Hardware

Test de la toute petite FSP Dagger 600W

Test de la toute petite FSP Dagger 600W

FSP Dagger 600 W, de la performance taille SFX

Un format un peu spécial d’alimentation, que j’ai entre les mains aujourd’hui, puisqu’il s’agit de la FSP Dagger 600 W, une alimentation au format SFX.

 

 

Deuxième fois que je teste un produit de la marque FSP, après l’onduleur EP-850. Ayant déjà eu l’occasion de disposer de produits de la marque, j’en ai généralement été ravi.

Mais d’abord parlons de format d’alimentation, puisque beaucoup connaissent l’ATX mais qu’en est-il des autres ?

  • ATX : le plus commun dont la largeur (150 mm) et la hauteur (86 mm) sont imposés mais la profondeur reste libre. Il est décliné en micro-ATX et mini-ITX
  • BTX : qui a été développé par Intel et Sony pour remplacer l’ATX mais abandonné en 2007. Il était décliné en micro-BTX et pico-BTX
  • SFX : appelé ainsi pour « Small Form Extended » dont les dimensions sont imposées : largeur 125 mm, hauteur 63,5 mm et profondeur 100 mm
  • AT et baby-AT
  • NLX : qui est un format de boîtier et de carte mère
  • TFX : qui est un autre format réduit du standard ATX (146 x 83 x 64 mm)

Voilà maintenant que les bases sont posées, intéressons-nous à notre alimentation proprement dite, en commençant par la boîte. Pour celles et ceux qui connaissent la marque, on reconnaît le design commun à toute la gamme dont les couleurs changent en fonction du modèle.

De face, rien de spécial si ce n’est la marque, le modèle ainsi que les spécifications techniques comme le fait qu’elle dispose de la certification 80+ Gold.

À l’arrière de la boîte, on fait le plein de caractéristiques techniques, que personne ne lit, soyons francs.

Concernant l’alimentation en elle-même, on est sur un bloc de 600 W, certifié Gold donc, ventilé par un ventilateur silencieux de 80 mm.
Côté technique, FSP propose un rail 3,3 V de 20 A, un 5 V de 15 A tandis que le rail 12 V sort 50 A.

Côté connectique, bonne surprise puisque cette Dagger 600W est full modulaire avec l’alimentation de la carte mère, du CPU, de deux cartes graphiques et enfin de tous les périphériques SATA.

Ce qui nous emmène directement au bundle avec :

  • 1 connecteur d’alimentation 20/24 broches
  • 1 connecteur d’alimentation CPU 8 broches
  • 2 connecteurs d’alimentation MOLEX
  • 2 x 2 connecteurs d’alimentation PCI-Express 6/8 Pin
  • 5 connecteurs d’alimentation SATA
  • 1 connecteur d’alimentation Floppy

Intéressons-nous à la taille de cette alimentation, pour que vous puissiez vous rendre compte face à une ATX, la FSP Hyper 700W. Et là, la différence se fait rapidement sentir.

Et voici en perspective ce que cela représente, petite mais costaud cette Dagger 600W. 600W de puissance, certifié 80+ Gold de surcroît, c’est du joli boulot.

PROTOCOLE

Pour tester cette alimentation, je vais regarder les variations des tensions 12V, 5V et 3,3V entre le repos (lorsque la configuration ne fait rien) et en charge (lorsque je sollicite pleinement tous les composants : CPU + GPU).

La configuration utilisée sera :

  • MSI Z170A Gaming Pro flashée
  • Intel Core i5-7600K à 4 GHz
  • Asus Strix GTX 960 OC Edition
  • HyperX DDR4 Predator 2 x 8 Go
  • be quiet! Pure Power 9 750W
  • SSD Intel 600p 512 Go
  • SSD Kingston V300 120 Go
  • Western Digital Green WD20EARS 2 To
  • NZXT S340 Elite
  • Windows 10 64Bit

TESTS

J’ai pour cela deux autres alimentations à lui mettre en comparaison : la Bequiet! Pure Power 9 700W et la Bitfenix Fury 550G.

Commençons par le plus important, le 12V où la FSP Dagger 600W donne 12,03 V au repos et 11,99 soit un delta de seulement 0,04 V, autant dire rien.

Passons ensuite au 5 V où cette fois au repos la Dagger sort 5 V et 4,97 V en charge soit un delta de 0,03 V.

Finissons enfin par le rail 3 V où notre Dagger sort 3,37 V en repos et 3,35 V en charge soit un delta de 0,02 V.

 

En général plus les écarts entre repos et charge sont importants et plus l’alimentation a du mal à tenir la charge. Souvent ce n’est rien de grave, mais une bonne stabilité est appréciée pour une meilleure tenue dans le temps des composants.
Ici, la FSP Dagger 600W ne pose pas de souci dans la mesure où les deltas remarqués sont insignifiants.

CONCLUSION

Chapeau bas FSP. En effet, fabriquer une bonne alimentation ATX fiable et stable au niveau des tensions passe encore mais le réaliser dans un espace plus réduit qu’est le format SFX rend l’opération plus compliquée.

Lorsque l’on veut monter un mini-PC relativement performant nécessitant une alimentation SFX, on cherche des composants de qualité, y compris l’alimentation et FSP marque un bon point.
On trouve en effet une certification GOLD, des tensions tout bonnement excellentes, des câbles full modulaires et un ventilateur de 80 mm qui est relativement silencieux.

 

 

Certes le prix peut, avec une moyenne de 120 €, sembler cher même si de bonne qualité. On retrouve également une garantie de 5 ans.

Notes
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
Tensions stables
Consommation maîtrisée
Full modulaire
Garantie 5 ans
Ventilateur relativement silencieux
Contre
Prix un peu élevé malgré tout
Rendement
Nuisance sonore
Ergonomie
Esthétique
Rapport Qualité/Prix
Hardware
@PastiTestPC

Amateur de hardware et joueur en manque de temps

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Hardware