Hardware

Compact et en RGB, que vaut le Cooler Master Masterkeys Pro L ?

Compact et en RGB, que vaut le Cooler Master Masterkeys Pro L ?

cooler-master-logo

Grosse mode en ce moment des périphériques RGB, et nous n’y couperons pas avec l’arrivée à la rédaction d’un clavier de chez Cooler Master, le Masterkeys Pro L. Un clavier qui fait partie de la série Masterkeys, disposant de touches RGB.
masterkeys-pro-l
Après plusieurs claviers mécaniques entre les mains, je vais pouvoir juger (de manière purement subjective, mais de manière sincère) de sa qualité de fabrication et de sa frappe.
Que vaut-il en jeu et en bureautique ? C’est ce que nous allons savoir, allez go … C’est parti !

DEBALLAGE

Lorsque nous nous retrouvons face à la boîte du clavier Masterkeys Pro L, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle donne le ton avec une photo couleur du clavier éclairé de différentes couleurs. Les informations présentes nous apprennent que le clavier dispose de switchs mécaniques CHERRY MX RGB capables d’afficher 16,7 millions de couleurs.
Deux stickers précisent que les switchs sont des BROWN (type tactile avec une pression nécessaire de 45 g : on ressent un retour tactile lorsque arrive le point d’activation, mais sans « clic ». Idéal pour qui cherche un compromis entre les MX Blue et les MX Black) et que les touches sont disposées en français.

masterkeys-pro-l-boiteA l’arrière, proposées en pas moins de huit langues dont le français, nous retrouvons également quelques caractéristiques du Masterkeys Pro L.

masterkeys-pro-l-box-backOuvrons la boîte pour découvrir un clavier disposant d’une belle finition, plutôt bien fini, avec un plastique lisse mat qui lui confère un aspect sobre mais classique.
Il est de taille compact mais garde le pavé numérique, pratique dans bien des cas.
On a toujours peur que le lettrage s’efface avec le temps et ici cela ne semble pas être le cas (même si nous n’avons pas assez de recul pour nous en rendre compte dans la durée).

masterkeys-pro-l-faceHabitué au clavier Roccat, je retrouve la possibilité d’avoir des touches dédoublées en utilisant la touche Fonction (FN). Du coup de F1 à F4 on peut gérer les couleurs des diodes RGB, de F5 à F8 on gère le polling rate, tandis que F9 permet de bloquer la touche Windows (bien pratique pour ne pas se retrouver sur le bureau en pleine partie de jeu)
Les touches F10, F11 et F12 vous permettront de gérer les macros et le rétroéclairage des touches.

Mais cela ne s’arrête pas là car les touches Impr. Ecran, Arrêt Défil et PAUSE définissent les répétitions des macros. Tandis que les touches INS, Début, PG Haut, PG Bas FIN et SUPPR se comporteront comme des touches multimédia.

Vous aurez remarqué quatre touches P1 à P4 qui sont en fait le rappel des profils de clavier tels que défini dans le soft (dont je parlerai un peu plus bas).

PRESENTATION et SOFT

Taille & Poids

– Poids : 1090 g
– Largeur : 439 mm
– Profondeur : 130 mm
– Hauteur : 41,95 mm pieds dépliés
– Longueur câble USB : 1,5 m

Touches & Switch

– Fonctions dédoublées grâce à la touche FN
– N-Key-Rollover et anti-ghosting complet
– Polling rate de 1000 Hz

CLAVIER

Le clavier repose sur un châssis similaire au Novatouch de la marque, similaire mais pas identique. Pour sa taille son poids est idéal pour ne pas se promener sur le bureau et lui conférer une certaine impression de qualité.
Le format est classique, de taille réduite mais avec un pavé numérique. Aucune référence à Cooler Master, si ce n’est les deux touches Windows remplacées par le logo de la marque.

Comme je vous le disais notre exemplaire dispose de switchs BROWN, mais il est également disponible en RED. A mon goût les deux meilleurs choix que l’on peut fournir, les switchs BLACK étant trop bruyants.

masterkeys-pro-l-switch
Ici aucun risque de voir les touches s’effacer avec le temps puisqu’elles sont gravées et non imprimées.

Sous le clavier je remarque que le câble n’est pas fixe mais relié au clavier via une connexion micro-USB, et que pour diriger le câble trois rainures permettent de le diriger vers la droite, la gauche et le milieu.
Pour qu’il ne bouge pas trop lors de nos parties de jeux endiablés, Cooler Master lui a adjoint quatre patins caoutchoucs sans oublier les deux pattes surélevées et caoutchoutées.

masterkeys-pro-l-back
En passant d’un Ryos MK à ce Masterkeys Pro L, tout de suite mon bureau gagne de la place et c’est agréable. Le clavier prend un minimum de place, il pourrait en gagner encore en prenant le modèle S, mais j’ai trop besoin du pavé numérique pour cela.
Les switchs BROWN sont agréables à utiliser, même si certains préféreront les RED. Pour ceux qui sont habitués aux switchs BLACK attention cependant car étant plus souples, ont a tendance dans les premiers temps à taper alors qu’on a simplement effleuré une touche, simple apprentissage qui passe vite.

Le câble est gainé et les prises USB sont plaquées or, des deux côtés.

masterkeys-pro-l-cordon
Cependant si le clavier est confortable, il manque un élément que j’avais sur le Roccat Ryos et avant cela le Cherry MX Board 6.0 et je parle du repose poignet. Et oui cela est tout bête, on gagne de la place sur le bureau mais on perd un outil qui permet de soulager les poignets notamment lors de longues séances de jeu et c’est bien le repose poignet, mais malgré cela la frappe est agréable.

Bon point, puisque ici Cooler Master fournit un keypuller (un outil pour retirer les touches), ce qui est loin d’être le cas de beaucoup de marques.  Histoire de personnaliser ses touches selon ses envies ? Comme vous le souhaitez 😉

SOFT

Et oui pour personnaliser tout ça, nous disposons d’un soft plutôt simple, voire trop simple pour ceux qui utilisent les macros. En effet là où certains softs gèrent les macros Cooler Master a préféré passer par le clavier via les touches FN + F10 à F12. Perso j’ai toujours eu du mal avec les macros, et passer par le clavier est quelque peu déroutant.
Et oui vous ne retrouverez via le soft que la gestion du rétroéclairage et des profils.

Pour commencer, vous devrez installer le clavier que vous devrez mettre à jour avec le dernier firmware en date.

masterkeys-pro-l-soft0

Cliquez pour agrandir

masterkeys-pro-l-soft1

Ensuite en cliquant sur Démarrer vous aurez devant vous une représentation du clavier, les différents modes de rétroéclairage, les quatre profils et la gestion des couleurs.

masterkeys-pro-l-soft2
Vous avez maintenant tout pour personnaliser votre clavier, que ce soit les différents modes LED (dont certains ne m’ont clairement pas inspiré, de par leur nom mais aussi par leur effet sans intérêt) : statique, vague de couleurs, mode croisé, clé unique, personnalisation, effet étoile, goutte de pluie, couleurs cycliques, souffle,  ondulation, multicouche, jeu du serpent, état système et enfin désactivé.
Vous pouvez  programmer les touches individuellement et choisir les couleurs simplement en cliquant dessus. Et ensuite les sauvegarder dans les quatre profils proposés.

Difficile de montrer l’étendue des possibilités, mais en voici un exemple :

Dans l’onglet Bibliothèque on retrouvera les profils du clavier avec sur le côté droit les quatre profils sauvegardés sur le clavier et sur le côté gauche ceux que vous aurez enregistré.

CONCLUSION

Autant le dire direct, le Cooler Master Masterkeys Pro L est un clavier de très bonne qualité. Certes sa conception classique peut partager mais moi il me plaît car sans chichi. Que ce soit les les switchs RED ou  les BROWN ce Masterkeys Pro L est très sympathique aussi bien pour écrire que pour jouer.
Grâce au RGB chacun peut personnaliser ses touches, selon son utilisation et ses besoins, voire désactiver le RGB si cela gêne.

On se trouve avec un clavier de qualité, personnalisable, … pour un prix de 169,90 € ce qui reste un prix correct mais un poil cher si le besoin de RGB n’est pas un indispensable. Dans ce cas autant se diriger vers un modèle MX Brown sans rétro-éclairage (ou attendre le Masterkeys Lite L 😉 )

Cooler Master Masterkeys Pro L
8 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
Qualité de fabrication
Le look classique
Switches MX
LEDs RGB sympathiques à regarder
Contre
... ou pas selon les goûts de chacun
Manquerait peut-être un repose poignet amovible
Prix un peu élevé, même si il est justifié
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
Hardware
@PastiTestPC

Amateur de hardware et joueur en manque de temps

Voir commentaires (2)

2 Comments

  1. Koji

    2016-09-05 at 10 h 00 min

    Un nouveau rédacteur ? ça sent sens au niveau de l’écriture un peu amateur, sans être méchant bien sur ! Avec le temps on verra 🙂 mais test intéressant 🙂

    • Pastiyou

      2016-09-05 at 20 h 48 min

      J’étais sur un autre site auparavant, et je change ma manière d’écrire pour quelque chose de plus léger, moins strict donc patience, ça viendra 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Hardware