Culture Geek

Team VG : Halloween ou le programme parfait

Team VG : Halloween ou le programme parfait

Quelle serait votre Halloween parfait ?

 

Chez Vonguru, nous sommes des passionnés, aux goûts différents. Cependant, si nous avons bien une chose en commun, c’est notre amour pour l’univers Geek au sens très large du terme. Jeux vidéo, films, séries, romans, comics, mangas, la technologie et on en passe. C’est avec cette passion commune que nous avons décidé il y a quelques temps maintenant de vous proposer une série d’articles un peu particuliers, afin de partager avec vous nos avis sur certaines thématiques en les croisant.

Aujourd’hui, nous vous proposons un Team VG un peu « hors série », puisque nous parlerons d’Halloween, et de la façon dont nous aimerions passer cette fête un peu spéciale.

Et pour ceux qui se poseraient la question, découvrez sans plus tarder nos derniers Team VG, avec notre avis sur la saga Mass Effect, mais aussi nos configs PC, les meilleurs méchants à nos yeux et nos consoles préférées. Redécouvrez aussi notre vision des vacances connectées, nos héroïnes geek préféréesnos smartphones coup de cœur et les jeux qui nous ont fait craquer pendant les soldes Steam, ainsi que notre X-Men favori, nos théories sur la saison 7 de Game of Thronesnotre top et flop 2016 en ce qui concerne le cinéma et les séries ! Plus récemment, nous vous parlions des adaptations de zombiesdes gadgets dont on ne peut plus se passer ou encore du média qui domine à la maison.

 

Macky


Manque de bol, le 31 tombe un mardi cette année. Ma journée sera donc comme les autres, à savoir travailler, et idem pour ma soirée : me nourrir puis dormir. En revanche, s’il me fallait imaginer mon programme parfait pour Halloween, j’ai deux ou trois idées. J’aurais commencé par dévaliser un magasin comme Gifi en décorations à thème afin de décorer mon portail ainsi que ma maison. J’aurais ensuite acheté tout un tas de bonbons et autres friandises pour les enfants de mon quartier et je me serais dégotée un petit costume afin de les accueillir lorsqu’ils auraient sonné.

Pour la soirée, j’aurais préparé un repas à thème, comme par exemple des burgers à base de steak de potiron, pois chiche et haricots rouge pour la couleur orange, et des pains noir, afin de rester dans la thématique. Pourquoi pas même des frites à la patate douce, soyons fou ! J’aurais mangé ce délicieux plat (parce que je vous assure que c’est très bon !) devant un film d’horreur, mais pas trop violent non plus. Un que j’ai déjà vu, histoire de ne pas être totalement en flippe comme par exemple L’Armée des Morts. Le tout dans le noir, avec une guirlande d’Halloween allumée et un feu de cheminée en guise de lumière.

Ou alors, j’aurais joué à Don’t Starve Together avec la rédaction !

 

Orla


Je n’ai jamais vraiment adhéré à Halloween, du pur marketing à la sauce américaine qui finit par vous faire aimer les citrouilles. Bon ça, c’était avant qu’une âme charitable (une ex en fait…) m’initie. Depuis, même si mon avis sur cette fête n’a pas forcément changé, j’apprécie le fait de passer un bon moment, une soirée entre ami.e.s par exemple avec des déguisements sanguinolents: crocs bien aiguisés pour certains, cicatrices purulentes pour d’autres. En fait, je crois bien que j’ai cédé à l’appel des morts et au mercantilisme ambiant.

Dans un monde idéal, je deviendrai Jack-ô-Lantern. Là, j’irai réveiller les morts et nous inonderions le monde de citrouilles grimaçantes et de bonbons à la réglisse (une autre vision de l’horreur en somme). Plus sérieusement, je prendrai plaisir à participer à une réunion géante de monstres en tout genre: zombies, loups-garous, momies ou vampires. Épargnez-moi juste le Joker et Harley Quinn… Dans ce pays de Cocagne, on boirait du sang (en fait du vin) et on mangerait de la viande très rouge (à la provenance douteuse et ressemblant à ce que l’anatomie humaine a de plus ragoutant…). Finalement, Halloween est une fête où la mort, pendant un instant, doit devenir un sujet d’amusement et d’une peur voulue. 

En Corse, nous accordons aussi une grande importance, non pas à Halloween, mais à la mort elle-même: tombes et chapelles familiales sont entretenues et une petite lampe est déposé, voisins et familles s’offrent les « bastelle » et sur les rebords des fenêtres sont déposés du pain et de l’eau. Si mes ancêtres renieraient certainement l’aspect économique de cette fête des morts, ils sauraient que notre célébration du jour des morts est aussi une façon de les commémorer.

 

Reanoo


Je ne fais généralement pas grand chose pour Halloween : je n’ai jamais sonné aux portes pour demander des bonbons, on a rarement sonné à ma porte (je fais sans doute vraiment trop peur) et les rares soirées déguisées auxquelles j’ai pu participer ont mis en avant mon talent relativement limité en termes de conception de costumes et/ou de maquillage. C’est donc tout naturellement que je ne prévois a priori rien de spécifique pour ce nouvel Halloween.

Pourtant, s’il y avait bien une chose que je rêverai de faire pour Halloween, ce serait d’aller au parc d’attraction The Wizarding World of Harry Potter d’Orlando, aux États-Unis. Hormis le fait que je sois une grande fan de l’univers d’Harry Potter, d’un point de vue littéraire ou d’un point de vue humain, je ne peux m’empêcher d’associer Halloween à la notion de magie, et le parc Harry Potter est sans doute le seul lieu où la magie pourra jamais prendre vie. Mais mon envie d’y aller pour Halloween est d’autant plus forte que le parc organise, à l’image de Disneyland Paris, un évènement thématique autour d’Halloween. Mangemorts et autres éléments sombres (pour ne pas dire horrifiques) de la franchise y sont donc mis en avant, ce qui n’est pas pour déplaire.

Mais comme ce n’est pas demain la veille que j’irai à Orlando (vous savez quoi m’offrir, sinon), en attendant, ce sera cookies à la citrouille faits maison.

 

Image choquante d’une citrouille mangeant un cookie à la citrouille

Artie


Fête que je chéris et que je déteste, Halloween approche à grands pas. Quel serait mon Halloween parfait ?

Eh bien ce sera peut-être celui-ci ! Par chance, mes amis adorent les soirées à thème, c’était donc une évidence pour nous de fêter Halloween. Décorations, dégustations, jeux de société et déguisements sont d’ores et déjà prévus. Par contre, comme Macky l’a souligné, la date tombe un mardi… Notre petite fête est donc prévue pour le week-end suivant.

Ce qui me plaît le plus dans tout ça c’est évidemment le repas (la nourriture passe avant tout le reste). J’avais beaucoup apprécier les plats en forme de monstres, de cervelles de fantômes, de citrouilles et autres chauve-souris. C’est vraiment un élément clé de mon Halloween de rêve ! Bon et j’ai aussi envie de me déguiser avec mon chat, mais j’attends d’avoir son accord. Pottsfield en citrouille, ce serait pas mal non ? (Vos références les enfants, vos références…)

Du coup pourquoi détester Halloween ? Eh bien je suis tout simplement incapable de voir ou même de penser à tout ce qui se rapproche de l’horreur. Impensable donc de regarder un film (encore moins dans le noir) et la personne qui tentera de me faire peur finira probablement à l’hôpital avec tous ses os brisés. Après rien de quoi gâcher la soirée, le sang reste dans le thème !

Culture Geek
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Culture Geek