Gadgets

Drone Syma X5s-1 : test et unboxing

Drone Syma X5s-1 : test et unboxing

Drone Syma X5s-1 : on achète ?

 

Un nouveau venu est venu s’ajouter à tous les gadgets geek qui trônent fièrement (et prennent de la place) à la maison. Son petit nom, c’est Syma X5s-1. Il comble de bonheur (ou pas) nos voisins curieux, questionne les gendarmes vivant au bout de notre terrain, amuse les chats du voisinage et terrorise le nôtre. Dans cet article, nous vous proposerons une partie unboxing, une partie test ainsi que des vidéos filmées par le drone, mais aussi des vidéos du drone en lui même.

 

Unboxing

Après une journée entière à comparer les drones sur Amazon, mon choix s’est arrêté sur celui-ci. Une fois reçu, ni une ni deux, déballage et essayage.

 

 

Test

Ce drone est fourni avec des hélices en plus, ne sait-on jamais. On y retrouve aussi les pieds, des protections pour les hélices, une caméra HD, une batterie, une télécommande, un chargeur pour la batterie ainsi qu’une carte micro SD de 2Go afin d’enregistrer vos exploits. C’est un drone vraiment sympa compte tenu du prix. Vous le retrouverez sur Amazon au prix de 39,99€ (le prix est amené à changer). Avant de vous parler du ressenti du drone, voici les caractéristiques techniques :

 

 

 

Caractéristiques du produit : 

Type : RC Simulateurs
Fonctions : appareil photo, avant/arrière, tourner à gauche/droite, 360 degrés d’orientation précise, vol latéral, avec la lumière, haut/bas
Âge : + 14 ans
Gyroscope intégré : oui
Vol de nuit : oui
Matériel : les composants électroniques, plastique
Télécommande : télécommande sans fil 2,4 GHz
Channel : 4 canaux
Mode : mode 2 (Left Hand Throttle)
Distance Control : > 50m
Puissance de l’émetteur : 4 piles 1.5V AA (non incluses)
Modèle Puissance : batterie intégrée rechargeable
Temps de charge : env. 60 minutes
Temps de vol : > 6 minutes
Poids du produit : 0,101 kg
Poids du colis : 1 kg
Taille du produit : 31,0 x 31,0 x 8 cm / 12.2 x 12.2 x 3.1 pouces
Taille du paquet : 41 x 31 x 10 cm

Contenu du produit :

1 x SYMA X5C quadcopter
1 x émetteur
4 x Lame
1 x Carte SD
1 x 3.7V 500mAh Li-poly
1 x Chargeur USB

 

 

Essayons de ne pas faire n’importe quoi et lisons la notice avant toute chose. Fournie en anglais dans la boîte, vous la trouverez sur internet en français sans problème. Après, si vous êtes bilingue… Une fois que vous avez bien assimilé la théorie, place à la pratique. Vous avez évidemment peur de le perdre, de le casser, de le bloquer dans un arbre, mais une fois que vous avez pris le coup de main, vous vous amusez tout simplement comme un fou. Sur notre lieu de vacances, les premiers vols se sont déroulés sans encombres, mais une fois de retour à la maison, le premier vol fut quelque peu stressant.

Après deux petites minutes de vol, le drone s’est retrouvé perché dans un des arbres du terrain à plusieurs mètres du sol. Embêtant, oui. Plus de peur que de mal, car ce drone est étonnement très résistant ! Il n’a pas un pet, pas une rayure, malgré ses innombrables gadins. Le plastique absorbe jusqu’à présent en tout cas tous les chocs. Le drone n’a donc rien, certes, mais vous par contre, à avoir joué au singe dans les arbres, évidemment sans échelle, avec une simple chaise de jardin pour sauver votre drone, vous vous retrouvez avec quelques égratignures.

Parler, c’est bien, mais un rendu vidéo se prête plus à ce test. Voici donc deux vidéos prisent du drone en pleine action (notez le beau temps que nous avions en région parisienne ce jour-là, j’y tiens) :

 

 

 

Sachez que l’utilisation de drone est réglementée en France. Voici un PDF qui répondra probablement à toutes vos questions. Ce document a été réalisé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie que vous pouvez retrouver juste ici.

Évitez de vous dire : « Osef je fais ce que je veux » parce qu’on ne sait jamais. La législation française ne rigole plus vraiment avec ce type d’objet. Le premier vol filmé a été celui de la gendarmerie au bout de notre terrain, une mauvaise, très mauvaise idée. Non pas que nous ayons fait exprès, mais nous voyions distinctement le toit du bâtiment. De ce fait la vidéo est inutilisable mais cela m’a donné une excuse pour ressortir le drone afin de vous fournir une meilleure vidéo, enfin surtout une vidéo qui n’est pas passible de poursuites judiciaires. La preuve en image :

 

 

Second test vidéo donc, avec cette fois-ci la gendarmerie en moins. On y voit un 360° du drone (oui oui il faut être attentif) en plein vol, alors qu’il arpente gentiment le terrain. Difficile de sortir faire du drone en ville, ou dans un parc par les temps qui court. Ce drone est très simple à utiliser. Les habitudes et les réflexes se prennent vite. Attention cependant lorsqu’il y a du vent. En effet, le drone est si léger qu’il devient vite compliqué de le piloter. L’autonomie étant faible, et ce qu’importe ou presque le modèle que vous achèterez, je vous conseille de faire l’acquisition de quelques batteries supplémentaires, ainsi que de chargeurs. Vous pourrez de ce fait passer plus de temps à faire voler votre drone en toute quiétude. Comptez 1h30 de recharge pour une petite dizaine de minute de vol.

Concernant la qualité vidéo, rien de bien transcendant mais cela fait largement l’affaire. La micro SD de 2Go fait amplement son travail. Pour faciliter la lecture sur votre ordinateur, un adaptateur SD si vous avez un lecteur de carte est utile. Ou alors un adaptateur USB si vous ne disposez pas de ce système. Vous pourrez alors lire le contenu de votre SD, vos photos et vos vidéos très rapidement.

 

Anecdote

Plus haut, je vous disais que ce drone était résistant. Je pèse mes mots car quelques semaines après son achat, nous l’avons sorti pour nous amuser un peu. C’est là qu’une rafale de vent l’a envoyé dans une direction qui nous était alors inconnue. Triste d’avoir perdu le drone, nous avons imprimé des affichettes que nous avons distribué dans tout le quartier. Nous avons même appelé la gendarmerie… Le lendemain, un petit voisin de 5 ans nous a appelé pour nous dire que notre drone se trouvait dans le jardin de son grand-père. Nous sommes donc allés le récupérer en offrant des bonbons à ce charmant petit gars (creepy je sais…) en guise de remerciement. Le Syma avait passé la nuit dehors sous la pluie, réalisé une chute d’au moins 7m de haut et se porte toujours comme un charme.

 

 

Voilà pour ce test et cet unboxing concernant le drone Syma X5s-1. J’espère vous avoir donné envie de faire mumuse avec ce type d’objet et avoir l’occasion d’en tester d’autres à l’avenir. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions et de nous parler de vos drones !

 

Gadgets
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Voir commentaires (2)

2 Comments

  1. https://Cuadricoptero.tech

    2017-08-21 at 23 h 25 min

    Este texto no tiene precio. ¿Cómo puedo obtener más información?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Gadgets