Brèves

Starcraft II devient jouable gratuitement le 14 novembre

Starcraft II devient jouable gratuitement le 14 novembre

Blizzard annonce la gratuité de Starcraft II à compter du 14 novembre

 

La guerre interstellaire entre Terrans, Zergs et Protoss s’apprête à s’étendre davantage encore à travers la galaxie, car Blizzard Entertainment annonce aujourd’hui qu’il sera bientôt possible de jouer gratuitement à son incontournable jeu de stratégie en temps réel. À compter du 14 novembre, les joueurs du monde entier pourront accéder gratuitement à l’intégralité de StarCraft II, qui comprend l’ensemble des unités et mises à jour d’équilibrage ajoutées tout au long de la série, y compris dans le dernier opus, Legacy of the Void. À compter de cette date, les joueurs pourront également profiter d’un accès étendu au célèbre mode coop de StarCraft II et pourront incarner tous les commandants gratuitement.

Les joueurs qui souhaiteraient découvrir les chapitres suivants de l’histoire de StarCraft II peuvent également s’offrir les autres campagnes solo, Heart of the SwarmLegacy of the Void et Nova : Opérations secrètes individuellement (14,99 € chacune), ou sous forme de pack grâce à l’intégrale des campagnes (39,99 €), depuis la boutique Blizzard en ligne. Pour une durée limitée, les joueurs possédant déjà Wings of Liberty (avant le 31 octobre 2017) mais n’ayant pas encore acheté Heart of the Swarm peuvent obtenir gratuitement la campagne de ce volet en se connectant à l’application Blizzard Battle.net et en récupérant Heart of the Swarm entre le 8 novembre et le 8 décembre 2017.

Pour remercier la communauté passionnée de StarCraft II, on apprend aussi que les joueurs qui ont acquis l’une des versions de StarCraft II avant le 31 octobre 2017 vont recevoir un modèle spécial Fantôme eidolon ainsi que trois portraits pour afficher leur statut de fondateur lorsque StarCraft II deviendra gratuit le 14 novembre.

 

Brèves
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Brèves