Brèves

YouTube renforce sa lutte contre l’extrémisme

YouTube renforce sa lutte contre l’extrémisme

Quatre nouvelles étapes dans la lutte contre la propagande extrémiste sur YouTube

 

Après plusieurs polémiques visant les principaux réseaux sociaux (Twitter, YouTube et autres…) pour la présence de contenu extrémiste sur leurs plateformes, YouTube a décidé de renforcer ses mesures de sécurité. Ainsi YouTube a annoncé quatre nouvelles étapes dans la lutte contre la propagande extrémiste sur Internet. Kent Walker (vice-président et conseiller général de Google) a déclaré que la plateforme avait travaillé avec différents organismes pour mettre en place ces mesures.

Premièrement, ils comptent élargir et développer leur système automatisé censé détecter les vidéos au contenu ne respectant pas les clauses de YouTube. Ce serait une sorte de premier portail par lequel passeraient les vidéos avant d’être postées.

Néanmoins, YouTube étend son Trusted Flagger (groupe d’experts qui examinent les vidéos signalées par les utilisateurs). Ainsi, les chaînes ayant été censurées par l’algorithme sans raison telles que les chaînes d’informations pourront bien diffuser leur contenu. YouTube affirme presque doubler l’effectif de son Trusted Flagger en ajoutant 50 ONG aux 63 déjà actives.

Pour faire suite à sa nouvelle politique déployée en début d’année 2017, la plateforme sévit par rapport aux vidéos à caractère violent. Elles ne seront donc pas supprimées mais se verront attribuer un avertissement et ne pourront pas être monétisées. « À l’avenir, elles apparaîtront avec un avertissement et ne seront ni monétisées, ni recommandées ni autorisées à recevoir des commentaires ou des soutiens d’utilisateur. Elles auront donc moins de portée et seront plus dures à trouver. » affirme YouTube au sujet des vidéos à caractère violent.

Enfin, la dernier mesure est la création du programme Creator For Change qui consiste à rediriger les cibles potentiels de groupes extrémistes vers des vidéos antiterroristes.

Pour d’autres nouveautés mises en place sur YouTube, vous pouvez lire notre article sur YouTube Red et YouTube Music.

 

Brèves
Voir comentaires (1)

1 Commentaire

  1. olivier laval

    2017-06-25 at 23 h 11 min

    censure

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Brèves