Chroniques

Des Cleek et des claques : films de Noël préférés

Des Cleek et des claques : films de Noël préférés

L’esprit de Noël a envahi la Cleek

 

Chez Cleek, nous sommes des passionnés, aux passions différentes. Cependant, si nous avons bien une chose en commun (parmi tant d’autres), c’est notre amour pour l’univers Geek au sens très large du terme. Jeux vidéo, films, séries, romans, comics, mangas, technologie et j’en passe. C’est avec cette passion commune que nous avons décidé il y a quelques temps maintenant de vous proposer une série d’articles un peu particulière, « Des Cleek et des claques », afin de partager avec vous nos avis sur certaines thématiques.

Pour fêter les fêtes de fin d’années, nous vous avons prévu aujourd’hui un « Des Cleek et des claques » spécial films de Noël. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre article sur les calendriers de l’Avent afin de vous donner quelques idées.

 

 

Lucile « Macky » Herman : Toy Story 1

Macky

 

Je vous l’accorde, « Toy Story » premier du nom n’est pas un film sur Noël, bien que la scène finale se passe lors du réveillon. Cependant, ce film a bercé toute mon enfance et reste de très loin mon dessin animé préféré même aujourd’hui. J’ai pour habitude de le regarder en famille le 24 décembre en fin d’après-midi sur le canapé du salon accompagné d’un plaid et d’un bon chocolat chaud. Ce dessin animé a quelque chose de magique, avec ces jouets qui prennent vie dès que les humains ont le dos tourné et enfant, nous attendions tous nos nouveaux jouets pour Noël. Donc oui, je pense que « Toy Story » se prête assez bien au thème de Noël, mine de rien !

Ce dessin animé était une sacré révolution à l’époque et je trouve qu’il n’a pas pris une seule ride, même après 21 ans. OH MON DIEU 21 ANS !! !! !! Voilà exactement pourquoi j’aime regarder de vieux dessins animés ! Cela minimise les claques que je peux me prendre lorsque je regarde leur date de sortie… Je pense que je n’ai pas besoin de vous expliquer l’histoire du film, ni même de vous présenter Woody, Buzz et leurs compagnons puisqu’il me paraît assez logique que vous en ayez tous entendu parlé, à défaut d’avoir vu les trois opus (Il faut les voir si ce n’est pas le cas, d’accord ?). Sur ce je vous laisse, car comme dirait la nouvelle pub Kinder, je me prépare à attendre Noël !

 

cleek_images_la_cleek_dcedc_toy_story

 

Marine « Reanoo » Wauquier : Love Actually

Reanoo

Parce que Noël, c’est aussi savoir se faire des cadeaux, Love Actually est sans hésitation mon film de Noël préféré (si tant est que j’ai un film préféré, de Noël qui plus est). Sorti un mois avant les fêtes il y a de cela 13 ans (aïe), c’est le film de Noël sur Noël. Alignant un nombre impressionnant de grands noms sur son affiche, Love Actually est un film aussi drôle que touchant, aussi tendre que dramatique, et aussi anglais que possible. Il nous retrace les histoires plus ou moins entrelacées d’un grand nombre de personnages des plus hétéroclites et convaincants auxquels on ne peut que s’attacher.

Pour ceux que les grands sentiments rebutent (et je les comprends), il est certain que le film ne saura pas les satisfaire à 100%. Aussi célèbres soient-elles, la petite (mais ô combien fascinante) danse de Hugh Grant ou la reprise aussi clichée qu’entêtante de Love is all around ne suffiront pas à les distraire. Pourtant, année après année – ou presque, je lui ai été infidèle ces dernières années – , les douces notes de The Pointer Sisters ont résonné dans mon salon, au point que le DVD (de pauvre qualité, je dois le reconnaître) finisse par rendre l’âme.

Et parce que je me sens d’humeur généreuse, voici votre petit cadeau en avance !

 

 

 Noëlle « Psycho » Desjeux : L’étrange Noël de Monsieur Jack 

Psycho

 

Plus classique, tu meurs ! Ce film est un incontournable de Noël (et pourquoi pas d’Halloween) tant il incarne l’esprit des fêtes de fin d’année. Ayant une culture cinématographique comparable à celle d’un fromage, toute ressemblance avec la réalité étant bien entendu purement fortuite, je peux toutefois affirmer que les films de Tim Burton sont généralement classés dans les très bons films et appréciés de tous.

Le film ayant pour personnage principal le déprimé mais néanmoins très charismatique Jack Skellington met en scène la mascotte de la ville lassée de son quotidien. Il décide donc de partir en quête d’aventure et de rebondissements et tombe dans l’univers magique de Noël. Il y découvre alors toute une multitude de notions qui lui sont inconnues telles que le bonheur, les rires et les chansons qui accompagnent cette fête.

Pour ma part, j’ai un faible tout particulier pour la bande son avec ses très emblématiques This is Halloween, reprise plus tard par Marilyn Manson, et What’s this ? qui effectue parfaitement la transition dans le nouvel univers. L’animation en pâte à modeler, dans le style graphique qui caractérise bien Burton, collent parfaitement à l’atmosphère du film ainsi qu’à l’histoire très poétique. Pour la petite anecdote, le scénario est d’ailleurs tiré d’un poème écrit par le réalisateur dans les années 80.

cleek_images_dcedc_etrange_noel

Chroniques
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Chroniques