Ciné Séries

Récap’ séries : Game of Thrones et Outcast

Récap’ séries : Game of Thrones et Outcast

Le plein d’info sur vos séries geek

 

Bonjour et bienvenue dans votre rendez-vous hebdomadaire sur vos séries geek préférées ! Nous vous proposons aujourd’hui une nouvelle mise au point sur les séries suivantes : Game of Thrones et OutcastVous pouvez également retrouver notre article récap’ séries de la semaine dernière juste ici. Pour toujours savoir où vous en êtes, connaître les dates de diffusion de vos séries ou bien les dates de reprise après une fin de saison ou la pause hivernale, découvrez l’application TVShow Time qui vous dira tout sur vos épisodes et séries fétiches. Pratique et ô combien génial pour ne rien louper ! Nous vous rappelons d’éviter de lire cet article si vous n’êtes pas à jour des séries car le spoil est toujours (ou presque) au rendez-vous.

N’hésitez pas à nous recommander des séries dans les commentaires pour les récap’ ciné à venir et à nous dire ce que vous pensez des séries évoquées chaque semaine !

 

Lucile « Macky » Herman

 

Game of Thrones : « Winds of Winter »

 

cleek_images_cine_series_recap_miniature_gotDimanche soir dernier, HBO diffusait le dixième et dernier épisode de la saison 6 de la série désormais culte Game of Thrones, intitulé «Winds of Winter ». Si l’épisode de la semaine passée nous a fait trembler, ce n’ était (presque) rien comparé au tout dernier épisode d’une heure cinq auquel nous avons assisté. Effectivement, on pensait que « Battle of the Bastards » serait indétrônable… Nous nous sommes lourdement trompés. L’intensité de cette saison est sans conteste. Ce dernier épisode nous le prouve encore une fois. Sachez que derrière la caméra se cache Miguel Sapochnik. C’est également lui qui nous a offert l’épisode 9 de cette saison. Quand on y pense, ce cher monsieur nous a donné les deux épisodes les plus forts de cette série. Commençons donc ce récap’. Notez que le choix des mots ici est difficile tant cet épisode est indescriptible.

Il s’ouvre donc sur une longue scène portée par une musique tout simplement grandiose de Ramin Djawadi (compositeur du thème de la série, et de Warcraft d’ailleurs) que je vais vous mettre juste en dessous afin d’accompagner la lecture de cet article. On assiste au procès de Loras Tyrell, en présence du Grand Moineau, des autres Septons, de ses fanatiques, de Margery et Mace Tyrell et des membres de la cour. Dans l’épisode précédent, Cersei avait choisi la violence. Nous avions tous hâte de voir cela et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus. Alors que Loras jure de rester fidèle aux préceptes de cette religion, il se fait marquer au front, comme les autres, devant une Margaery choquée à qui on avait promis de ne pas mutiler son frère. Cersei se fait attendre et sa belle-fille comprend que quelque chose ne va pas. Cersei envoie La Montagne garder Tommen dans ses appartements afin qu’il ne se rende pas au tribunal. Elle anéantit alors sous les flammes le temple où se tiennent le Grand Moineau, ses sbires, Loras, Mace et Margaery Tyrell, sans oublier évidemment des centaines de citoyens de Port-Réal.  Le feu grégeois vert, que nous avons connu lors de la bataille de la Néra, brûle tout sur son passage. On pourrait croire que la vengeance de Cersei s’arrêtera là, mais non. Voici donc cette musique intitulée « Light of the Seven ».

 

 

Cette technique n’est pas sans rappeler le Mad King, évidemment. Bien qu’elle eut mis son fils, le roi Tommen, à l’abri, celui-ci assiste impuissant à cette scène, de loin. Il comprend alors ce que ça implique, comme la mort de sa femme par exemple et l’échec de sa politique d’union entre le trône et la foi, et enlève sa couronne. Il se défenestre et celle-là, vous comme moi, nous ne l’avions pas vu venir ! S’il y a bien une chose que Cersei plaçait avant tout le reste, c’était ses enfants. Les ayant tous les trois perdus, on se doute bien que sa vengeance ne va pas s’arrêter là. Elle en profite également pour capturer la Septa, Unella, qui l’avait torturée, et lui fait subir les mêmes atrocités et bien pire encore, puisque La Montagne arrive et qu’on n’ose imaginer ce qu’il lui inflige…

Si cette scène était forte en émotions, les autres ne sont pas en reste. En effet depuis le tout début de la série, les théories sur les origines de Jon Snow sont nombreuses sur internet. La réponse, que tout le monde soupçonnait depuis quelques temps maintenant, nous a ENFIN été donnée. Alors que Bran se replonge dans la vision qu’il n’avait pas pu achever où il y retrouvait son père plus jeune, on voit le jeune Ned Stark gravir les marches d’une haute tour et y découvrir sa sœur pleine de sang. Lyanna se meurt, et murmure quelque chose à l’oreille de son frère. La femme de chambre lui tend alors un bébé. Presque plus de doute maintenant concernant l’identité du père, Rhaegar Targaryen, qui la tient captive depuis un moment. NON, Jon Snow n’est pas le bâtard de Ned Stark, mais bien le bâtard de Rhaegar Targaryen et de Lyanna Stark. Ce qui fait de lui le neveu de Khaleesi puisque Rhaegar n’est autre que le fils aîné du Mad King et donc, le frère de Daenerys (oui c’est compliqué). De ce fait, Robb, Sansa, Bran, Arya et Rickon sont ses cousins. Et puisque Rhaegar est le fils aîné du Mad King, en toute logique, il serait LE successeur légitime au trône de Fer.

 

cleek_images_cineseries_got_lyanna_stark

 

On retrouve de manière très furtive Arya pour une scène également très très attendue de tous. Cette dernière semble bizarrement être assez d’accord avec les techniques de vengeance de Cersei puisqu’en utilisant un autre visage, elle s’invite chez les Frey en tant que servante. Elle montrera ensuite son vrai visage à Walder Frey alors qu’ils sont seuls, lui expliquant que ses fils sont bel et bien là, dans son repas, et elle tranche la gorge de Walder Frey comme on avait tranché celle de sa mère. Si un sourire victorieux se dessine alors sur le visage de la jeune fille, un sourire ravi se dessinera sur le vôtre.

On continue notre tour des personnages avec Sam, bien arrivé à la Citadelle a.k.a Alexandrie en compagnie de Little Sam et de Gilly après, je vous le rappelle, avoir fui la demeure de sa famille. On retrouve également Olenna Tyrell qui, comme elle le dit si bien, vient d’être privée de son futur par Cersei. Elle se retrouve en visite à Dorne en compagnie des Sand Snakes. Toutes ont soif de vengeance et devinez qui va mener la barre ? Notre cher ami Varys. Oui, la saison 7 vous laissera un arrière-goût de sang dans la bouche…

 

cleek_images_cineserie_arya_frey

 

L’épisode n’est pas terminé, loin de là. Ser Davos confronte Melisandre, comprenant lors de l’épisode précédent qu’elle avait fait brûler la fille de Stannis, qu’il aimait comme si c’était la sienne. Elle ne peut nier, mais se cache derrière son dieu R’hllor qui lui aurait commandé de commettre cet acte. Elle explique qu’elle n’a pas menti, mais qu’elle s’est trompée. Oui, on est d’accord, les faits restent les mêmes… Ser Davos demande à Jon Snow de la tuer. Connaissant un peu le personnage, on comprend très vite qu’il n’en fera rien, et il l’envoie au sud, lui interdisant de jamais revenir sous peine d’être pendue pour meurtre. Il est vrai qu’elle pourrait bien servir pendant la guerre et pendant l’hiver. Voilà 6 saisons que l’on entend : « Winter is coming », sauf qu’aujourd’hui… « Winter is here ». La sorcière rouge s’en va donc seule à cheval.

On reste dans le nord avec la petite scène entre Littlefinger et Sansa. Comme dirait l’autre, il n’en peut plus d’amour pour elle. Un amour qui sent le transfert bien miteux au vu des sentiments presque sans faille qu’il éprouvait pour sa mère, Catlyn. Il lui parle d’une image qui ne le quitte pas, lui, sur le trône de Fer, avec Sansa à ses côtés (rien que ça…). Oui, c’est une belle image, mais sans façon. Il essaie de faire en sorte de retourner Sansa contre son demi-frère, oh wait, son cousin, mais n’y parvient pas. Il se voyait déjà l’épouser à la tête du Nord et lui à Port-Réal. Hum… Alors que les chefs du Nord se réunissent à Winterfell, Lady Mormont, la fillette que nous aimons tous éperdument maintenant, se lance dans un discours grandiose pour que ces vieux seigneurs un peu dépassés comprennent que, bâtard ou non, le sang des Stark coule dans les veines de Jon Snow, et c’est peu de le dire. Après avoir réussi à galvaniser la petite foule, tous prêtent allégeance à leur roi et scandent « King of the North ! » Ah ça fait du bien ! Et c’était beau !

 

cleek_image_cineseries_jon_got

 

Sansa semble heureuse de la tournure des événements et lance un petit regard à Littlefinger. Ouais mon pote, ton image, elle est pas possible. Connaissant un peu Lord Baelish, on se doute que vengeance il y aura. Ou va-t-il rester sans rien faire ? Alors Littlefinger, « leave » ou « remain » ? Du côté de Meereen, Daenerys est prête, elle a tout ce qu’il lui faut pour partir à la conquête des Sept Royaumes. Sa flotte est parée et la voilà partie, au côté de Tyrion qu’elle a choisi comme « Main de la Reine ». Si vous avez prêté attention à la timeline, on voit bien qu’on se moque un peu de nous et que les bonds dans le temps ne gênent en rien les scénaristes. Varys, auparavant à Dorne, se retrouve étrangement aux côtés de la Khaleesi sur bateau. Mais ce n’est pas tout, Arya se retrouve chez les Frey en un claquement de doigts, et on suppose tous que, étrangement, elle mettra une saison entière à se rendre à Winterfell…

On retourne rapidement à Port-Réal pour le couronnement de Cersei. Récapitulons. Ses enfants sont morts, elle a tué son mari. Elle a également tué sa reine de belle-fille. Hum, oui, la voilà sur le trône… C’est dans un costume tout simplement splendide, costume qu’elle porte depuis le début de l’épisode, qu’elle prendra place sur le trône, devant un Jaime à peine revenu, encore ignorant du drame qu’elle a mis en place, qui comprend petit à petit tout ce que cela implique. Si Cersei n’a jamais semblé chaleureuse, là on peut dire que c’est une femme au cœur dur comme l’acier, désormais sans autre faiblesse que son frère et amant, qui se retrouve à la tête des Sept Royaumes. Comme je vous le disais plus tôt, après avoir perdu ses trois enfants, elle n’a plus rien à perdre. Seule la vengeance l’anime et il ne fait pas bon être sur son chemin… Une autre théorie, peut-être un peu tirée par les cheveux, serait de penser que Cersei n’a jamais recherché que cela, le pouvoir, plus même que l’amour de la chair de sa chair.

 

cleek_image_cineserie_cersei_got

 

Cet épisode si riche termine quelques arcs narratifs et en ouvre d’autres. Il nous faudra patienter 10 mois avant d’avoir la suite. Oui, je sais, c’est difficile (on va devenir fous !) mais au moins, comme certains l’ont dit, « on ne termine pas sur un vieux cliffhanger dégueulasse ! »

 

Marine « Reanoo » Wauquier

 

Outcast : « A Wrath Unseen »

 

Cleek_image_cineserie_recap_serie_outcast_logoCe jour dernier était diffusé le quatrième épisode de Outcast intitulé « A Wrath Unseen ». Cet épisode a l’avantage d’au moins répondre à une des nombreuses questions que l’on se posait jusque-là : on sait enfin ce qui relie Megan à l’homme à la voiture rouge. Mais revenons au début.

L’épisode commence sur l’enterrement du voisin de Kyle Barnes dont on avait découvert le suicide (à priori) à la toute fin de l’épisode précédent. C’est l’occasion que choisit l’homme au chapeau noir pour se présenter à Kyle et au Révérend Anderson, en expliquant qu’il fait partie des proches du défunt, explication qui nous laisse un peu songeur. Après un échange bref et courtois, bien que réservé, le Révérend emmène Kyle chez Mildred, une vieille femme exorcisée deux ans auparavant par ses soins à qui il rend visite régulièrement. Mais la visite ne se déroule pas très bien, qu’il s’agisse des échanges entre le  Révérend et la fille de Mildred ou des échanges entre Mildred et Kyle. On comprend que la vieille femme est toujours possédée, et que le Révérend refuse de l’admettre. Il n’acceptera la vérité en face que lors d’une seconde visite, seul, où le démon qui possède Mildred se laissera entrapercevoir dans les joutes verbales auxquels ils se prêtent tous deux. Lorsque le Révérend revient une troisième fois, de nuit et accompagné de Kyle, dans le but de tenter un nouvel exorcisme, on comprend que le démon qui possède Mildred a retourné la fille de Mildred contre les deux hommes, ceux-ci se voyant refusé l’accès. Renonçant temporaire à cet exorcisme, ils finissent par partir en direction de chez l’ex-femme de Kyle, celui-ci ayant réussi à convaincre le Révérend de passer outre l’ordonnance.

 

 

L’autre avancée majeure du scénario correspond à la résolution du mystère qui planait autour de Megan. Un flash-back de cette dernière nous confirme donc qu’elle a été violée à plusieurs reprises, plus jeune, par l’homme à la voiture rouge, à l’époque enfant accueilli chez Megan dont la maison servait de maison d’accueil. L’histoire est corroborée par Kyle lorsque celui-ci se fait interroger par Mark Hotler. Ce dernier n’apprécie pas que l’homme à l’origine du traumatisme de sa femme ait eu l’affront de se présenter à lui, lors d’un repas en amoureux qui plus est, et lui fera savoir en fin d’épisode en l’arrêtant sur le bord de la route, alors qu’il s’apprêtait à quitter la ville suite à une dernière confrontation avec Megan, et accessoirement en le tabassant. Le doute reste entier quant à la survie du personnage.

Enfin, un nouveau personnage semble pointer du doigt et va être désormais à suivre. Il s’agit de l’ami de chef de police Giles, que l’on découvre la première fois lors d’un barbecue chez Giles. L’homme se fera violemment bousculer par le chien de la maison, dont il dit qu’il a le flair pour juger les gens, façon subtile de nous dire que cet homme est très suspect. Et en effet, il ne faudra que quelques secondes pour voir que le mystère de la caravane abandonnée qu’avait inspecté Mark lors de l’épisode précédent est directement lié à cet homme par le biais d’une montre dorée retrouvée sur les lieux et lui appartenant. Giles finira d’ailleurs par voir l’homme mettre feu à la caravane suite au retour de la montre, ce qui va relancer l’enquête autour de cette caravane, dont nous ignorons pour le moment quasi tout, à part qu’elle était particulièrement louche.

Cet épisode n’apporte que peu de réponses, et l’on finit par se languir d’un scénario qui semble bien lent à se dévoiler. On espère que l’épisode suivant sera un peu plus dynamique et que l’histoire va enfin s’emballer un peu.

Ciné Séries
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Ciné Séries