À l’intérieur de la boîte, le casque bien sûr, ainsi que sa notice et sa carte de garantie de deux ans.

 

 

 

 

 

Test

Le Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake s’adresse, de par la gamme dans laquelle il a été produit, a un public de gamer, en promettant à ces derniers une immersion totale dans le jeu à l’aide du surround virtuel 7.1. Du côté visuel, Tt eSports mise également sur un éclairage RGB – 16.8 millions de couleurs pour séduire son public.

 

 

Ces deux caractéristiques principales ont donc été mises en avant, et bien évidemment, ce sont ces deux caractéristiques qui font du casque Cronos Riing un produit globalement réussi et efficace. Le son est propre et dispose d’une grande richesse au niveau des basses, extrêmement précises et profondes. Au niveau de l’écoute de musique, l’électro sera merveilleusement mis en avant, ainsi que les pistes épiques et orchestrales. Les pistes plus minimalistes et discrètes au niveau du volume sonore seront par contre ternies par un léger grésillement au niveau des oreillettes, dès que l’on branche les casque sur USB. Le Cronos Riing RGB 7.1 vous permettra néanmoins de profiter d’une excellente qualité sonore si vous désirez regarder un film, mais aussi bien sûr lors de vos sessions de jeu : les basses ressortent nettement sans pour autant exploser et ternir les autres fréquences et l’ensemble du rendu sonore vous permettra en effet cette immersion promise IG. Une réussite indéniable donc, lorsqu’il s’agit de s’attarder sur les deux caractéristiques principales mises en avant par Thermaltake.

 

 

En dehors de ces deux caractéristiques, le Cronos Riing dispose également de quelques bons points supplémentaires.

Tout d’abord, et dès l’instant où vous aurez le casque en main, vous pourrez constater que celui-ci renvoie une impression de solidité : les écouteurs sont réunis par un double arceau, dont celui du dessous qui est renforcé par un revêtement en tissu maillé, et l’ensemble, quoiqu’assez lourd, semble pouvoir résister amplement à un usage prolongé et répétitif sur le long terme, sans craindre qu’il ne se démonte au fil de longues sessions de gaming. En revanche, côté confort, même si le Cronos Riing propose quelque chose de tout à fait honnête, on remarquera que le casque, à défaut d’être douloureux sur le long terme, se fait quand même sentir, en grande partie à cause de son poids que l’on aurait souhaité plus léger. Les oreillettes fermées proposent quant à elles une insonorisation remarquable, renforçant l’immersion vidéo-ludique de manière optimale.

 

 

Le câble, long de deux mètres, vous permettra également de pouvoir disposer d’assez de marge de manœuvre pour évoluer ou vous déplacer dans la pièce sans devoir reposer le casque : un atout non négligeable pour tous les minis déplacement pendant vos sessions de gaming. En revanche, cette longueur de câble, couplée à l’aspect fort imposant du casque ne donne guère envie d’utiliser le produit dans un autre contexte que celui du jeu. Même en disposant d’un adaptateur, vous ne souhaiterez pas spécialement vous balader avec le Cronos Riing dans la rue ou dans les transports. Tt eSports reste néanmoins cohérent, le Cronos Riing ayant été conçu principalement dans l’optique du gaming. Pour plus de confort, vous trouverez également une télécommande sur le câble du casque, vous permettant d’ajuster le volume par un appui prolongé sur la touche + ou -, d’activer ou de désactiver le 7.1, de parcourir à loisir les différents profils d’EQ, ou bien encore de désactiver le microphone, via une petite molette située sur le côté gauche de la commande.

Le logiciel dédié vous permettra également de personnaliser plus en profondeur les spécificités sonores, de créer différents profils, ou encore de profiter de différentes animations au niveau de l’éclairage RGB : static, pulse, spectrum running, music rythm, single blink, double blink, rapid blink, et rapid pulse.

 

 

Pour ce qui est des performances vocales, le micro (rétractable au niveau de l’oreillette gauche),  vous permettra de profiter de conversations IG avec vos mates, pour un rendu correct sans être exceptionnel. Si par contre vous souhaitez plus de confort du côté chat vocal, vous trouverez sûrement auprès du modèle RGB 7.1 (l’autre déclinaison du casque) de meilleures performances, notamment grâce à un micro multidirectionnel – vers le haut et vers le bas -. Le modèle Cronos Riing ne permettant qu’une directivité omnidirectionnelle, via un micro un peu trop court  à mon goût.

 

 

 

En conclusion, le Cronos Riing RGB 7.1 de Thermaltake vous garantira, pour le prix de 89.99 $ un excellent rendu sonore, qu’il s’agisse de musiques, de films, ou de jeux vidéo, dernier domaine dans lequel il excelle particulièrement. L’éclairage RGB ravira les plus accros au rendu visuel du produit, et vous pourrez, grâce au micro rétractable, passer d’agréables moments en compagnie de vos mates. Si le confort demeure quant à lui largement perfectible, et malgré quelques désagréments au niveau des écouteurs, Thermaltake remporte donc le pari de proposer aux joueurs un micro-casque gaming de qualité, sobre dans son design, prêt à l’emploi sans forcément installer le logiciel dédié et efficace au niveau de l’expérience sonore et de l’immersion qu’il conférera à vos loisirs vidéo-ludiques.

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *