Chroniques

Des Cleek et des Claques – Ces musiques que l’on écoute en jouant

Des Cleek et des Claques – Ces musiques que l’on écoute en jouant

Des Cleek et des claques – Ces musiques qui accompagnent nos jeux

 

Chez Cleek, nous sommes des passionnés, aux passions différentes. Cependant, si nous avons bien une chose en commun (parmi tant d’autres), c’est notre amour pour l’univers Geek au sens très large du terme. Jeux vidéo, films, séries, romans, comics, mangas, technologie et j’en passe. C’est avec cette passion commune que nous avons décidé il y a quelques temps maintenant de vous proposer une série d’articles un peu particulière, « Des Cleek et des claques » afin de partager avec vous nos avis sur certaines thématiques.

Pour rappel, nous avions abordé avec vous ces jeux que nous prenons plaisir à regarder #1 et #2 puis ces jeux vidéo spécial Halloween et plus récemment ces films qui nous ont fait peur. Il y a quelques semaines, nous vous avions préparé un article spécial manga. Vous pouvez d’ailleurs retrouver deux autres de nos articles, avec nos personnages de jeux préférés : voici le premier opus juste ici et le second juste là. Plus récemment, nous vous avions parlé des sorties cinéma les plus attendues de 2016, des meilleurs films de l’année passée, de nos séries préférées sans oublier leurs génériques qui nous ont parfois fait rêver. Aujourd’hui, nous repartons du côté vidéo-ludique de la force, en nous intéressant aux musiques que l’on aime écouter durant nos longues séances de jeu. Pop, rock, classique, metal… Quels sont les horizons musicaux de la rédaction ?

 

Pierre « Kupoo » Maillault

 

avatar cleek kupoo(1)

 

La musique et les longues séances gaming, sont pour moi indissociables. Même si je suis en vocal, il y aura toujours une musique en fond. Les rares moments où la musique est absente sont les moments où les jeux ont du dialogue ou lorsqu’il y a de nombreuses cinématiques. Je n’oserai pour rien au monde gâcher la cinématique d’un Final Fantasy par exemple. Kupooooo !

Pour moi, la musique dépend en majeure partie de mon humeur. Elle a une certaine influence sur mon gameplay et ma motivation. Par exemple, pendant une ranked, avec des musiques de films ou épiques,  je vais me sentir inspiré et avoir tendance à try hard. Au contraire lorsque l’ambiance se prête plus à la détente et à la bonne humeur, les sonorités seront plus indies-pop ou de ce qui se rapproche de la house avec des sons comme « The Eden Project » ou « The Sound You Need ».

Le rock (sous toutes ses formes) et la pop restent les styles de musique les plus présents dans mes playlists : Linkin Park, Red Hot, Gun&Roses, Queen, The Offsprings, Nirvana…

Pour vous, et rien que pour vous chers lecteurs, je vous dévoile l’un de mes secrets :
J’adore le J-Rock (Rock Japonais) et la K-Pop ! ET OUI, J’ASSUME ! Pour le J-Rock : Kagerou, ONE OK ROCK ou encore X-Japan.

PS : Qui n’as jamais joué avec du Naheulbeuk dans les oreilles me jette la première Pierre !

 

 

Lucile « Macky » Herman 

 

Macky

 

Lorsqu’on joue à un jeu vidéo, écouter de la musique est toujours appréciable. Pour ma part, tout dépend du type de jeu. Si en général sur les jeux multi j’écoute la douce voix de Laurianne « Caduce » AngeonMathilde « Shai » Leroy ou de Roxane « Lenvy » Saint-Anne , j’aime également écouter de la musique quand je joue seule. Certaines musiques ont d’ailleurs marqué mon esprit et me ramènent à certains jeux. L’album Satisfaction de Benny Benassi me rappelle énormément GTA : Vice City car j’écoutais ces musiques en boucle lorsque le jeu est sorti, bien que la BO du jeu soit déjà extra. Écoutant de tout, je lance souvent une playlist YouTube ou sur Google Music. Rock, pop, RnB, dubstep, rap etc. Tout dépend de mon humeur et des chansons que j’aime sur le moment.

Je n’ai pas vraiment d’artistes spécifiques. Ce que j’écoute en jeu est ce que j’écoute en règle générale, quoi que je fasse. J’adapte simplement le choix musical au jeu car non, je ne vais pas écouter Adèle en jouant à SUPERHOT par exemple. J’aurai aimé vous lister toutes mes musiques du moment et celles que j’estime indémodables mais la liste aurait été bien trop longue. Nous voyons tous la musique de manière différente. Je pars du principe qu’elle nous ramène toujours à un moment de votre vie. Quand vous écoutez une musique, vous vous rappelez d’un endroit, d’une émotion, peut-être même du jour où vous l’avez entendue pour la première fois. Certaines sont même devenues des symboles. Je me suis creusée la cervelle pour vous trouver LA chanson. Un choix très difficile : Led Zeppelin avec Stairway to Heaven, Dream On de Aerosmith , Janis Joplin et sa fameuse Mercedes Benz, Jimi Hendrix et son Purple Haze et tant d’autres encore… Finalement, j’ai opté pour une des chansons qui me porte depuis que je suis gamine. Voici Enjoy the Silence de Depeche Mode, lors d’un live à Milan à l’occasion de la dernière tournée, Delta Machine Tour :

 

 

Mathilde « Shai » Leroy 

 

shai

 

Depuis mes débuts gaming sur Counter Strike 1.6 (ce fameux bouclier anti-émeute aura décidément fait couler beaucoup d’encre), j’ai accompagné mes premières sessions de jeu par des playlists de musique classique orchestrale (Rachmaninov) ou plus intimiste (Fantaisie pour violon et harpe de Saint-Saëns) : le contraste saisissant entre la nervosité agressive du jeu et l’ambiance sonore construite et prévisible provoque une sorte de catharsis rendant la manière de jouer bien plus fine, attentive… Privée pendant quelques temps d’une connexion décente, mon passage sur la PSP et l’excellent Wipeout pure (qui permettait de modifier les musiques du jeu en modifiant le contenu du répertoire associé sur la carte SD), j’ai été marquée durant cette époque par une écoute récurrente d’artistes divers, comptant entre autres : Agnès Obel, pour ses mélodies agréables et l’ambiance sonore soignée de ses chansons, mais aussi The Dresden Dolls, pour leur côté naïfo-déjanté rafraîchissant !

Plus récemment, mes habitudes ont été bouleversées par l’arrivée de jeux imposant une concentration plus aiguë, à l’instar d’un StarCraft II ou d’un League of Legends : aucune autre musique que celle du jeu, et encore, cette dernière voit bien souvent son volume diminué au profit de celui des sons « utiles » permettant ainsi une meilleure réactivité in game. Je reste néanmoins fidèle à moi-même sur les jeux moins exigeants, accompagnant mes missions sur Warframe avec Die Antwoord (du « Rap-Rave » pour citer Wikipédia) que je vous invite grandement à découvrir sans visualiser les clips à votre première écoute.

(Mention spéciale au passage du chanteur, à partir de 1″44 : de l’or en barre.)

 

 

Noëlle « Psycho » Desjeux 

 

Psycho

 

Pour ma part, le choix de musiques que j’écoute pendant mes sessions de gaming est vraiment très hétéroclite. Quand j’ai besoin d’un tranquillisant, je lance une playlist reggae, majoritairement composée d’Alborosie, Dub Inc et Bob Marley. Ma deuxième liste de lecture calmante est plus classique, avec Chopin et Debussy.

À part celles-ci, ne me mettez pas en charpie tout de suite, il arrive des cas extrêmes où je me laisse aller à écouter de la pure daube, j’entends par là une série allant de Maitre Gims à K-Maro et pour tout vous dire, ça m’éclate.

Toutefois, en règle générale je reste dans un registre un peu plus metal, ou System of a Down (inclassable), principalement du folk comme Alestorm ou Eluveitie.

 

 

Chroniques

Plus Chroniques