Hardware

Mémoire, cartes graphiques : les prix remontent et ça va durer

Mémoire, cartes graphiques : les prix remontent et ça va durer

C’est une tendance déjà entamée sur la fin 2016 : les prix des composants remontent fortement.

C’est particulièrement visible sur la mémoire avec des prix ayant plus que doublés sur la DDR4 depuis septembre 2016.

 

 

Pour expliquer cette tendance qui semble devoir s’installer sur une bonne partie de l’année 2017, il faut constater deux facteurs clés :

 

  • La hausse des prix « organisée » par les fabricants

Toute l’année 2016, les plus gros fabricants de puces DRAM comme Samsung ou SK Hynix, ont préféré basculer progressivement la majorité de leurs capacités de productions vers la mémoire mobile (comme la LPDDR4), plus facile à produire et dont la demande est beaucoup plus forte.

Du coup, afin de maintenir un niveau de rentabilité équivalent, les prix de vente de la mémoire DDR4 « classique » remontent…

Un fait éloquent nous apporte un éclairage sur cette situation : les résultats financiers de Samsung. Alors que la catastrophe commerciale du Galaxy Note 7 est encore dans tous les esprits et que le rappel massif de l’appareil a engendré des coûts exorbitants pour l’entreprise, cette dernière semble ne pas avoir mis longtemps à digérer l’aventure. L’entreprise se paye même le luxe de réaliser pour 2016 un chiffre supérieur à ceux des quatrièmes trimestres des 3 années précédentes.

Plusieurs facteurs expliquent cette remontée des bénéfices mais on retrouve là encore l’augmentation des puces DRAM face à la demande du marché des smartphones.

  • La hausse du dollar

Evidemment, la hausse du dollar est un facteur aggravant de la situation. Si la tendance s’est amorcée depuis plus d’un an, le renchérissement de la monnaie verte face à l’Euro est encore plus marqué sur cette fin d’année 2016.

 

Dans ces conditions, il faut bien se faire à l’idée que la première partie de l’année 2017 ( au moins ) ne sera pas propice aux bonnes affaires.

D’autres facteurs vont ainsi s’additionner aux deux éléments clés cités plus haut :

  • L’arrivée de nouvelles consoles ( Nintendo et Microsoft ) qui va mobiliser la production des fabricants de puces et maintenir un niveau d’occupation de leurs outils élevé. La loi de l’offre et de la demande s’appliquant…il faut oublier une sous production passagère qui aurait pu engendrer une baisse des prix.
  • Le basculement des technologies de fabrication des SSD  ( NAND et 3D XPoint ) faisant remonter le prix des SSD de manière sans doute temporaire mais pendant encore quelques semaines voir quelques mois.
  • L’arrivée de nouvelles générations de composants ( Intel x270, AMD Ryzen ), brouillant partiellement la lisibilité commerciale et engendrant mécaniquement, depuis la nuit des temps, une petite hausse ( effet nouveauté ).

Reste maintenant à espérer que la guerre commerciale temps attendue entre AMD et Intet et entre Nvidia et AMD deviendra bien réelle en 2017 afin de profiter aux consommateurs.

 

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Hardware