Jeux Vidéo

Test de PoudlardRP sur Minecraft

Test de PoudlardRP sur Minecraft

PoudlardRP, une aventure magique très carrée

 

Que les Potterheads (ou fans d’Harry Potter) se consolent. Si la lecture de la pièce Harry Potter and the Cursed Child ou l’apprentissage du Fourchelang n’ont pas satisfait votre soif de magie, sachez que tout espoir de replonger dans le monde magique des sorciers les plus célèbres, malgré la non-réception de votre lettre en provenance de Poudlard, n’est pas perdu. Un petit nouveau parmi la longue liste des jeux vidéo Harry Potter a attiré l’œil de Cleek, qui a donc ressorti sa baguette et son balai pour le tester. Ce jeu, ou plus précisément ce serveur Minecraft, c’est PoudlardRP. Découvrez dans le test qui suit ce que Cleek en a pensé.

 

Présentation de PoudlardRP

 

Bien que le nom soit relativement parlant, il convient de présenter le projet. Voici ce qu’en dit le site officiel PoudlardRP.

 

Le projet naquit de l’idée de Legya en fin d’année 2014, PoudlardRP est un serveur MMORPG sur Minecraft dans l’univers de la saga Harry Potter.
60 Sortilèges à apprendre et à pratiquer
Quidditch Jouable
Cours automatique / Réel
Système de passage d’année automatique – Choixpeau réel – Intégration Maison
Duels magique entre joueur
Animaux de compagnie
Et bien d’autres exclusivités disponible en jeux..

 

Et parce qu’il est de notoriété publique qu’une image vaut mille mots, voici le trailer officiel.

 

 

PoudlardRP, c’est donc un serveur Minecraft où l’on vous propose, vous, jeune Moldu désabusé (du moins, pensiez-vous), d’intégrer la très célèbre école de sorcellerie anglaise Poudlard pour y suivre une formation de sorcier. Vous suivrez ainsi suivre les pas de vos héros préférés et aînés au sein (mais parfois aussi en dehors) des murs d’un Poudlard reconstitué, accompagné de vos camarades de classe voire de vos véritables amis. Le serveur est actuellement en alpha, cette dernière étant accessible grâce à des clés vendues actuellement au prix de 5€, pour peu que vous ayez déjà Minecraft (le prix a déjà varié, et ne doit pas être considéré comme fixe).

 

Dans la réalité

 

Un trailer, c’est bien beau, me direz-vous, mais que vaut vraiment PoudlardRP ? Eh bien je tiens tout d’abord à souligner que le trailer ne rend pas absolument pas justice au serveur et au travail abattu par les équipes derrière le projet. Autant les diverses adaptations vidéoludiques de Harry Potter ne m’ont pas toutes convaincue (je pense notamment à la licence Harry Potter Lego), autant ce serveur, qui s’inspire mais ne se veut pas une adaptation fidèle et précise du monde magique de J.K. Rowling, a de nombreux atouts pour plaire.

Le serveur fonctionne selon un principe de scénario qu’il vous faut suivre. L’aventure, qui se déroule journée par journée, vous emmène dans les différents lieux emblématiques de Poudlard et vous propose de très nombreuses quêtes, sur la base de divers mécanismes et activités, même s’il faut avouer que peu de liberté vous est laissé. En effet, en dehors du scénario lui-même, encore inachevé, puisque régulièrement complété lors des mises à jour de l’alpha, et qui souffre parfois de quelques facilités, vous ne pourrez guère faire grand chose, à part voler sur un balai, ou vous baladez. Vous pourrez cependant bénéficier d’une Répartition dans les règles (attention, les questions du Choixpeau sont choisies parmi un grand set de questions, et posées de façon aléatoire, donc n’essayez pas de choisir les mêmes réponses que votre ami(e), ça ne marchera pas), mais aussi suivre divers (courts) cours. Je regrette l’absence de mise en scène lors de l’acquisition de ma baguette magique.

 

cleek_images_jeux_video_poudlardrp_decors

 

Je tiens à souligner la très grande qualité des décors, qui en plus d’être très nombreux (entre Privet Drive, le Chemin de Traverse et toutes ses boutiques, Poudlard, Pré-au-lard et ses boutiques, le Ministère de la Magie,que j’ai particulièrement aimé, et j’en passe) sont particulièrement beaux. Même si l’aspect cubique empêche pour certains une réelle immersion, on s’y croit vraiment. De nombreux détails issus des différents livres et films, tels que le Magicobus, le bateau de Durmstrang ou la calèche de Beauxbatons, le Labyrinthe du Tournoi des Trois Sorciers ou encore la Ford Anglia de Arthur Weasley, et disséminés à droit à gauche, rendent l’expérience encore plus intéressante et, admettons-le, nostalgique. Ces décors souffrent certes parfois de quelques défauts (le clipping empêche vraiment de profiter dans leur entièreté de certains paysages, et certaines textures ne sont pas cohérentes en fonction du moment du jeu, notamment le Poudlard Express), mais le travail abattu est néanmoins louable, et le décor fait lui aussi l’objet de modifications régulières dans le cadre de l’alpha (à l’image du Saule Cogneur).

 

cleek_images_jeux_video_poudlardrp_ministere

 

Le jeu est relativement bien pensé, et les mécanismes proposés sont intéressants, quoi que parfois compliqués. Vous pouvez ainsi vous déplacer en volant sur un balai (ce qui me fait sans doute le plus rêver) ou en vous téléportant grâce à la Carte du Maraudeur (ce qui se révèle très pratique puisqu’il n’y a pas que le Labyrinthe qui puisse vous perdre), vous pouvez communiquer avec les autres grâce à des hiboux, ou vous pouvez encore lancer divers sorts (le fameux Lumos, mais aussi des sorts d’attaque, de défense ou de transfiguration, même si je cherche encore l’utilité du sort permettant de transformer une citrouille en gâteau). Notons cependant que, pour le moment, le scénario ne fait qu’enchaîner les situations permettant d’introduire ces différents mécanismes et outils et que leur exploitation pour résoudre une mission n’est pas encore réellement à l’ordre du jour (à part peut-être le vol sur balai).

 

Conclusion

 

La plupart des défauts inhérents au jeu relève du caractère WIP du jeu. Ainsi, les problèmes de texture, le nombre limité (bien que croissant) de quêtes, les bugs ou fautes d’orthographe, tous ces détails qui nuisent pour le moment au jeu sont en constante évolution, de sorte que le jeu ne cesse de progresser. Les mises à jour sont nombreuses et relativement régulières. Mais le contenu déjà disponible de l’alpha est déjà satisfaisant, et on se laisse très vite prendre au jeu. Le jeu n’est pas un must-have, mais remplit très bien son rôle. Il semble déjà avoir trouvé un public (jeune, certes), et devrait combler les fans d’Harry Potter qui souhaitent se replonger dans l’univers sans se prendre la tête (à quelques missions près).

Par ailleurs, aux dernières nouvelles, le recrutement de modérateurs, de développeurs ou encore de scénaristes était toujours en cours. Si vous souhaitez contribuer au projet, n’hésitez donc pas à aller visiter leur site internet.

 

Jeux Vidéo
@Marine_Wqr

Doctorante en Traitement Automatique des Langues, je n’ai de cesse de chercher, sur tout et rien. Je cherche encore ce que j’essaye de trouver.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Jeux Vidéo