Gadgets

Test – Batterie externe solaire pour Pokemon Go

Test – Batterie externe solaire pour Pokemon Go

Test et unboxing : batterie externe solaire pour Pokemon Go

 

À vous, chers joueurs de Pokemon Go nouvellement arrivés dans ce monde étrange, qui avez vu la batterie de votre téléphone se décharger à vitesse grand V lors de votre première grosse session de jeu, oui vous. En voyant votre pourcentage de batterie descendre en flèche comme votre compte en banque (ou celui de papa-maman) au moment de payer les factures, vous êtes peut-être allés jusqu’à lâcher une larme quand votre téléphone s’est éteint et que tout le monde a couru pour attraper le Dracolosse qui venait de pop. Mais séchez vos larmes, car nous avons une solution salvatrice pour vous permettre de devenir le meilleur dresseur, ou presque.

Les dresseurs assidus de chez Cleek vous ayant déjà présenté leurs points de vue sur leur smartphone et leur batterie, c’est aujourd’hui avec émerveillement que vous allez pouvoir découvrir un concept révolutionnaire : la batterie externe.

 

Unboxing

 

Retour au jeudi 6 juillet 2016 : l’annonce de la disponibilité de Pokemon Go me pousse à faire un achat compulsif sur un site qui proposait justement une batterie externe comme offre du jour. Ni une, ni deux, la précieuse était commandée, pour venir tenir compagnie à la première qui avait déjà plus d’un an… En plus des deux appartenant au chéri et une qui nous a été prêtée. Comment ça, « Qui a besoin de cinq externes ? »

Quelques semaines plus tard, je déballais impatiemment mon paquet tant attendu et j’avais enfin ma nouvelle batterie externe en main.
Elle n’a officiellement pas de marque et est intitulée sobrement « Solar Power Bank 8000mAh D-S8000 ». Toutefois, j’ai eu un doute quand à sa qualité lorsque j’ai aperçu le sigle RoHS suivi de « Made in China » sur l’appareil. Mais bon, il faut tester pour pouvoir juger, alors allons-y.

 

cleek_images_hightech_batterie_unboxing1cleek_images_hightech_batterie_unboxing2cleek_images_hightech_batterie_unboxing3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Esthétique et maniabilité

 

« À quoi ça ressemble, ton truc ? »

Eh bien celle-ci a environ la taille d’un grand smartphone, c’est-à-dire 140x75x17mm, elle est de couleur noire matte mais après une ou deux griffures, on distingue nettement qu’il s’agit uniquement d’une finition de mauvaise qualité qui dévoile du noir brillant en dessous.
D’un coté, elle possède un grand écran LED qui sert de lampe de poche. Celui-ci éclaire vraiment puissamment, tellement qu’il a servi de lampe de fortune lors d’un barbecue nocturne. Elle possède aussi une fonction éclairage faible, et une fonction clignotante au cas où il faudrait appeler au secours.
De l’autre coté se trouve un panneau solaire, qui n’est vraiment utile qu’en cas d’extrême nécessité, comme l’indique le mode d’emploi. Si vous comptez charger la batterie entièrement à l’aide du solaire, il vous faudra environ 48h complètes de soleil, donc comptez environ quatre jours, voire plus.
Également munie d’une lampe à ultraviolets, elle pourra vous tirer de toutes les situations grâce à ça.. Ou pas.

Pour le transport, le mousqueton fixé dans l’un des angles est selon moi une pure idée. Vous pouvez donc l’accrocher à votre pantalon, votre sac, votre chien, votre femme et garder une main libre.  Malheureusement, le trou réservé au mousqueton est triangulaire et un peu petit, ce qui complique beaucoup les manœuvres pour tenter de le positionner à notre guise.
Antichocs et waterproof, elle doit normalement résister aux intempéries et aux tortures que je lui ferai subir. Le temps étant trop clément en ce beau mois d’août, je n’ai pas encore pu vérifier la résistance à l’eau, par contre il semblerait qu’elle ne soit pas affectée par les petits chocs et chutes qu’elle à subies, mise à part les quelques griffures dont je vous parlais tout à l’heure.
De plus, elle est très légère et maniable avec la texture « grip » de l’extérieur, elle ne risque donc pas de s’échapper de vos mains ou de tomber de son support.

 

cleek_images_hightech_batterie_usb

 

Capacité et charge

 

Au niveau de la charge elle-même « Aaaah, enfin » eh bien la batterie externe possède deux entrées USB pour brancher l’appareil à charger, et une sortie micro USB pour la brancher au secteur. En effet, la charge solaire n’est pas puissante du tout (120mA) mais c’est un gadget sympa et un peu kikoo, parfait pour moi.
Par contre, elle prend un temps interminable à être chargée à bloc. Pour comparer, celle-ci a une capacité de 8’000mAh et mon autre batterie externe a une capacité de 10’400mAh, toutefois elles prennent sensiblement le même temps de recharge, voire parfois plus pour la solaire. Au total, il lui faut parfois plus de 8h pour atteindre la charge maximale en étant branchée sur le secteur.

Quand à la recharge de vos appareils, elle est tout à fait correcte quand le téléphone n’est pas ou peu utilisé, puisque les sorties sont équipées en USB 5V/2.1A. En jeu par contre, la batterie externe suffit tout juste à maintenir le téléphone en vie, et parfois à lui octroyer généreusement 1% par demi-heure. Eh oui, quand le téléphone chauffe autant et utilise toutes ses ressources, la consommation est telle que la charge n’est pas fulgurante. Mais de toute façon, le but est de pouvoir jouer, pas vrai ?

Pour une charge efficace, il vous faut également un câble de qualité. Celui qui est fourni d’origine avec la batterie est ridiculement court, j’utilise donc alternativement le câble de base de mon téléphone et un câble de la marque Anker, réputée pour ses batteries externes et ses câbles de charge.

Justement, en pleine session de capture de Roucools intense, l’écran de mon téléphone s’assombrit, ce qui indique qu’il était tombé en dessous de 15%. Je vérifie frénétiquement tous les branchements, puis jette un œil accusateur à la batterie externe, qui se fait soudainement toute petite. Elle s’était bel et bien déchargée complètement, alors qu’elle indiquait un solide 50% (deux lumières allumées sur quatre).
L’expérience s’est réitérée quelques jours plus tard, et j’ai été forcée de me rendre à l’évidence : la batterie externe prétendument 8000mAh charge mon téléphone deux fois, et c’est tout.
Pour la petite partie mathématiques (on aura tout vu, une blonde qui calcule), la batterie du Sony Xperia Z5 Compact a une capacité de 2700mAh. Lorsque l’on divise 8000 par 2700, on obtient 2.96, par conséquent la batterie solaire devrait être à même de charger mon téléphone presque trois fois entièrement et c’est loin d’être le cas, à mon plus grand désespoir.

 

Bilan

 

Pour conclure, je dirais que j’ai vraiment eu très envie d’aimer cette batterie externe mais qu’elle n’est pas du tout à la hauteur de mes espérances.
Le seul vrai point positif est sa maniabilité pour le transport et sa fonction lampe de poche.
À part ça, elle prend des plombes à se charger, se décharge beaucoup trop rapidement, et le panneau solaire ne sert à rien, concrètement.
Heureusement, le prix de 33 francs suisses, environ 30 euros ne laisse pas un trou béant dans votre porte-monnaie et vous pourrez dépenser ce qu’il vous restera en leurres et en incubateurs, pour autant que vous ne souhaitiez pas tenir une journée entière.

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Gadgets