Brèves

E3 : Sony qui déçoit lors de sa conférence à Los Angeles

E3 : Sony qui déçoit lors de sa conférence à Los Angeles

Une conférence de Sony avec un rythme élevé mais sans surprise

 

Sony se devait réagir après la conférence de Microsoft pour ne pas laisser son rival prendre l’ascendant. EA, Bethesda et Ubisoft avaient profité de la journée pour également annoncer leur actualité. Alors, Sony a-t-il réussi à « remporter » cet E3 ?

 

Sony, qu'est-ce que tu fais ?

 

Sony propose un spectacle son et lumières en même temps que la vidéo projetée sur grand écran. En synchronisation avec leurs trailers, la firme japonaise propose des flammes, des tambours et… des personnes pendues au plafond. Pourquoi pas. Quoiqu’il en soit, pas de blabla, et Sony balance tout de suite avec du trailer de grands classiques.

  • Uncharted: The Lost Legacy (avec Chloe Frazer dans le rôle principal).
  • DLC pour Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds.
  • Days Gone avec un gameplay avec des… zombies avec une grosse influence de Naughty Dogs.

Puis, c’est à Shawn Layden de prendre la parole après ces dix premières minutes haletantes. Là encore, peu de blabla et surtout des remerciements pour le public. Et on retourne cash aux vidéos. On enchaîne toujours avec les grosses licences :

 

  • Monster Hunter World qui nous propose un retour avec du méchant bourrinage.
  • Le remake de Shadow of the Colossus pour 2018 !
  • Capcom Vs Marvel avec Chun-Li, les Gardiens de la Galaxie, Ultron et Dante de Devil May Cry.
  • Et du grand classique avec l’annonce du prochain Call Of Duty: WWII prévu pour le 3 novembre 2017.

La conférence part quand même rudement bien et parvient à ravir les fans de genre et d’âges différents. Et puis, le spectacle va retomber quelque peu, Sony mettant l’accent davantage sur la Réalité Augmentée.

 

Sony promet davantage de titres tournés vers la VR

 

Peu d’annonces intéressantes du côté de la VR , certains jeux ne manqueront sûrement pas d’alimenter les memes et quolibets sur la toile :

  • Skyrim (oui toujours le même).
  • Star Child en jeu de plateforme.
  • The Impatient plus tourné vers l’horreur psychologique.
  • Le jeu de pêche de… Final Fantasy XV.
  • Bravo Team, un FPS avec des graphismes de PS2.
  • Moss, un jeu d’action où l’on incarne une souris avec un couteau.

 

 

C’est avec un certain soulagement qu’on voit l’icône de la VR dégager de l’écran. On en revient aux vraies annonces dont certaines des plus attendues :

  • God Of War 4 où Kratos propose un parcours initiatique à son fiston pour début 2018.
  • Detroit, hybride en jeu vidéo à choix multiples et film interactif.
  • Destiny 2 pour le 6 septembre 2017.

 

Et on en vient donc à la grosse annonce de la soirée : Spiderman ! Ce dernier brille par un trailer et un long gameplay à mi-chemin entre Uncharted pour les phases d’action scriptées et le QTE et Batman pour le côté combat et le monde ouvert.

 

 

Et puis c’est tout. Même le public n’y croyait pas. L’heure est passée très vite mais on se retrouve avec « seulement » 17 jeux. Avec du DLC et de la VR. La déception est grande, d’autant plus qu’on a pas eu de nouvelles de gros espoirs comme The Last Of Us 2, Kingdom Hearts 3, Crash Bandicoot et bien d’autres. Certes, Sony a montré beaucoup de vidéos sans fioritures et avec énormément de gameplay, pourtant le goût de l’amertume est bien réel. C’était pas la peine de ruiner son rythme de sommeil pour cela.

Brèves
@Niksounet

Rédacteur couteau-Suisse, cynique dans l'âme et fanboy sporadique.

Voir comentaires (1)

1 Commentaire

  1. koji

    2017-06-14 at 11 h 49 min

    Sony a été la meilleur conférence du salon, je ne vois pas en quoi elle a déçu, de grosse annonce à son actif contrairement à Microsoft où on s’est complétement endormi ….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Brèves