Ciné Séries

Les séries d’animation pour adultes #3 : Rick and Morty

Les séries d’animation pour adultes #3 : Rick and Morty

Rick and Morty, la série d’animation garantie 100% Mind Blow

 

Comme vous le savez, Vonguru a décidé de lancer une nouvelle série d’articles, avec pour thème les séries d’animation pour adultes. Nous vous parlerons aujourd’hui en guise de troisième article de la série Rick and Morty qui se dote de la note de 9,3/10 sur le site IMDB. Cette série s’est dévoilée aux yeux du grand public pour la première fois le 2 décembre 2013 sur la chaîne américaine Cartoon Network. En France, elle a fait son arrivée sur la chaîne France 4 le 9 octobre 2015. Avant de commencer notre analyse, retrouvez nos deux précédents articles sur ces séries d’animation pour adultes avec les séries Archer et Bob’s Burger.

Pour le moment, la série compte 3 saisons, soit 31 épisodes d’une vingtaine de minutes. Il est vrai que Rick and Morty a rencontré le succès dès le départ, et que la série ne semble pas prêt de s’essouffler. Il vous faudra tout de même être patient pour découvrir la suite des aventures de cette famille totalement barrée et hors du commun, vraisemblablement plus d’un an. Dans les semaines à venir, nous vous parlerons d’autres séries comme The Simpsons, ou encore South Park. Mais pour l’heure, partons ensemble à la découverte de la série Rick and Morty, l’une des séries préférées de plusieurs rédacteurs !

 

 

Rick and Morty : synopsis et forces de la série

 

Le premier personnage principal, Rick, est un scientifique d’un certain âge totalement fou. Alors qu’il vagabondait dans l’espace et le temps, il décide de renouer avec sa fille, désormais mariée et mère de famille, et ladite famille. Il passe le plus clair de son temps avec son petit-fils Morty, avec qui il va partir à l’aventure dans des planètes lointaines et des univers parallèles au leur. Morty est quant à lui un jeune collégien qui va devoir faire face à la folie de son grand-père et donc à des situations dangereuses et inimaginables. Certains épisodes sont d’ailleurs très dérangeants par moments. C’est une série extrêmement drôle mais petit à petit on sent bien que Morty ne sortira pas indemne de ces aventures avec son grand-père. Je ne donnerai pas d’exemple pour illustrer ces propos car si vous n’avez pas encore commencé, je ne souhaite pas vous gâcher le moindre épisode par un spoil.

Rick et Morty s’affirme (selon moi) comme l’une des meilleures séries de tous les temps. Bien qu’elle ne dispose à l’heure actuelle que de 3 saisons, c’est une vraie claque à chaque épisode. Vous vous demanderez souvent à quoi tournent les créateurs pour nous sortir de telles histoires tant votre cerveau essaie de trouver une logique à tout ça. Comme toute très bonne série, les fans ont peur que cette dernière ne s’essouffle. Une peur justifiée avec Rick and Morty car les scénaristes et producteurs ont opté pour une telle variété dans les épisodes que leur imagination débordante va finir par trouver des limites, et parce que ces épisodes s’appuient parfois sur des critiques très générales de notre société. Critiques que l’on peut très difficilement réutiliser, au contraire par exemple de South Park qui a assez vite pris le pli de s’attaquer à des sujets d’actualités et à des caricatures de personnages médiatiques connus, par définition renouvelables. En espérant que ce qui fait la force de Rick and Morty, soit son originalité loufoque, ses critiques générales, ses thématiques et ses personnages forts, ne deviennent pas au fur et à mesure ses faiblesses.

 

 

Personnages et psychologie

 

Commençons par le grand-père, Rick Sanchez. C’est un génie fou qui a la bouteille facile. Après avoir passé des années loin de sa fille, il revient et renoue avec elle, son mari et ses deux enfants. Il entraîne son petit-fils avec lui dans ses aventures farfelues. Rick est « sans filtre », c’est-à-dire qu’il dit et fait tout ce qui lui passe par la tête sans réellement penser aux conséquences de ses actes, ce qui, conjugué avec un invincible égoïsme, donne facilement cours à des catastrophes.

Arrive ensuite Morty Smith, le petit-fils de Rick et fils de Beth et Jerry Smith. C’est un jeune collégien de 14 ans avec la tête bien faite, et les désirs d’un adolescent de son âge. Avant que son grand-père ne fasse irruption dans sa vie, tout allait bien pour lui. Malheureusement, il peine maintenant à distinguer le bien du mal comme vous le verrez au fil des épisodes. Il s’en trouvera fortement perturbé mais continue de suivre Rick, au péril de sa santé mentale, parce que sans parvenir à l’admettre clairement, il aime son grand-père et a pris goût aux aventures qui pourtant le mettent régulièrement en danger.

Beth Smith est la fille de Rick, mais aussi la femme de Jerry et la mère de Morty et Summer. Elle reste sceptique sur le retour de son père mais lui laisse tout de même le bénéfice du doute, tant elle est contente de l’avoir retrouvé. Elle s’inquiète néanmoins beaucoup de la relation qu’il entretient avec son fils et des conséquences que cela pourrait avoir. C’est également une chirurgienne cardiaque pour chevaux (oui oui). Frustrée dans sa vie de couple par la médiocrité de son mari, elle partage le vice de son père pour l’alcool.

Jerry Smith est le mari de Beth et le père de leurs deux enfants. C’est un homme limité intellectuellement, sans aucune confiance en lui et au chômage. On le verra d’ailleurs dans un épisode très très drôle, mais je n’en dis pas plus. Il désapprouve le fait que Morty et Rick passent du temps ensemble et le répète pratiquement tout le temps. Il ira d’ailleurs très souvent au conflit avec sa femme à ce propos, n’affirmant que davantage son absence totale d’autorité.

Pour terminer, parlons de Summer Smith, fille de Beth et Jerry, et sœur aînée de Morty. À part dans quelques rares épisodes, ce personnage est assez vide, probablement en raison de son trait de caractère principal : la superficialité. Elle est accaparée par l’image que les autres ont d’elle, ce qui en fait dans l’ensemble un personnage assez fade, même si le rappel régulier qu’elle n’était pas désirée lui donne parfois un peu de consistance, de même que sa participation à quelques aventures de Rick et Morty.

 

 

Conclusion

 

Rick and Morty est réellement une série d’animation pour adultes à ne manquer sous aucun prétexte. Encore une fois, préférez la VO à la VF (comme tout, en fait…) et ne montrez jamais ça à des enfants ! Vous constaterez que cette série est bien plus adulte qu’elle ne le laisse paraître, dans son rapport à la violence, à la sexualité, la mise en scène d’une famille gravement dysfonctionnelle… Elle n’en est que plus drôle, mais aussi plus perturbante par moments : avec Rick and Morty, vous allez passer par toutes les émotions, même les plus inattendues comme le désespoir et la tristesse. On soulignera également une bande-son vraiment géniale qui accentue les scènes et les sentiments du spectateur. Rappelons enfin que Rick and Morty connaît une déclinaison sous forme de bande dessinée, qui seront bientôt publiés en France par Hi Comics! et dont on nous promet qu’ils iront encore plus loin que le dessin animé !

On se retrouve très prochainement avec la suite de notre chronique sur les séries d’animation pour adultes !

 

Ciné Séries
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir comentaires (1)

1 Commentaire

  1. Xavier

    2017-11-22 at 7 h 58 min

    Nom de Zeus …

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Ciné Séries