Ciné Séries

Les séries d’animation pour adultes #1 : Archer

Les séries d’animation pour adultes #1 : Archer

Archer, LA série d’animation pour adultes par excellence

 

Aujourd’hui, Vonguru a décidé de lancer une nouvelle série d’articles, avec pour thème les séries d’animation pour adultes. Pour inaugurer cette dernière, nous commencerons par vous parler de la génialissime série Archer, qui se dote de la note de 8,7/10 sur le site IMDb. Cette série s’est dévoilée aux yeux du grand public pour la première fois le 17 décembre 2009 sur la chaîne américaine FX. En France, c’est sur France 4, que la série a été diffusée pour la première fois le 5 avril 2014, donc bien plus tard, puis le 19 juin 2014 au Québec sur la chaîne Télétoon. La série existe donc depuis un petit moment. C’est après quelques heures à me creuser la tête sur le prochain article à vous proposer que l’idée m’est venue tout naturellement un samedi matin, en prenant mon petit déjeuner devant Archer. Mais pourquoi ne vous ai-je pas encore parlé de cette série mythique ? Je me pose encore cette question et ne trouve pas de réponse.

Le créateur d’Archer, Adam Reed, a eu l’idée de la série lorsqu’un jour dans un bar, il pensait à la meilleure façon d’aborder une jolie femme. Il pensa alors à la phrase d’approche parfaite que pourrait utiliser un espion. Une anecdote pas si anodine que cela quand on connaît un peu le personnage d’Archer et sa psychologie, mais nous y reviendrons. C’est grâce à Netflix US que j’ai découvert Archer, avant que la série ne se décide enfin à débarquer intégralement sur Netflix FR. Archer se dote à l’heure actuelle de 8 saisons, donc un total de 93 épisodes pour un format d’une vingtaine de minutes chacun. La série est d’ailleurs toujours en production, preuve du succès qu’elle rencontre. Partons ensemble à la découverte d’Archer, de son personnage éponyme et de ses personnages principaux et secondaires, tous haut en couleur.

 

 

Archer : synopsis et forces de la série

 

Toute l’intrigue se passe au sein de l’agence d’espionnage « ISIS ». Oui ISIS, vous avez bien lu, l’acronyme anglo-saxon de Daech. Les créateurs ont même pensé pendant un certain temps à changer le nom de l’agence, pour finalement se décider à le conserver tel quel. Une forme de résistance, si l’on veut. ISIS donc, International Secret Intelligence Service, qui se situe à New York. On suit la vie d’agents secrets qui s’illustrent tous au travers de manipulations, fétiches sexuels, concurrences, humiliations, rapports complexes aux autres et conflits en tous genres. La force de la série Archer puise dans un nombre incalculable de facteurs. Tout d’abord, l’histoire, bien que basique en soi, est menée par des personnages brillants, originaux et ô combien riches ! L’humour est présent à chaque instant, à chaque épisode. La série a su s’approprier une identité totalement unique. On sent bien qu’elle se cherche tout au long de la première saison, et ce n’est qu’à partir de la seconde qu’on retrouve les codes spécifiques qui la définiront en propre.

 

 

Autre point extrêmement fort, le doublage en VO. Par pitié si vous commencez Archer, ne regardez pas la série en français ! La qualité de la version originale est tellement élevée, les doublages originaux sont tellement investis qu’il serait criminel de s’aventurer à regarder Archer en VF. Qui plus est, les blagues et intonations sont très recherchées en anglais. La version française ne fait clairement pas le poids de ce côté-là. Le doubleur d’Archer par exemple est de loin le plus charismatique, il s’agit de H. Jon Benjamin, que nous retrouverons dans notre prochain article sur la série Bob’s Burgers. Doubleur mais aussi acteur, qui s’illustre aussi dans la série Master of None réalisée par Aziz Ansari, mais encore une fois nous y reviendrons dans un autre article dans les semaines à venir.

Il s’agit d’une série d’animation dans laquelle des efforts impressionnants sont faits sur la qualité des dessins. Archer a une identité propre que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. C’est un univers à part entière, totalement unique. Mais ce qui porte réellement la série, ce sont ses personnages.

 

 

Personnages et psychologie

 

La série Archer ne serait pas ce qu’elle est sans ses personnages totalement fous et originaux. Voici donc la présentation des huit personnages principaux et des traits de caractères et fétiches qui les caractérisent.

Commençons avec Sterling Malory Archer, appelé plus communément Archer, tout simplement, ou bien par son nom de code, Duchesse. Il est réputé être l’agent secret le plus dangereux du monde… et le plus imprévisible. Nous pourrions croire que ses aptitudes dans l’espionnage font qu’il aime ce métier, mais ce n’est pas pour ses capacités à manier les armes ou à mettre KO ses adversaires qu’il l’apprécie par-dessus tout, non. C’est le style de vie que cela lui apporte. Alcool, drogue, voitures, femmes, sexe. Archer est un personnage égoïste et égocentrique. Rien ne l’intéresse si ce n’est pas pour son propre intérêt. Vous pouvez d’ailleurs tout apprendre du style de vie d’Archer avec le livre How to Archer : The Ultimate Guide to Espionage and Style and Women and Also Cocktails Ever Written que vous retrouverez au prix de 16,45€ sur Amazon.

Parlons maintenant de Malory Archer, qui n’est autre que la mère de Sterling Archer. C’est le boss de l’agence ISIS. Ancienne agent secret très talentueuse, elle est coriace, intelligente, sarcastique et ô combien autoritaire ! Elle a eu de nombreuses aventures étant plus jeune, notamment avec Nikolai Jakov qui n’est autre que le chef du KGB. Elle entretient avec son fils une relation extrêmement complexe et particulière. Vous en jugerez par vous-même au fur et à mesure des épisodes et des saisons et vous finirez très probablement par qualifier ladite relation de totalement fucked up.

Lana Kane maintenant. Il s’agit d’un des meilleurs membres d’ISIS. Elle est forte, belle, et a du caractère. Elle est toujours en compétition avec Archer, qui se trouve d’ailleurs être son ex-petit ami. Tous deux ont des rapports mêlant sarcasme, mépris et attirance réciproque, alors qu’elle a une relation avec le comptable de l’agence, Cyril Figgis, au moins au début de la série.

Donc, Cyril Figgis, on vient de le dire, est le comptable d’ISIS. Il a une nature maladroite, inquiète, stressée et est loin d’être sûr de lui, même s’il reste convaincu d’être le plus intelligent et le seul personnage sensé de la bande. Comme beaucoup des personnages de la série Archer, Cyril a également un problème d’addiction sexuelle, mais nous y reviendrons avec les deux personnages suivants.

Cheryl ou bien Carol par moments (mais comme il s’agit d’un running gag, nous n’en dirons pas plus), est l’un des personnages les plus drôles ! Il s’agit de la secrétaire d’ISIS, masochiste et nymphomane – les allusions sexuelles se comptent par milliers. Elle implore qu’on l’asphyxie lors de ses relations intimes et adore sniffer de la colle, parce que c’est drôle, vous comprenez.

Pam Poovey n’est autre que la responsable RH d’ISIS. Alcoolique, droguée et aimant des pratiques sexuelles étranges, Pam est également drôle et attachante. Elle sait se faire respecter et personne ne semble capable de l’impressionner, même Archer. Qu’elle se retrouve donc avec les agents ou avec Cheryl, son tempérament explosif et loufoque la rend très appréciable.

Nous pouvons également vous parler de Ray Gilette, analyste d’ISIS. Homosexuel, il a été marié avec une lesbienne puis avec un prêtre. Sa vie privée est un bazar sans nom, comme vous aurez commencé à le comprendre.

Pour finir notre petit tour des personnages et de leur présentation, le Dr. Krieger, qui n’est autre que le chef du département de recherche de l’agence ISIS (et son seul représentant, s’il est utile de le préciser). Ses projets de savant fou sont totalement farfelus, mais nous ne vous dirons rien afin de ne pas vous spoiler les saisons les plus récentes.

 

 

Conclusion

 

Si vous n’avez encore jamais regardé la série Archer, foncez ! C’est tout simplement génial, drôle et original. Le 21 juin 2016, la série avait été renouvelée pour deux saisons fantaisistes sur FXX, saisissant le prétexte du coma dans lequel Archer a été plongé à la fin de la saison 7 pour faire intervenir les personnages dans des ambiances plus inattendues : tandis que la huitième se déroulait ainsi dans un pastiche de film noir dans l’Amérique des années 1940-1950, on attend toujours de voir ce que les auteurs vont nous concocter pour la neuvième saison, dont on sait seulement qu’elle s’intitulera « Danger Island ». Pour le moment, aucune date de diffusion n’a été annoncée. Patience, donc.

 

Bonus : au dernier Comic-Con de San Diego, une courte vidéo avait fait la promotion de Kingsman 2 : The Golden Circle en mêlant Archer à l’univers des agents secrets britanniques. Enjoy !

 

Ciné Séries
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Ciné Séries