Gaming

[TEST] Clavier Gamdias Hermes P1 RGB

[TEST] Clavier Gamdias Hermes P1 RGB

Le Gamdias Hermes P1 met le RBG à l’honneur

 

Si vous n’en aviez encore jamais entendu parler, Gamdias est une marque fondée en 2012 qui possède un siège aux USA, un en Chine et un à Taiwan. Elle propose des périphériques et accessoires gaming, comme des claviers, souris ou chaises gaming, et étendra bientôt sa gamme aux composants PC. Son identité s’axe sur les dieux grecs (dias signifie dieux en latin), c’et pourquoi le clavier que nous testons aujourd’hui s’appelle Gamdias Hermes : il reprend certaines caractéristiques du dieu Hermès, et il en va ainsi pour tous les autres produits de leur gamme.

 

Déballage

Avec le nom Gamdias Hermes P1 RGB, on s’attend clairement à beaucoup de couleurs et de kikoololisme avec ce clavier (ce qui n’est pas pour me déplaire). La boîte est plutôt chargée en indications, on voit tout de suite à quel type de clavier on a affaire, bien que certaines indications auraient plutôt pu se retrouver au dos pour éviter de surcharger le packaging, mais ce n’est après tout qu’une histoire de goûts. La boîte nous promet entre autres un clavier solide en aluminium ainsi qu’un repose-poignets qui semble assez grand.

Bien calé entre deux mousses et protégé par une housse supplémentaire, le clavier laisse en effet apparaître un support en aluminium brossé. En plus du clavier, un mode d’emploi en plusieurs langues est fourni en prime, ce qui n’est jamais de trop. Le repose-poignets se trouve également dans la boîte, il ne reste plus qu’à le clipper au reste !

 

Caractéristiques

  • Type de clavier : mécanique
  • Type de connexion : filaire en USB 2.0
  • Dimensions (sans repose-poignets) : 448 * 156.6 * 36.9 mm
  • Poids (sans repose-poignets) : 1.30 kg
  • Rétroéclairage RGB
  • 2 touches programmables
  • 6 touches multimédia
  • Repose-poignets en plastique
  • Compatible avec le logiciel Hera
  • Fonction Anti Ghosting

Test

 

Une fois le déballage effectué, le branchement fait et le repose-poignets clippé, c’est parti ! Quand les touches s’éclairent, je constate sans étonnement mais avec un peu d’appréhension que c’est un clavier AZERTY et non QWERTY. Or, venant de Suisse, j’utilise habituellement un clavier QWERTZ et ne suis par conséquent pas à l’aise avez l’AZERTY, mais je ferai avec.

Entièrement plug and play, le Gamdias Hermes P1 a réagi instantanément à la première pression de touche destinée à le tester. Mais, surprise, le clavier a reconnu la langue programmée sur mon Windows et s’est adapté. Ce qui veut dire concrètement que quand j’appuie sur la touche physique « A », c’est « Q » qui s’affiche sur mon écran, de quoi sacrément me perturber pour les heures à suivre. N’ayant pas pour habitude de brancher des claviers AZERTY à mon ordinateur, c’est peut-être une adaptation qui est faite à chaque fois mais que je ne connaissais simplement pas.

Bien entendu, le Gamdias Hermes P1 est un produit conçu pour le gaming et non pour de la rédaction, mais par simple curiosité, je teste quand même pour voir le résultat. Quelques tweets envoyés et quelques cheveux en moins plus tard, je constate qu’en effet, ce n’est pas son point fort. Les touches sont trop hautes et certains caractères spéciaux comme le @ ou le # peinent à s’afficher (10s de latence environ), voire ne s’affichent pas du tout. En effet, restons sur la partie gaming qui est sa spécialité.

Il s’agit là d’un clavier purement mécanique avec des touches full-height. Certes, il fait du bruit, mais c’est ça que l’on aime dans les claviers mécaniques ! Au niveau du confort in-game, il n’y a rien à dire. Le repose-poignets, quant à lui, s’est décroché deux fois lors de la mise en service mais n’a plus bougé ensuite. Il est très agréable, la matière est bien pensée pour ne pas être complètement crade après seulement 2h de jeu intensives, ce qui est très positif. L’utilisation du Gamdias Hermes P1 en général est très agréable une fois que l’habitude est prise. Que ce soit sur un Moba, un Fps ou un Rpg, aucun défaut n’est à signaler : le clavier ne bouge pas d’un poil, est tout à fait ergonomique et les touches sont bien réactives.

 

Personnalisation

Pour le jeu, deux touches programmables sont à disposition, ainsi que 6 touche multimédia pour les moments hors jeu. Le mode gaming activable est également très appréciable pour éviter les retours windows intempestifs. De plus, 4 touches sont spécialement programmées sur le clavier pour les variations d’effets lumineux RGB.

À ce sujet, le logiciel Hera a été spécialement conçu pour la gestion desdits effets lumineux. Parfaitement user friendly, le logiciel permet de gérer tous ses équipements Gamdias à la fois. Le clavier possède plusieurs modes lumineux. Le premier est un « arc-en-ciel » qui fait une vague lumineuse de toute les couleurs, idéal pour impressionner vos invités (mais personnellement, c’est celui qui est le plus souvent activé). Un autre mode permet de définir une couleur pour toutes les touches, standard et efficace. J’ai particulièrement apprécié le dernier pour le jeu, car il permet de personnaliser entièrement les couleurs du clavier.

Par exemple, illuminer les touches « W », « A », « S » « D » en bleu, les touches « I » et « M » en jaune, « 1 », « 2 », « 3 », « 4 », « 5 » en orange et le reste du clavier non illuminé. Très pratique pour jouer dans un endroit sombre, mais le plus beau dans cette histoire, c’est qu’il est possible de créer plusieurs profils. Par exemple, les illuminations de touches décrites ci-dessus correspondent pour moi au profil pour Borderlands 2, tandis que mon profil League of Legends sera configuré différemment, et vous pouvez switcher entre les profils en tout temps.
Hera vous permet également d’assigner les touches du Gamdias Hermes P1, gérer les macros, et même assigner des sons et des timers ! Nous avons donc affaire à un logiciel très complet et véritablement facile d’utilisation.

Après deux semaines complètes d’utilisation en jeu comme hors jeu, aucun défaut physique n’est à déplorer sur le Gamdias Hermes P1. L’aluminium confère réellement une solidité au clavier, à l’épreuve de tout le sel possible généré par des classées sur League of Legends un mercredi après-midi, c’est dire !

 

Conclusion

Vendu sur Amazon au prix de 94,77€, le Gamdias Hermes P1 possède de nombreuses qualités. Il n’est certes pas du tout optimisé pour une utilisation bureautique, mais ce n’est pas son but.
Au niveau gaming, il a tout pour plaire et les options de personnalisation plairont aux esthètes. Le repose-poignets est également un atout certain pour le confort des longues sessions de jeu. Le rapport qualité-prix est plus que correct, ce clavier est un très bon clavier gaming pour un prix (à peine) en dessous des 100 € !

Gamdias Hermes P1
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • La solidité et qualité globale
  • Le confort en jeu
  • Les possibilités de personnalisation
Contre
  • La difficulté d'utilisation pour autre chose que du gaming
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Gaming
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Gaming