Hardware

Critique – Divergente raconté par Quatre

Critique – Divergente raconté par Quatre

Divergente raconté par Quatre : le dernier livre de Veronica Roth

 

Avant d’être des films à succès, la saga Divergente est une trilogie de livres tous écrits par Veronica Roth. Vous y retrouverez Divergente, Insurgent et Allegiant. Les deux premiers opus ont déjà été adaptés au cinéma. Tout deux ont été projetés dans nos salles obscures, en 2014 puis en mars 2015. L’adaptation du troisième et dernier roman sortira en deux parties : la première en mars 2016 et la seconde en 2017. Lors d’un précédent article, nous vous avions parlé de la saga Divergente en comparant les deux premiers films aux deux premiers livres.

Histoire de surfer encore un peu sur cette vague mais surtout pour contenter ses fans, l’auteur a décidé de publier Divergente une nouvelle fois, mais du points de vue de Tobias a.k.a Quatre, l’instructeur et amant de Tris. C’est ainsi que Divergente raconté par Quatre est sorti dans nos contrées en avril 2015. En attendant la sortie de Divergente 3 : Au delà du mur, Cleek a lu ce livre afin de découvrir ce qui se cache dans la tête de ce personnage si secret et mystérieux, autant dans les livres que dans les films. Pour rappel, les précédents opus étaient tous racontés du point de vue de Beatrice Prior a.k.a Tris. L’auteur nous explique d’ailleurs, dans l’introduction du livre, pourquoi elle a décidé de s’attaquer à ce personnage – ou plutôt de s’y attaquerà nouveau :

 

J ’ai commencé à écrire Divergente du point de vue de Tobias Eaton, un garçon né chez les Altruistes, maltraité par son père, et qui rêvait de s’émanciper de sa faction. J’ai abouti à une impasse au bout de trente pages, parce que sa voix n’était pas tout à fait la bonne pour raconter l’histoire que j’avais en tête. En reprenant ce récit quatre ans plus tard, j’ai trouvé la narratrice qui convenait, en la personne d’une jeune Altruiste qui voulait découvrir qui elle était réellement. Mais Tobias n’a pas disparu pour autant ; il est entré dans l’histoire dans la peau de Quatre, instructeur, ami, petit ami et égal de Tris. J’ai toujours eu une motivation particulière à creuser ce personnage, à cause de la façon dont il prenait vie pour moi dès qu’il apparaissait dans une page. Surmonter l’adversité, et même, par certains côtés, à s’y épanouir.

 

cleek_image_livres_divergente_quatre

 

Même histoire, récit différent

 

Si l’histoire est tout à fait similaire surtout dès l’apparition de Tris dans la vie de Tobias, on en apprend tout de même énormément sur ce dernier. Battu par son père, enfant solitaire, Tobias Eaton n’a jamais su prendre la place qui aurait du être la sienne auprès de sa faction, les Altruistes. Alors qu’il est âgé de 16 ans, il doit passer un test qui déterminera dans quelle faction il sera le plus épanoui, tout du moins, la faction qui lui convient le mieux. Son choix ne dépend néanmoins pas de ses résultats, résultats qui d’ailleurs ne sont pas concluants… Le lendemain lors de la cérémonie du choix, il choisira de s’émanciper de son père et de sa faction en partant rejoindre celle des Audacieux.

Le livre se poursuit avec l’initiation de Tobias chez les Audacieux. Petit à petit, il arrive à se faire des amis mais reste tout de même très solitaire. On voit apparaître au fur et à mesure cette compétition malsaine entre lui et Eric, celui qui s’alliera en tant que leader Audacieux aux Érudits et qui tentera de renverser plus tard à la fin de Divergente la faction des Altruistes. Si, comme dit plus haut, ce livre ne nous apporte pas de grandes nouveautés, redécouvrir l’histoire au travers de Tobias apporte un vrai plus. On comprend mieux ses décisions, son histoire et pourquoi il se bat pour ce qu’il pense être juste.

Tobias est un personnage qui ne lâche jamais rien. Il se bat pour la justice, pour la vérité, et surtout contre lui-même et ses propres peurs. Tobias est appelé Quatre au sein des Audacieux. Ce surnom lui vient de son paysage de peur, puisqu’il n’en a que quatre. Un vrai record. Il ne donne jamais son vrai prénom ni même son nom, essayant toujours de se dégager de l’emprise aussi bien physique que mentale de son père, Marcus. Divergente raconté par Quatre est une toute autre approche de la saga. Nous sommes dans la tête de Tobias a.k.a Quatre et ici, le pragmatisme et la recherche prédominent. La naïveté dont peut faire preuve Tris dans le tome 1 n’y a pas sa place.

Tobias est toujours à cran et craintif des autres. Il fait difficilement confiance mais on sent qu’il se détend dès qu’il rencontre Tris. Il ne s’avoue pas tout de suite l’attirance qu’il ressent pour elle, tout simplement parce qu’il ne distingue pas clairement les sentiments qu’il éprouve.

 

cleek_image_livres_divergente_quatre_2

 

Conclusion

 

Ne commencez pas la lecture de Divergente raconté par Quatre si vous n’avez pas lu le premier tome de la saga, vous seriez très vite perdu. Ce livre s’adresse vraiment à ceux et à celles qui ont lu la trilogie ou au pire, à ceux et celles qui ont vu le premier film. La taille du livre est également frustrante car il est bien trop court. C’est une nouvelle, il faut s’y faire, surtout quand on n’a pas l’habitude d’un tel format et qu’en général, on s’attaque à de gros bouquins de 1 000 pages.

 

 

Hardware
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Hardware