Hardware

Intel NUC i7 SkullCanyon : Une solution gaming compacte?

Intel NUC i7 SkullCanyon : Une solution gaming compacte?

intel-logo
Il y a peu de temps, on vous parlait de la sortie de ce mini PC venant tout droit de chez Intel : le NUC i7 SkullCanyon.
Aujourd’hui il passe sur notre banc de tests ! On va donc pouvoir se rendre compte si ce NUC peut être une alternative à prendre en compte si l’on veut jouer à tout petit format !

PRESENTATION

Pour rappel, ce NUC SkullCanyon est équipé d’un Intel Core i7-6770HQ auquel est intégré la solution graphique de base : le Intel Iris Pro Graphics 580.
Il n’embarque ni stockage ni mémoire vive, on devra donc en rajouter nous même pour pouvoir l’utiliser.

Pour effectuer ce test, Intel nous a fourni un SSD de la marque au format M.2 de 1 To, et de la DDR4 Corsair Vengeance SO-DIMM 2×8 Go cadencée à 2666 MHz. Notez que le stockage devra obligatoirement correspondre à l’un des deux slots M.2.

On vous laisse une petite vidéo de présentation réalisée par notre testeur qui vient en complément de ce test 😉

Passons à l’emballage qui respire le luxe avec sa couleur noir mâte et ses grandes lettres dorées qui m’ont séduites.

Intel NUC SKullCanyon Face Avant
Le coté nous renseigne sur les différentes entrées sorties de ce PC, comme la présence de quatre ports USB 3.0, du port Thunderbolt 3, d’un lecteur de carte SD, etc…

Intel NUC SkullCanyon Boite coté

Tandis que l’arrière nous donne le visuel des deux grandes tranches du NUC qui sont toujours très classes, en restant agressifs.

intel-nuc-skullcanyon-boite-arriere

On s’en doutait, le PC est très bien emballé dans son sachet plastique.

intel-nuc-skullcanyon-emballage

On fait un bref tour du bundle, parmi lequel nous trouvons :

  • le transformateur / alimentation
  • le NUC
  • les manuels d’utilisation, de démontage, de garantie
  • une coque interchangeable (au cas où vous n’aimeriez pas la tête de mort gravé sur le PC)
  • un jeu de vis pour pouvoir fixer les SSD au format M.2
  • la plaque de fixation VESA (si on veut le fixer à l’arrière de notre écran)

intel-nuc-skullcanyon-bundle

Quand on l’ouvre, on retrouve la carte mère à nu avec les ports M.2 et SO-DIMM DDR4  vides, ainsi que son système de refroidissement : un blower comme ceux que l’on trouve dans les PC portables.

intel-nuc-skullcanyon-ouvert

On a plus qu’a installer tout simplement (comme c’est marqué dans le manuel d’utilisation) nos modules de mémoire vive ainsi que notre SSD M.2 de 1 To.

intel-nuc-skullcanyon-ouvert-complet
On découvre donc enfin le NUC i7 SkullCanyon, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est très bien réalisé en terme de design : sobre mais tout de même agressif avec sa tête de mort ainsi que les stries et alvéoles présentes sur l’ensemble du PC.

intel-nuc-skullcanyon-dessus

De plus, le plastique utilisé est un plastique de très bonne qualité. Un très bon point pour le packaging entier qui mérite à lui seul une très bonne note !

intel-nuc-skullcanyon-face-connectiques-avant

Ici on remarque la connectique avant qui comporte le lecteur de carte SD, les deux prises USB 3.0 dont une permettant la « supercharge » (celle en jaune) et une prise jack 2,5.

intel-nuc-skullcanyon-face-connectiques-arriere

À l’arrière on a la prise d’alimentation, deux USB 3.0, un USB 3.1 type C / Thunderbolt, un HDMI 2.0, un DP 1.2 un port RJ45 et enfin une sortie audio optique.

Passons au test ! 😉

TEST

Si la présentation vous a plu, attendez de lire le test… En effet on aborde le gros point noir de ce Intel NUC SkullCanyon : les performances.

On a testé ce NUC sur plusieurs jeux après avoir installé les différents pilotes qui ne sont trouvables que sur internet, on a voulu le mettre à l’épreuve sur un jeu pas trop gourmand : Overwatch.

overwatch
On l’a lancé une première fois, le jeu a planté. On le relance une deuxième fois, et on se rend compte que le jeu tourne… en 720p, en qualité graphique faible, et à 40 FPS. Cependant d’autre jeux peu gourmands comme The Binding of Isaac tournent sans difficulté.

the-binding-of-isaac
On se dirige donc un vers 3DMark Firestrike pour essayer de quantifier les performances graphiques de notre ordinateur. On ne pourra malheureusement pas vous donner de chiffres puisque le GPU n’est pas reconnu par le logiciel (le score affiché en fin de test est donc de 0 ).

intel-nuc-skullcanyon-firestrike

En revanche le CPU carbure puisqu’on fait 711 points sur Cinebench R15 en multi-core.

intel-nuc-skullcanyon-scores-cinebench-r15

Niveau température, le blower fait bien son travail : 62°C en charge et 38°C au repos. À noter que le ventilateur est très silencieux au repos, mais beaucoup moins en charge. Cela reste discret tout de même et n’est pas gênant. Un bon point !

Coté installation des composants, on a l’intérieur qui est très facile d’accès et les pièces simples à monter.

Il est temps de passer à la conclusion !

CONCLUSION

Le Intel NUC i7 SkullCanyon est l’une des solutions gaming ultra compacte proposée par le fondeur Intel. Tient-il ses promesses de pouvoir accorder performances en jeu et très petite taille ?

Pas totalement. Je dirais que cela pourrait être une solution : sa taille, son design agressif et sobre à la fois, ainsi que les performances de son CPU pourraient en faire l’un des produits phares de ce marché si le chipset graphique était plus performant que ce Intel Iris Pro Graphics 580

C’est dommage car il a vraiment beaucoup d’atouts de part les critères précédents mais aussi de part la simplicité des modules à implémenter ou du bundle fourni qui permet de lever toutes les barrières (que ce soit en terme d’outils ou de connaissances en hardware) qui peuvent s’opposer à l’utilisateur.

Le dernier point noir est le prix : 749,90 € en moyenne et à vide ! (sans stockage ni mémoire vive)

Ce NUC SkullCanyon est donc plus fait pour un usage multimédia poussé style Photoshop ou montage vidéo que pour un usage gaming même si quelques jeux peu gourmands pourront tourner sans difficulté.

Review 0
7 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
Très bonne qualité !
CPU puissant
Contre
Manque de performance de la carte graphique
Le prix
En quelques mots...
Très bon produit mais ne correspond pas aux attentes de performances graphiques... Amélioré, il se positionnerait comme un produit de choix parmi les NUC Gaming.
Design
Qualité de Fabrication
Hardware et Conception
Performances et usage

Hardware
Voir commentaires (2)

2 Comments

  1. Lolly

    2016-10-24 at 9 h 52 min

    Très bon test !!!
    ça me motive à m’en prendre un dans l’avenir.

    J’ai vu passer une vidéo de test d’un youtubeur US où il branche le NUC sur un Razer Core et c’est compatible et apparemment bluffant !!!

    • Storbold

      2016-10-24 at 9 h 58 min

      Oui c’est une solution pour palier au manque de puissance niveau graphismes 🙂
      Merci à toi pour ton retour 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Hardware